forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

lettre au peuple, au gouvernement et aux nouveaux bandits

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société
View previous topic :: View next topic  
Author Message
audeéshakti
Guest





PostPosted: 12 Jan 2006 16:41    Post subject: lettre au peuple, au gouvernement et aux nouveaux bandits Reply with quote

Lettre au peuple, au gouvernement et aux nouveaux
bandits pour la libération des consciences

Par gouvernement, j’entends l’ensemble des
personnes qui font les lois et celles qui les font
exécuter.
Par nouveaux bandits, j’entends ceux qui provoquent
les violences physiques et psychologiques et qui
entravent le droit fondamental à tous les êtres
humains de vivre en paix chez soi et dans la rue.
Comprend qui veut.
Je m’adresse donc a eux en même temps car ils oeuvrent
ensemble et sans en avoir conscience pour favoriser la
terreur de la population et ainsi la manipulation de
la masse populaire.
Je m’explique.
Depuis plusieurs dizaines d’années le
gouvernement mène une politique de parcage de
populations et de ségrégation afin de favoriser la
division entre les peuples, entre les cultures et
entre les « niveaux » sociaux. C’est la politique du
diviser pour mieux régner. En effet, la mise a l’écart
du système des populations dites « défavorisées » dans
les cités, dans las banlieues et dans tous les autres
lieux de « parcage » a permis au gouvernement de
mettre en place un contrôle de la population basé sur
la peur et sur la violence. On a ainsi vu l’émergence
des CRS, des matraques et de lois allant contre la
liberté fondamentale de l’être humain à vivre où il le
veut en paix. Ces nouvelles milices se donnent le
droit de réprimer par la violence ou par les lois
toute forme de résistance.
La division entre les peuples et les cultures issus de
l’histoire française a favorisé la montée du racisme
et de la peur entre les gens. Ça, tout le monde le
sait.
Il est normal que ceux victimes de ce parcage se
révoltent aujourd’hui. On en a vu les conséquences
violentes dans les banlieues ces jours-ci. Toutefois,
ceux qui font acte de vandalisme et de violence car
ils n’ont que cette arme de révolte n’ont pas
conscience qu’ils se font eux-mêmes manipuler par
l’Etat. Car c’est l’Etat qui a créé cette violence
pour favoriser la montée de la droite radicale au
pouvoir.
Je m’adresse à toute la population : s’il vous
plaît, ouvrez les yeux. C’est l’ignorance qui nous
manipule. Ne nous laissons pas endormir par les
médias, par la télévision et par l’attrait de la
société de consommation. Car c’est là même les
principaux outils du gouvernement pour
l’endormissement du peuple et pour sa domination.
Nous devons réagir avec intelligence !
Parents, ne laissez pas l’éducation de vos
enfants aux mains de la télévision qui véhicule la
violence gratuite et la peur de l’autre.
Bandits de rue ou de grand chemin, ne vous
laissez pas manipuler par cette arme aveugle qu’est la
violence. Par la violence que vous faites subir à des
innocents dans la rue, dans les trains, etc., vous
permettez au gouvernement de renforcer des lois pour
l’expulsion des sans papiers, pour l’enferment de vos
frères en prison et pour leur expulsion dans un pays
qui n’est pas le leur. Vous ne donnez que plus de
pouvoir à un gouvernement manipulateur de consciences,
et vous donnez ainsi plus de pouvoir aux policiers.
Policiers qui eux-mêmes se font manipuler, ils
exécutent aveuglément des lois, ils sont pris dans la
machine administrative du gouvernement et agissent
comme des robots sans dimension humaine pour obéir aux
lois. Ils sont aveuglés par la carotte des primes
qu’ils reçoivent pour toutes les arrestations qu’ils
font.
Nous ne sommes pas du bétail ! Et cela même s’ils
essaient de nous gaver d’hormones transgéniques !
Cessons de croire que nous sommes des victimes ! Nous
avons tous la possibilité de changer les choses et de
prendre en main notre destin.
Moi-même issue d’une cité dans le 93, j’ai choisi d’en
sortir et par là de dire « NON à la politique du
gouvernement ». Si nous continuons à réagir par la
violence, nous favorisons ce retour actuel à l’époque
de l’inquisition et à la chasse aux sorcières.
Car aujourd’hui, la vérité est là : toute personne de
couleur ou différente se voit subir des contrôles
d’identité à outrance et des gardes à vue.
Ne nous laissons pas gouverner par l’ignorance !
Ouvrez les yeux et voyez que les différences font
notre richesse ! Si nous échangeons nos cultures, nous
verrons qu’un monde meilleur est possible.
Si nous sombrons dans le racisme et dans la peur, nous
alimentons la politique du « diviser pour mieux régner
».
Ne nous laissons pas endormir ! Fermez vos télés,
bannissez les centres commerciaux, bannissez la
violence gratuite et ouvrez enfin les yeux ! C’est
ensemble et avec l’intelligence en chacun de nous que
nous pouvons changer les choses et trouver des
solutions contre la manipulation des mœurs et des
consciences.
Aujourd’hui la vérité est là : mon ami a pris le
train. Suite aux violences dans la rue et dans les
trains le gouvernement a renforcé le contrôle de la
population. Il a subi un contrôle d’identité, il
n’avait pas le papier nécessaire de la préfecture sur
lui, il a été mis en garde à vue, envoyé en centre de
rétention et il est menacé d’expulsion. Alors, à qui
la faute ? À celui qui veut vivre en paix ou à ceux
qui préfèrent la terreur ?
Malheureusement ce n’est pas un cas unique et isolé,
ça arrive chaque jour et partout en France…et nous
perdons ainsi la chance de nous enrichir de cette
diversité de culture.
Je le répète à vous exécuteurs des lois, à vous
nouveaux bandits révoltés contre des lois injustes, à
vous le peuple : ne nous laissons pas manipuler,
réveillons enfin notre intelligence et montrons que
nous pouvons changer concrètement les choses.
Unissons-nous tous contre l’injustice et contre
l’ignorance ! C’est Ensemble que nous devons agir pour
le bien et le respect de chacun !
Osons dire tout haut ce que tout le monde pense !
Ouvrez les yeux et rouvrez les livres ! Rappelez-vous
les leçons et les exemples du passé.

A. G
Membre du comité pour la Libération des Consciences




Ps : ce message n'est lié à aucune organisation politique ni religieuse, toutes reproductions et diffusions sont
recommandées, selon votre imagination. Commentaires et améliorations
bienvenus…
merci de votre soutien pour la bonne cause!
Back to top
Guest






PostPosted: 15 Jan 2006 11:46    Post subject: Reply with quote

Je pense que le refus de la violence est la clé pour résoudre tous les problèmes qui se posent à l'humanité aujourd'hui (comme hier d'ailleurs, bien que de façon plus aigüe, finitude de la planète et passif de notre histoire oblige).
Pour moi la décroissance en est une forme. Un refus conscient de ne pas nuire (à la planète, aux autres peuples, aux autres membres de notre entourage...) parce que (entre autres) nous sommes tou-te-s relié-e-s par les conséquences de nos actes.
Un choix conscient de vivre bien, parce que le refus de la violence s'applique aussi à nous-mêmes (refus des pollutions, des manipulations médiatiques, de la nourriture industrielle,...etc).

Être humain où es-tu ? : que sommes-nous en train de faire, de nourrir ? Des AMAPs ou des MUTILnationales ? Des transports ou des relocalisations ? De la satiété ou bien du toujours plus ? De la joie ou du plaisir ? De l'humilité ou de la domination ?
Être humain où sont tes frères et tes soeurs ? : combien de temps peux-t-on supporter la misère ? Je pense que rien de stable ne pourra se construire en terme de société tant que des injustices pourront l'habiter, qui selon moi amènent celleux qui les subissent à se sentir coupé-e-s de leur appartenance à l'humanité, qui les coupent de leur participation constructive à la société. Dictature et déchets là-bas / "démocratie" et matières premières ici ?
Comment parlerons-nous de décroissance avec les habitant-e-s des ban-lieux si nous laissons se perpétrer / participons à la discrimination au faciès, moteur de la création des ghettos ? Et de même si nous laissons faire le révisionisme par texte de loi au sujet des erreurs et des atrocités de la colonisation passée et présente ?

Dans le gouvernement, tel que tu le décris, je rajouterais donc le peuple. Celui qui laisse faire les lois ou non. Qui les accepte ou non. Qui les applique ou non. Servitude volontaire ou désobéissance civile ?

Quant aux nouveaux bandits, je les trouve anciens. L'adhésion à la violence comme valeur culturelle n'est pas selon moi nouvelle. Ce qui je pense peut expliquer que l'"histoire" semble se répéter.
Je pense que seul le refus conscient de la violence, et son application dans la construction d'un monde sans injustices, pourra permettre à l'être humain de gérer son agressivité naturelle (sa volonté de vivre bien) et ses peurs face à la complexité de son passage sur terre (peur de la mort, difficulté à donner un sens à sa vie, sentiment d'isolement dans certaines cultures telles que la nôtre ...etc).

Enfin pour ce qui est de la "bonne" cause, je n'y crois pas trop ni ne veut y croire. C'est là pour moi une séparation supplémentaire.
Selon moi ce que certain-e-s appellent le "mal" n'est que le "bien" à la recherche de lui-même.
Je pense que seuls existent l'ignorance, la renonciation, la souffrance et la peur, à la source d'erreurs de choix pour mener sa vie.
Il fut un temps où j'ai vendu des maisons préfabriquées (ça a pas duré longtemps mais quand même...). J'ai corrigé le tir et je me suis pardonné. Plus de violence vers autrui (participation à la société de la croissance), ni vers moi-même (auto-flagellation). Et je passe à l'erreur suivante, etc...
Ma "bonne cause" d'aujourd'hui sera peut-être mon erreur de demain ?

Merci pour tes propositions de paix.
Babagilles
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group