forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

L'absence de signification de l'argent

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ?
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 06 Jul 2009 11:14    Post subject: L'absence de signification de l'argent Reply with quote

On s'échine à donner une signification à l'argent mais c'est peut-être une erreur.

Par exemple, donner de l'argent à un inconnu serait généreux. Donner de l'argent entre générations serait de la "solidarité familiale". Gagner de l'argent en travaillant serait de l'argent mérité, tandis que le gagner en vendant de la drogue serait immoral. Donner de l'argent à son maraîcher Amap serait l'aider.
etc, etc

Le problème dans tout cela est de s'engluer collectivement mais aussi intimement dans l'argent. On le sait bien, cela va au delà du besoin de disposer d'argent pour vivre, comme simple monnaie d'échange. Des familles ou des amitiés se brisent à vie pour des "histoires d'argent". Une histoire d'argent, c'est quand l'argent s'imprime de significations intimes, propre à l'histoire des personnes et de leur vie passé et future.

Mais l'argent lui, passe de main en main, de façon indépendante de telles projections.
Cette circulation fonctionne tout aussi bien quand la signification qu'on lui prête est différente pour des personnes différentes, et qu'elle fait alors surgir un quiproquo, un malentendu, une déception.

On pourrait désamorcer à l'avance ces situations en demandant qu'untel exprime à haute voix la signification de l'argent qu'il fait circuler, au lieu qu'il suppose que cet argent a une signification en lui-même.

A un autre niveau, on peut proposer une philosophie commune de l'argent, qui donne un registre stable avec lequel s'exprimer clairement. Une philosophie possible est que l'argent n'a pas de signification, pas plus sa circulation, son transfert d'une personne à une autre.

Dans une correspondance avec une personne à qui elle envoie de l'argent, Simone Weil explique en quoi ce don n'a pas de signification. Elle voudrait que l'argent coule là où il y en a besoin : c'est ce principe qu'elle applique. Le fait qu'elle envoie de l'argent à cette personne a pour raison d'être le fait qu'elle a de l'argent à ce moment-là (peu importe pourquoi), et que cette personne en a besoin dans sa situation. Cela ne va pas plus loin. Et ce don est indépendant du reste de leur relation.

A mon avis, un tel préalable, très explicite, gagnerait à être rappelé plus souvent.

Par exemple, en principe, nous n'avons pas à remercier quelqu'un qui nous donne de l'argent (si cette personne fait sienne elle aussi cette philosophie). Si l'argent change de main, il ne faut alors pas y voir absolument une contrepartie quelconque, mais un principe de circulation tel que celui esquissé par Simone Weil plus haut. En particulier, on peut déduire qu'une telle circulation n'est pas une composition (une suite) d'échanges. L'équilibre et les forces qui régissent cette circulation ne se situent pas au niveau des personnes qui reçoivent et donnent l'argent, mais selon un rapport commun, particulier, que ces personnes veulent entretenir avec l'économie.
_________________
SDE dec.info socio. des épreuves
Back to top
View user's profile Send private message
loulie



Joined: 12 Jan 2009
Posts: 282

PostPosted: 06 Jul 2009 15:45    Post subject: Reply with quote

salut deun et merci pour cette piste de réflexion qui sera suivie, je l'espère avant que d'être contestée et ronchouillée

pour moi, l'Argent est un outil utile au maintien de choses utiles

tout est toujours négociables dans mes ''transactions'' parce que pour moi, une transaction est avant tout une relation et il m'arrive souvent de ne pas conclure une entente ou une vente si certaines valeurs de base ne me conviennent pas...

lorsque l'appât du gain est la seule valeur qui sous-tend une transaction, de toute manière, il est rare que les ''négociations'' aboutissent avec moi, qu'il s'agisse de céder un vitrail ancien ou un lot de planches de granges, voire une petite maison !

ça va jusqu'où ? ça peut aller jusqu'à céder un objet rare et prisé sur le marché de collection d'Art à un enfant émerveillé qui n'a que 3dollars en poche

et je préfère envoyer à la feraille une scie à chaîne de collection que la céder à un emm... bourré de fric jusqu'aux oreilles qui pense me faire une faveur en m'offrant 10 piastres ...

l'aspect relationnel et ''énergétique'' entre en ligne de compte dans pratiquement tout ce qui comporte une transaction monétaire pour moi... s'étendant jusqu'aux valeurs en amont et en aval d'un objet...

D'instinct, je me sens responsable de l'usage qui est fait de l'argent que je ''génère'' et que j'utilise, autant que je peux, sdans être parfaite car je dois vivre avec mon temps et mon temps fait que j'ai encore un compte en banque minimal et une carte de crédit pour les urgences.

... il y a un proverbe impitoyable qui dit que l'argent est le nerf de la guerre... je préfère en faire le nerf de la Paix !

merci deun
loulie
Back to top
View user's profile Send private message Send e-mail
Djinn



Joined: 23 Aug 2007
Posts: 214
Location: St-Denis

PostPosted: 06 Jul 2009 17:23    Post subject: Reply with quote

L'argent a différentes significations dans différents contextes. Et ce n'est pas seulement l'argent.

Tout a une certaine signification dans un certain contexte. Le contexte, c'est la somme de nos présupposés. S'il y a un consensus sur le caractère plus ou moins moral de l'argent, alors l'argent aura la signification que nous lui aurons donnée : argent sale, argent mérité, etc.

Si tu fais fi des présupposés pour ne conserver que des faits bruts, beaucoup d'affirmations - celles qui ont un caractère moral ou culturel - perdent leur signification.

Exemples :
- tuer, c'est mal
- l'instruction est une chance
- l'amitié est un cadeau
...

Nos actes apparaissent alors totalement indifférents. Les motifs initiaux et les buts poursuivis disparaissent derrière les actes eux-mêmes.

Renoncer à la signification de l'argent, c'est un début de retour à la Tradition, je trouve.
_________________
http://www.ecotheurgie.com
Back to top
View user's profile Send private message
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 06 Jul 2009 21:05    Post subject: Reply with quote

SAlut Deun
Les premieres pieces etaient des jetons offerts aux déeses/putes en grece.Apres videmment , ça a circulé plus loinen guise d'étalon (pas de jeu de mots!)
En revenant sur mes préoccupations , je pense que les monnaies qui changeaient a toutes les régions , comme les unités de mesures etaient vertueuses , parce qu'elles freinaient la linéarité et la facilité de circulation des biens :
Un blé qui a difficilement poussé sur des pentes montagneuses ou le rendement est faible , mais la qualité differente conserve une certaine valeur s'il n'est pas trop facilement concurencé par celui de beauce qui pousse si facilement , meme s'il est peu panifiable . Les differentes monaies et unités de poids etaient des freins qui permettaient de ne pas désenchanter le blé local et ce qui l'entourait : travail servitudes , traditions fetes etc ...
L'argent peut etre un outil local interessant s'il reste ds la cellule fractale et ne facilite pas son éclatement . Sinon ce n'est que la main du diable "la productivité" qui aidera a déstrucuré et l'individu et son groupe .
Back to top
View user's profile Send private message
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 07 Jul 2009 9:58    Post subject: Reply with quote

Merci pour ces réponses.
Pour en rester sur un plan général, voilà un peu mon schéma de pensée concernant l'argent :

- Soit effectivement on introduit de la viscosité "humaine" dans la circulation de l'argent (afin la transaction monétaire soit subordonnée à la relation à chaque fois particulière entre les personnes). C'est je pense ce que fait loulie, ou ce que tu évoques Kercoz.

- Soit au contraire on cherche à isoler radicalement la relation monétaire, du restant de la relation entre personnes. C'est plus ce dont je parle avec l'exemple de Simone Weil.

Ces deux philosophies sont je pense différentes. Cependant les circonstances font que l'une sera pertinente et l'autre non.
On peut penser que la philosophie de Weil est peu réaliste dans le cadre d'une relation entre 2 personnes, parce qu'il y aura un sentiment de dette envers celui qui donne. Cela peut d'ailleurs être le but : déséquilibrer la relation monétaire par rapport au marché global pour générer un lien entre personnes (mais bon, est-ce que c'est ce genre lien que l'on souhaite ?)

Pour que le don d'argent n'engendre pas de contreparties ou de dettes entre personnes, il faut au contraire étendre le cercle du don au maximum, de façon à ce que le don d'argent soit le plus impersonnel possible. (On n'est là alors dans l'exact contraire d'une relocalisation de l'économie, de monnaies sociales, d'échanges monétaire non-marchand, etc.)

En tout cas je remarque que c'est spontanément ce que je fais quand je donne de l'argent (par exemple dans le métro) : c'est pour moi un acte impersonnel, ne souffrant pas de contrepartie, et je suis gêné quand on me remercie (cela me décourage même de donner plus souvent : je ne veux pas passer pour la personne généreuse parmi la foule...).

Il faut savoir de quoi on a envie pour le futur quant à l'argent : le voir disparaître ou en tout cas refluer le plus possible (c'est mon cas) ? ou bien le "réenchasser" dans les relations humaines, en faire un outil contrôlé par les populations à plus petite échelle ?

Kerkoz wrote:
Un blé qui a difficilement poussé sur des pentes montagneuses ou le rendement est faible , mais la qualité differente conserve une certaine valeur s'il n'est pas trop facilement concurencé par celui de beauce qui pousse si facilement , meme s'il est peu panifiable .


Est-ce que c'était l'existence de frein à la circulation d'argent qui permettait cela ?
Si je prends l'exemple du Limousin, les paysans se donnaient beaucoup de mal pour faire pousser du blé ; leur faible production faisait que ce blé était forcément limiter à l'autoconsommation.
A mon avis ce sont les limitations concernant les infrastructures de transports qui limitaient l'arrivée du blé de Beauce. Au 19ème, le développement industriel (ouvrier) de l'agglomération parisienne a été accompagné par l'organisation logistique par la police de l'approvisionnement en viandes provenant du Limousin. Cela était garant de la paix sociale à Paris.
Dans ce contexte d'approvisionnement de la capitale, les éleveurs du Limousin n'ont pu se spécialiser sur la viande, je pense, qu'à partir du moment où les arrivages de blé de l'extérieur se développaient.

=> La possibilité du reflux de l'argent me semble liée à celle du reflux également souhaitable des moyens de transports physiques "trop rapide" (cf. Energie et équité de Illich)
_________________
SDE dec.info socio. des épreuves
Back to top
View user's profile Send private message
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 07 Jul 2009 11:00    Post subject: Reply with quote

"""
Est-ce que c'était l'existence de frein à la circulation d'argent qui permettait cela ?
"""
Pas seulement et tu as raison de mettre le transport et sa lenteur comme raison prioritaire . Mais cette lenteur rendait moins urgent les autres "outils" de parcellisation des populations et des systèmes de gestion.
Cette lenteur , ces monnaies , ces parlers differents etaient autant de frontieres et de freins a l'entropie , puisqu ils généraient une vie intense et complexe ou l'affect pouvait s'épanouir .
Que lm'argent soit un instrument d'augmentation d'entropie , comme la vitesse des transport me parait évident . Les gains de productivité ne vont jamais sans perte d'humanité , semble t il .
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ? All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group