forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Livres sur la sortie pratique de l'économie
Goto page Previous  1, 2
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ?
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Kobayashi



Joined: 08 Apr 2004
Posts: 1885

PostPosted: 16 Jan 2009 17:29    Post subject: Reply with quote

Le Monde des livres, 16 janvier 09

Quote:
L'anarchisme atypique de Gustav Landauer

Parmi les grandes figures de la tradition anarchiste, l'Allemand Gustav Landauer est l'une des moins connues en France. Après la publication d'une nouvelle version de son ouvrage le plus célèbre, La Révolution (Sulliver, 2006), paraît aujourd'hui une sélection d'essais écrits entre 1901 et 1918, qui permet de mieux saisir la diversité de sa pensée et aussi de redécouvrir l'apport fondamental, pour l'anarchisme, de ce que Michael Löwy a appelé le " judaïsme libertaire " : l'alliance, entre 1890 et 1940, en Allemagne et en Europe centrale, du romantisme et du messianisme juif au service d'une critique de l'Etat, du capitalisme, mais aussi du prophétisme révolutionnaire.

Né en 1870, fils d'un marchand de chaussures, étudiant en philosophie à Heidelberg, Berlin et Strasbourg, avant d'être exclu des universités et emprisonné, Landauer est un essayiste éclectique. Auteur de contes et de nouvelles, metteur en scène et critique, il est aussi un traducteur de Shakespeare, de Wilde ou Whitman. Dès l'âge de 23 ans, il anime les journaux des " socialistes indépendants ", critiques à l'égard des partis et du parlementarisme. Il y défend une version originale de l'anarchie, ni individualiste comme chez Stirner ni communiste comme chez Kropotkine : il appelle à une fédération des communes agricoles, tout comme il défendra ensuite les conseils d'ouvriers et de soldats en 1919, lors de la République libre de Bavière, dont il fut un éphémère ministre de l'instruction publique, avant d'être exécuté par la police de Weimar.


NOUVELLE COMMUNAUTÉ


Dans " La communauté par le retrait " (1901), le texte qui donne son titre à ce recueil, Landauer préconise de ne plus militer auprès des prolétaires et des paysans. Pour lui, mieux vaut rechercher, dans le " retrait " plutôt que dans l'avant-gardisme, les sources d'une nouvelle communauté. La révolution, dit-il, n'est pas dans le futur mais ici et maintenant, comme une disposition collective qu'il s'agit d'exacerber. L'action socialiste ne consiste donc ni à nationaliser l'économie ni seulement à fédérer des associations libres, mais à transmettre une forme de vie exemplaire. Si aucun Dieu ni aucun Marx ne peuvent nous sauver, il s'agit de convertir l'incertitude du présent en désir d'expérimentation collective. Contre le socialisme " scientifique ", Landauer défend ainsi l'idée de révolution permanente et la transformation de soi comme préalable à tout changement historique.

Il se tourne pour cela vers une improbable mystique sceptique inspirée par Maître Eckhart ou le hassidisme. " Pour d'autres, le socialisme est une pratique de parti et de politique, alors que pour nous il s'agit de l'union de la pratique et de l'esprit ", écrit-il. S'il faut détruire l'Etat et dépasser le capitalisme, à ses yeux, c'est parce qu'ils produisent la séparation du moi avec le monde.

Landauer critique aussi la " politique négative " de la violence et de la " propagande par le fait ". Il lui préfère ce qu'il nomme une " antipolitique positive ", consistant à faire exister une communauté nouvelle, dont les bases sociales sont cependant déjà présentes, comme " insinuées " dans le capitalisme. Ni le groupe local et enracinée du sociologue allemand Ferdinand Tönnies ni la nation, création arbitraire des Etats, ne sont les référents de cette communauté encore virtuelle. En revanche, le judaïsme d'Europe centrale fournit un modèle social pour imaginer la liaison des communes rurales ou des conseils ouvriers. Partageant une même langue (le yiddish), rejetés par les lois d'exception de l'Empire prussien en 1917, ces juifs aspirent en effet à " devenir ceux qui n'appartiennent à aucune nation ". Selon cette perspective, l'anarchie pourrait être redéfinie comme " une nation nouvelle en formation, qui cherche ses membres dans toutes les nations ". Ami de Martin Buber et correspondant de Karl Kraus, référence pour Gershom Scholem, Walter Benjamin et Paul Celan, Landauer est, du fait de cette réflexion originale sur l'éthique communiste, une source puissante, quoique encore cachée, d'une partie de la pensée critique contemporaine.

Laurent Jeanpierre

La Communauté par le retrait et autres essais, de Gustav Landauer

Traduits et présentés par Charles Daget, éd. du Sandre, 294 p., 28 ¤.

_________________
Critique de la valeur et du travail

Brochure du Manifeste contre le travail de Krisis.

http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/ (3 n° du bulletin)
Back to top
View user's profile Send private message
Kobayashi



Joined: 08 Apr 2004
Posts: 1885

PostPosted: 29 Jan 2009 19:55    Post subject: Reply with quote

Le centre international de recherches anarchistes de Marseille organise les 1, 2 et 3 mai 2009, un colloque à côté de Limoges sur : " Vivre l'anarchie : expériences communautaires et alternatives anti-autoritaires au XIX et XXe siècles ". Avec Anne Steiner et son livre sur les " Endehors ", Céline Beaudet sur les " milieux libres " des années 1910, Isabelle Felici qui a fait un magnifique ouvrage sur La Cécilia de Giovanni Rossi, Creagh qui reviendra sur son ancien livre sur les expériences aux Etats-Unis, Manfredonia, etc. Cela s'annonce intéressant. Je pense qu'on va peut-être y monter avec quelques amis et qu'il y aura pas mal de monde. Si ça dit...

Le plan et le programme :

http://cira.marseille.free.fr/divers/Ligoure_Colloque.pdf
_________________
Critique de la valeur et du travail

Brochure du Manifeste contre le travail de Krisis.

http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/ (3 n° du bulletin)
Back to top
View user's profile Send private message
bug-in



Joined: 13 Mar 2003
Posts: 4057
Location: prox. Montpellier

PostPosted: 30 Jan 2009 14:03    Post subject: Reply with quote

Effectivement, je pense qu'on va se retrouver a plusieurs comme par enchantement à se pointer la bas Clin d'oeil
_________________
Pour des communautés libertaires écocentrique et affinitaire

Participer a libérer et cultiver les conditions locales et pérennes d’existences et d’autodéterminations des vivants, sans domination.
Back to top
View user's profile Send private message
Kobayashi



Joined: 08 Apr 2004
Posts: 1885

PostPosted: 30 Jan 2009 18:16    Post subject: Reply with quote

Cool ! Sourire faudra en reparler .
_________________
Critique de la valeur et du travail

Brochure du Manifeste contre le travail de Krisis.

http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/ (3 n° du bulletin)
Back to top
View user's profile Send private message
skaful



Joined: 27 Dec 2007
Posts: 12
Location: nancy

PostPosted: 15 Feb 2009 18:48    Post subject: Reply with quote

perso, pour avoir lu bolo bolo et pas mal d'autres textes anarchisants, zines, brochures etc... ce qui me gène le plus c'est le rapide accès a une communauté et non collectivité, car ces deux termes ne sont pas a mon sens interchangeables a souhait, ils portent chacun des conotations et des changements sociétales de fond différents.
_________________
"Depuis qu'un platane a tué Jean-Pierre Stirbois [ancien cadre du Front National],
je vote écologiste", Pierre Desproges.
Back to top
View user's profile Send private message
kazh ar c'hoad



Joined: 23 Dec 2008
Posts: 131
Location: Pays de St Brieuc (22)

PostPosted: 26 Feb 2009 19:26    Post subject: Reply with quote

Dans La culture Libertaire, Actes du colloque international, Grenoble, mars 1996 (Ateliers de Création Libertaire), un texte de Jean-Manuel Traimond : Christiana, vingt-cinq ans de culture quasi libertaire.

Quote:
Une société libertaire créerait-elle une culture plus riche, plus féconde, plus universellement et plus également partagée ? Christiana, un squat de Copenhague qui rassemble plus de mille habitants depuis plus de vingt-cinq ans peut nous apporter, sinon une réponse définitive, du moins des faits qui aideront chacun à se faire son opinion.
On peut certes discuter la nature libertaire de Christiana, et les christianites eux-même ne s'en priveraient pas. Néanmoins, quoi que l'on pense d'une société qui utilise encore l'argent, il n'est pas contestable que la majorité des Christianites sont des sympathisants d'une mouvance qui est la nôtre, qu'on l'appelle alternative ou libertaire : on ne peut pas réfléchir à une culture libertaire éventuelle sans observer une culture quasi libertaire réelle. une telle observation sera évidemment, au cours d'une communication d'une demi-heure, aussi succincte qu'approximative.
...................

_________________
"Le travail est une pollution qui crée toutes les autres"
Un anonyme sur un mur de Brest en 1980

http://www.libertat22.lautre.net

http://ecologie-et-emancipation.over-blog.com
Back to top
View user's profile Send private message
kazh ar c'hoad



Joined: 23 Dec 2008
Posts: 131
Location: Pays de St Brieuc (22)

PostPosted: 30 May 2009 10:42    Post subject: Reply with quote

Une mine d'infos sur les utopies libertaires :

Lien
_________________
"Le travail est une pollution qui crée toutes les autres"
Un anonyme sur un mur de Brest en 1980

http://www.libertat22.lautre.net

http://ecologie-et-emancipation.over-blog.com
Back to top
View user's profile Send private message
ktche



Joined: 15 Jun 2004
Posts: 1383

PostPosted: 04 Oct 2009 9:59    Post subject: Reply with quote

Kobayashi wrote:
livre de l'historienne Laurence Fontaine, L'économie morale. Pauvreté, crédit et confiance dans l'Europe préindustrielle, Gallimard


Une recension dans la rubrique Savoirs des Lettres Françaises du 3 octobre par Baptiste Eychart. Je mettrai un lien dès qu'elle sera en ligne.
Back to top
View user's profile Send private message
ktche



Joined: 15 Jun 2004
Posts: 1383

PostPosted: 05 Oct 2009 8:52    Post subject: Reply with quote

ktche wrote:
Je mettrai un lien dès qu'elle sera en ligne.


La voilà : http://www.humanite.fr/2009-10-03_Cultures_Le-credit-entre-le-don-et-le-marche
Back to top
View user's profile Send private message
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 05 Oct 2009 10:34    Post subject: Reply with quote

J'ai le livre "L'économie morale" : je le prête sur Paris à toute personne qui en fera un compte-rendu Sourire
_________________
SDE dec.info socio. des épreuves
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ? All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2
Page 2 of 2

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group