forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

décroissance et chômage

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Sob
Guest





PostPosted: 22 Feb 2010 22:40    Post subject: décroissance et chômage Reply with quote

Bonjour,

Voilà une question sur laquelle il m'est arrivé de sécher à plusieurs reprises :

Je discute avec quelqu'un sagement intégré dans la mécanique industrielle, ou une retraitée qui a vaillamment travaillé toute sa vie pour créer des richesses. Pas passionné par son travail, mais sans alternative. Souvent gauchiste tendance PS, mais pas seulement. Le genre de personne qui est fière d'aller au resto parce que "ça crée des emplois".

J'en arrive à parler Décroissance, et par exemple, à dire qu'il faudrait limiter drastiquement la publicité. Cette personne m'objecte qu'au moins, la pub, ça crée des emplois. Plus généralement, on en vient à me demander : "Que peut la Décroissance pour le chômeur aujourd'hui ?"

J'aurais bien envie de répondre que la pub supprime le chômage aussi bien qu'une guerre ou une catastrophe naturelle, mais ça ne répond pas au fond de la question. Pour énormément de gens, le chômage est la problématique n°1, et si la Décroissance ne propose rien pour résoudre le problème du chômage, alors c'est quelque chose de très secondaire.

Je me sens impuissant face à cette position, je ne connais peut-être pas assez mes classiques ? Que répondriez-vous à ma place ?
Back to top
jahmal



Joined: 26 Feb 2010
Posts: 1

PostPosted: 26 Feb 2010 21:35    Post subject: Reply with quote

salut
C'est la grande interrogation.
Lis S.Latouche "Petit de la décroissance sereine".
pour résumer l"idée c'est de réduire le temps de travail a 20 h par semaine.
travailler moins pour gagner moins pour consommer moins ...
enfin je crois ..
_________________
Sage est celui qui ne s'afflige pas de ce qui lui manque et se satisfait de ce qu'il possède.
Back to top
View user's profile Send private message
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 27 Feb 2010 9:01    Post subject: Reply with quote

////. Pour énormément de gens, le chômage est la problématique n°1, et si la Décroissance ne propose rien pour résoudre le problème du chômage, alors c'est quelque chose de très secondaire. ////

Pour répondre, il faut montrer que la seule réponse a la pénurie d'abondance est une tendance vers une certaine autarcie des productions essentielles (bouffe, chaleur , toiture , vetements).Donc une obligation d'une certaine ruralité . Produire 50% de sa nourriture , c'est pouvoir en produire 80% si besoin , et ne plus etre chomeur. La decroissance c'est le circuit court. Et la réduction des échanges . C'est la réduction de la spécialisation . C'est la réduction de l'economie .
Le chomage c'est le problème des "travailleurs" , des esclaves qui pleurent apres leur servitude. On peut "VIVRE" sans travailler . Les "paysans" des années 50 n'avaient pas un "metier" . C'etait un mode de vie ; produire sa nourriture , son couvert et reparer ses sapes .
Bien sur nous sommes ds la necessité de produire un surplus de biens ou d'effectuer une autre activité d'échange (ou rénumérée)pour couvrir une part de nos besois (eau , elec , ordi , transport , impots....) mais ça peut etre un choix (sauf impots) ...si on prefere la sieste .
La pauvreté n'est pas la misère. La misere c'est un pauvre a qui on a enlevé son moyen de subsistance (et remplacé par une alloc chomage)
Back to top
View user's profile Send private message
Sob
Guest





PostPosted: 27 Feb 2010 20:18    Post subject: Reply with quote

Serge Latouche wrote:
Une réduction féroce du temps de travail est une condition nécessaire [...] relocaliser la production [...] création d'emplois verts [...] en se focalisant sur le problème de l'emploi, on risque de ne jamais changer de société et d'aller droit dans le mur


Merci Jahmal de m'avoir orienté vers le petit traité de la décroissance sereine. Ensuite, j'aurais plus qu'à leur expliquer qu'ils peuvent vivre mieux en gagnant moins... Après, leur dire qu'il faut qu'ils produisent leur bouffe eux-même... erf, pas trop vite Mort de rire
Back to top
Youyou
Guest





PostPosted: 28 Feb 2010 22:50    Post subject: Reply with quote

Le travail salarié est un esclavage pour une situation précaire.

Le chômage de l'univers salarié est une belle opportunité pour acquérir une plus grande autonomie, valoriser ou acquérir des capacités utiles, se découvrier ou entretenir ses capacités artistiques, artisannes etc...

Gagner moins oui, mais se libérer de ce qui nous oblige à dépenser.

Globalement, si pas de travail :
- Plus besoin d'habiter à une endroit ayant la contrainte de proximité avec ledit travail : habitat donc plus économique
- plus ou peu besoin de la voiture
- plus de stress, donc moins besoin de consommer pour oublier (tous les petits plaisirs rapides qui font oublier le quotidien).
Back to top
adrien38
Guest





PostPosted: 30 Apr 2010 16:18    Post subject: Reply with quote

Il y a, pour moi, trois considérations à prendre en compte:

1 ) c'est bien le néo-libéralisme et la multiplication des échanges qui ont crée le chômage: nos emplois sont parfois ailleurs, surtout dans l'industrie.
2) c'est aussi la technique: je réserve mes tickets de train sur @, je prends mes tickets de ciné à une borne, etc: faut pas s'étonner! et en même temps: peut-être moins de travail.
3) mais tous travailler pour plus produire? aie aie, le dec' est plutôt antiproductiviste donc en effet il faut regarder la nature du travail et la quantité.

selon moi:
1) Relocalisation et moins de technique = plus d'emploi, plus de pénibilité aussi
2) mais si il faut moins produire= il faut moins de travail (donc à partager?)
Back to top
tassin
Guest





PostPosted: 12 May 2010 13:14    Post subject: Reply with quote

Plusieurs réponses à ce problème du chômage créé par la baisse de la consommation qui n'a pas fini d'être retoqué aux objecteurs de croissance :

1) Réduire le temps de travail afin de faire baisser le chômage et de l'équilibrer par rapport au niveau de consommation interne (préalable indispensable : supprimer la concurrence déloyable entre les pays)
2) Relocalisation de l'économie = création directe d'emplois
3) La Décroissance propose de socialiser l'offre générale de biens de consommation de base. En clair c'est plus de services publics, donc gratuits ou peu onéreux, donc moins de charge pour les chômeurs.
Back to top
Youyou



Joined: 03 Mar 2010
Posts: 76

PostPosted: 20 May 2010 8:25    Post subject: Reply with quote

tassin wrote:
Plusieurs réponses à ce problème du chômage créé par la baisse de la consommation qui n'a pas fini d'être retoqué aux objecteurs de croissance :

1) Réduire le temps de travail afin de faire baisser le chômage et de l'équilibrer par rapport au niveau de consommation interne (préalable indispensable : supprimer la concurrence déloyable entre les pays)
2) Relocalisation de l'économie = création directe d'emplois
3) La Décroissance propose de socialiser l'offre générale de biens de consommation de base. En clair c'est plus de services publics, donc gratuits ou peu onéreux, donc moins de charge pour les chômeurs.


Bien résumé Clin d'oeil
Back to top
View user's profile Send private message
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 20 May 2010 10:47    Post subject: Reply with quote

////3) La Décroissance propose de socialiser l'offre générale de biens de consommation de base. En clair c'est plus de services publics, donc gratuits ou peu onéreux, donc moins de charge pour les chômeurs.////

ça ne marche pas et c'est contraire à 1/ et 2 /

Le système n'a pas pensé a la "marche arriere" , il ne peut relocaliser ou "limiter la concurence" qu'en se cassant la gueule ...pas d la joie et la bonne humeur .Il y a une inertie forte de sa dynamique et ne tient que par cette dynamique (toupie).
Si tu veux 1/ et 2/ , c'est possible ; mais ce sera que contraint et par un casse gueule economiqco-energetique grave (meme prier que pas de guerre!).... et pour retomber ds ton modèle vertueux , ce n'est possible que si le transport est "naturellement " cher et pas détaxé :
poisson cger a paris et 3x moins cher a concarneau ...ça "réenchantera les vacances !" .........
Si le transport redevient cher , le blé , par ex peut etre a nouveau etre cultivé en vallée montagne et recréer de la vie , des traditions liées a ces activités
Si tu veux la gratuité des biens de conso de base , facile : Tu fais un jardin ....en ce moment je jette des et j'ai gd p^laisir a distribuer des dizaines de pieds de tomates ..... J'azi plus de plaisir a habiter une maison que j'ai retapée plutot qu'un clapier de 100m2 a VMC double flux .
Back to top
View user's profile Send private message
dubydax



Joined: 16 Jun 2010
Posts: 4

PostPosted: 17 Jun 2010 22:14    Post subject: Reply with quote

tassin wrote:
Plusieurs réponses à ce problème du chômage créé par la baisse de la consommation qui n'a pas fini d'être retoqué aux objecteurs de croissance :

1) Réduire le temps de travail afin de faire baisser le chômage et de l'équilibrer par rapport au niveau de consommation interne (préalable indispensable : supprimer la concurrence déloyable entre les pays)
2) Relocalisation de l'économie = création directe d'emplois
3) La Décroissance propose de socialiser l'offre générale de biens de consommation de base. En clair c'est plus de services publics, donc gratuits ou peu onéreux, donc moins de charge pour les chômeurs.

Pour le 1/, une certaine Aubry a créé les 35 heures. Il y a eu une loi, elle n'a pas été respectée car elle n'était pas dans l'idéologie toujours en vigueur des politiques libérales. Malheureusement, ce sont ces politiques qui nous mènent pour le meilleur diront-ils mais pour le pire et j'en suis persuadé. Or, ces gens malgrès la démocratie ambiante nous imposent leur choix.
Pour le 2/ d'accord mais ça n'interviendra qu'avec le chaos économique.
Pour le 3/ ça reste de l'utopie pour longtemps sauf une révolution, voire les politiques européennes restrictives sur les budgets.

Donc, rêvons encore et toujours, la décroissance tant qu'elle restera une idéologie n'a aucune chance de changer quoique ce soit. La décroissance doit être politisée, argumentée etc... On n'attire pas les mouches avec du vinaigre.
Back to top
View user's profile Send private message
Youyou



Joined: 03 Mar 2010
Posts: 76

PostPosted: 19 Jun 2010 6:57    Post subject: Reply with quote

dubydax wrote:

Donc, rêvons encore et toujours, la décroissance tant qu'elle restera une idéologie n'a aucune chance de changer quoique ce soit. La décroissance doit être politisée, argumentée etc... On n'attire pas les mouches avec du vinaigre.


Certain te diront qu'on a pas besoin d'attirer les mouches, que la décroissance est de fait inéluctable, lié à la crise du capitalisme, couplé avec la déplétion des énergies abondantes et bon marché.
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group