forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Nanotechnologies

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Science - technique - energie - ressources
View previous topic :: View next topic  
Author Message
bug-in



Joined: 13 Mar 2003
Posts: 4057
Location: prox. Montpellier

PostPosted: 12 Jun 2007 12:28    Post subject: Nanotechnologies Reply with quote

Petit post destiné à rester fixer et pour éviter les longues recherches (on pourrait les multiplier pour chaque forum Clin d'oeil )

Inauguration de nano, oblomoff gâche la fête :
http://forum.decroissance.info/viewtopic.php?t=4445

Les neurotechnologies contre l'imaginaire
http://forum.decroissance.info/viewtopic.php?t=4346

Transhumanisme>Extropianisme>NBIC>Totalitarisme
http://forum.decroissance.info/viewtopic.php?t=3086

Mémoire Ethique & Nanotechnologie :
http://forum.decroissance.info/viewtopic.php?p=33608#33608

Les techniques atomiques, quel est le problème ? C’est une technique comme une autre.
http://forum.decroissance.info/viewtopic.php?p=45153
_________________
Pour des communautés libertaires écocentrique et affinitaire

Participer a libérer et cultiver les conditions locales et pérennes d’existences et d’autodéterminations des vivants, sans domination.
Back to top
View user's profile Send private message
Archanciel



Joined: 25 May 2009
Posts: 7
Location: Suisse

PostPosted: 19 Sep 2009 1:13    Post subject: Introduction de Michel Crichton à son roman La Proie Reply with quote

A un moment ou à un autre, dans le courant du XXIe siècle, la rencontre entre notre imprudence aveugle et notre puissance technologique toujours croissante déclenchera une véritable déflagration. Un domaine particulièrement propice à cette rencontre se trouve à la jonction des nanotechnologies, de la biotechnologie et de l'informatique. Trois domaines qui ont en commun les moyens de libérer dans l'environnement des entités capables de se reproduire.

Nous vivons depuis plusieurs années avec les premières de ces entités, les virus informatiques. Et nous commençons à avoir une expérience concrète des problèmes engendrés par la biotechnologie. Le rapport récent selon lequel, au Mexique, des semences de maïs subissent des modifications génétiques - malgré la législation et les contrôles - n'est que le premier pas du long et difficile parcours qui nous attend avant d'arriver à la maîtrise de nos technologies. Parallèlement, les croyances bien enracinées sur l'absence de risques dans le domaine de la biotechnologie - une opinion défendue par la grande majorité des biologistes depuis les années 1970 - sont aujourd'hui remises en question. La création involontaire d'un virus extrêmement destructeur par des chercheurs australiens en 2001 a poussé bien des spécialistes à repenser la question. A l'évidence, nous ne considérerons pas dans l'avenir cette technologie avec l'insouciance du passé.

Les nanotechnologies sont les dernières-nées et, d'une certaine manière, les plus radicales. Elles s'intéressent à la construction de machines d'une taille infiniment petite, de l'ordre de cent nanomètres, soit cent milliardièmes de mètres, et donc environ mille fois plus petites que le diamètre d'un cheveu. Au dire des experts, ces machines fourniront aussi bien des composants électroniques miniaturisés que de nouveaux traitements contre le cancer que de nouvelles armes de guerre.

Le concept de nanotechnologie remonte à 1959. On le trouve dans une communication de Richard Feynman intitulée: "Il y a de la place en bas" (There's plenty of room at the bottom). Quatre décennies plus tard, la spécialité en est toujours à ses débuts malgré un incessant battage médiatique. Cependant, des progrès sensibles ont été réalisés et les investissements sont en augmentation considérable. Des entreprises telle que IBM, Fujitsu ou Intel consacrent des budgets énormes à la recherche. Ces deux dernières années, le gouvernement des États-Unis a investi un milliard de dollars dans les nanotechnologies.

Des produits issus de ces recherches arrivent déjà sur le marché: crèmes solaires, tissus antitaches, matériaux composites pour les voitures. D'autres seront bientôt commercialisés: ordinateurs et dispositifs de stockage de très petite taille.

Certains de ces "produits miracles" si longtemps attendus commencent à faire leur apparition. En 2002, une société a mis en vente un verre autonettoyant, une autre un pansement composant de nanocristaux, possédant des propriétés antibiotiques et anti-inflammatoires.

Les nanotechnologies s'intéressent principalement aujourd'hui à la composition des matériaux, mais leurs applications potentielles vont bien au-delà. Depuis plusieurs décennies, on s'interroge sur la création de machines capables de s'auto-fabriquer; dès 1980, une publication de la NASA passait en revue différentes méthodes pour y parvenir. Il y a 10 ans, deux scientifiques de renom ont abordé sérieusement la question:

"D'ici cinquante à cent ans, nous verrons probablement apparaître une nouvelle classe d'organismes. Ces organismes seront artificiels dans le sens où ils auront été conçus par l'homme. Mais ils auront la capacité de se reproduire et ils "évolueront" vers autre chose que leur forme originelle; ils seront "vivants" dans les différentes acceptions de ce terme ... Le rythme de l'évolution sera extrêmement rapide ... Les conséquences pour l'humanité et la biosphère pourraient être énormes, plus importantes encore que la révolution industrielle, l'arme nucléaire ou la pollution de l'environnement. Nous devons d'ores et déjà prendre des mesures pour préparer les conditions de l'apparition d'organismes artificiels." [Farmer, J. Doyne et Aletta d'A. Belin, Artificial Life: The Coming Evolution, dans Artificial Life II].

K. Eric Drexler, le chantre des nanotechnologies, exprimait des inquiétudes de même nature:

"Nombreux sont ceux, moi y compris, que les conséquences de cette technologie emplissent d'un profond malaise. Il y aurait tant de choses à changer que le risque est grand que la société, faute de préparation, ne sache pas s'y prendre. [K. Eric Drexler, Introduction to Nanotechnology, dans Prospects in Nanotechnology].

D'après les prévisions les plus optimistes (ou les plus alarmistes selon le point de vue), ces organismes ne verront pas le jour avant plusieurs dizaines d'années. Nous sommes en droit d'espérer que, lorsqu'ils feront leur apparition, nous aurons mis en oeuvre des moyens de contrôle internationaux sur les créations technologiques capables de se reproduire. Nous pouvons aussi espérer que ces contrôles seront appliqués avec rigueur; nous avons déjà appris à traiter les fabricants de virus informatiques avec une sévérité inconcevable il y a vingt ans. Nous envoyons les pirates informatiques derrière les barreaux. Les spécialistes dévoyés de la biotechnologie seront bientôt logés à la même enseigne.

Mais il est évidemment possible qu'il n'y ait pas de moyens de contrôle. Ou que quelqu'un parvienne à créer bien plus tôt qu'on ne l'imagine des organismes artificiels capables de se reproduire. Si cela doit arriver, il est difficile d'en prévoir les conséquences. C'est le sujet de ce roman.

Michael Crichton
Los Angeles, 2002
_________________
http://plusconscient.net, une collection d'enregistrements audio en accès libre sur des sujets liés aux grandes problématiques de notre époque.
Back to top
View user's profile Send private message
bug-in



Joined: 13 Mar 2003
Posts: 4057
Location: prox. Montpellier

PostPosted: 21 Sep 2009 14:47    Post subject: Reply with quote

La distinction nature artifice, une fois de plus mis a l'honneur dans cet article doit largement être plombée. Elle relève d'une distinction désuète ou la pureté s'oppose a la nouveauté.
Sans s'éterniser sur l'origine d'une telle distinction on peu relever sa nullité argumentative. Pourquoi faut il être contre les nanos ? Parcequ'il créer des organisme artificiels, voila grossomodo ce que n'importe qui retiendra de cette argumentation. C'est un mauvais résumé, mais c'est ce que l'on rencontre quand on demande au gens pourquoi ils sont contre les OGM : c'est contre nature!

Bravo...

C'est pourtant ailleurs que ce situe le problème, dans qui peu produire cela et avec quelle techniques ? On voit tout de suite quelle part de la population est exclu ou non du projet du vivre ensemble à venir. Quand aux questions sanitaire évidemment elles se posent, avec les nanoparticules et TOUS les autres produits déjà existant.
_________________
Pour des communautés libertaires écocentrique et affinitaire

Participer a libérer et cultiver les conditions locales et pérennes d’existences et d’autodéterminations des vivants, sans domination.
Back to top
View user's profile Send private message
bioman



Joined: 28 Sep 2009
Posts: 112

PostPosted: 30 Nov 2009 15:07    Post subject: Nanos: débat bidon anti-démocratique le 1er déc à Grenoble Reply with quote

> http://www.avoixautre.be/spip.php?article2478

Les réunions de la Commission nationale organisées pour un simulacre de débat sur les nanotechnologies à Grenoble et ailleurs ne trompe personne:
on se retrouve avec un débat racketé par les lobbys, l'investissement dans sa communication au grand public a été le plus ténu possible, la véritable diversité des idées (celle des opposants) n'y a pas lieu, les conclusions sont connues d'avance, les chercheurs et instituts des sciences dures ont prévu un "bourrage" de salle (250 places seulement!) pour marginaliser et riposter à toute présence de contre-manifestants ; les intervenants officiels ont été disséminé dans le public!

Fou
Strasbourg, Toulouse, Orléans, Bordeaux, Lille, Clermont-Ferrand, Besançon... partout pareil, tout est planifié pour empêcher toute expression adverse.
Ce gouvernement (représennté par JL Borloo) a déjà décidé d'imposer ces technologies "pour les gens, contre eux", l'avis du grand public, tenu pour trop ignare, ne méritant finalement que mépris... comme avec le nucléaire, l'EPR, l'Iter, etc.
Le participants ont été "invités" (!) à signer un engagement pour 'ne pas perturber le débat" (!), traduire: n'exprimer aucune opposition critique de fond. La police sur-veille, encadre de près la réunion de Grenoble.
Le grand public à vrai dire, n'a pas sa place dans ce qu'il convient d'appeler un DEBAT BIDON.
Ce n'est plus là de la démocratie mais une SIMULATION de démocratie, une expertocratie, une démocratie noyée dans l'idéologie technologiste.
Boycotter ces débats, c'est aussi dénoncer la supercherie.

autre référence > http://www.nanomonde.org/ Idée
Back to top
View user's profile Send private message
bien fait
Guest





PostPosted: 04 Dec 2009 4:51    Post subject: débat-pipeau de Grenoble saboté par les anti-nanos Reply with quote

http://www.nanomonde.org/Grenoble-compte-rendu-du-sabotage

http://www.nanomonde.org/Grenoble-une-fete-anti-nano-en
Back to top
les RG
Guest





PostPosted: 10 Mar 2010 14:26    Post subject: Reply with quote

Salut. C'est déja partout les nanoparticules, a mon ancien boulot on travaillait des métaux bizzares (inconel, titane) et sur une presse à froid il fallait enduire le brut d'une graisse au molybdène dite "aux nanoparticules de cuivre".
Si par malheur on s'en mettait sur la peau, le lendemain la surface de peau contaminée devenait blanche et se décollait, comme une brulure . Exactement comme si on avait appliqué de l'acide sallicilique.
J'ai jamais su si ça venait de la graisse elle meme ou de la nanoparticule mais ça a l'air d'etre une sacrée saloperie cette affaire.

J'en ai quand meme gardé un tube pour les cardans, ou pour soigner les verrues, meme si j'en ai pas on sait jamais. Moqueur en une application !
Back to top
energy_isere



Joined: 03 Jan 2006
Posts: 75
Location: Grenoble

PostPosted: 06 Oct 2010 15:50    Post subject: Reply with quote

Je passe frequemment au Minatec de Grenoble et ne me sens pas particuliérement en danger. Moqueur

Il ne faut pas tout mélanger. Les nanotech pour les microprocesseur et mémoires, pas de probléme. Ca on a pas l' habitude d' en manger.

En revanche je suis trés dubitatif sur les nanopoudres utilisées dans les crémes solaires et autres. Quid de l' étude de l' impact sur la santé à long terme ? Comme d' hab ca va étre torché sur une période d' analyse trop courte, sur un nombre trop restreint d' échantillon (animaux et humains).

Et pour les histoires de nano robots répliquants faut arreter les phantasmes à la Drexler.

Et au fait aviez vous vu des robots des années 80-90 2000 se répliquer ? Mort de rire Dans les années 60 c' était un phantasme également.
et bien les nano robots se répliqueronts pas tout seul dans la nature non plus en dehors de leurs réacteurs de fabrication aux multiples points de fonctionnement physico-chimique trés pointus.

Actuellement les robots ca fait plutot humour dans la pub. (je pense à la la pub pour la picasso il y a quelques temps).
Back to top
View user's profile Send private message
bug-in



Joined: 13 Mar 2003
Posts: 4057
Location: prox. Montpellier

PostPosted: 07 Oct 2010 13:10    Post subject: Reply with quote

Ces problèmes (autoréplication et risques écotoxique) sont pour ainsi dire des problèmes d'un autre ordre que ceux qui pour moi pose problème, et en même temps ne sont pas spécifique aux nanotechnologies. A savoir, une société autonome avec des moyens que le premier venue pourrait produire lui même et maitriser avec un dommage minimum pour l'ensemble des vivants.
_________________
Pour des communautés libertaires écocentrique et affinitaire

Participer a libérer et cultiver les conditions locales et pérennes d’existences et d’autodéterminations des vivants, sans domination.
Back to top
View user's profile Send private message
Guest






PostPosted: 07 Oct 2010 19:01    Post subject: Reply with quote

Quote:
Je passe frequemment au Minatec de Grenoble et ne me sens pas particuliérement en danger. Moqueur
Malgré la présence du truc jaune, je ne comprends pas bien et ton argumentation et ta démarche.

Tu cherches quoi en balayant plusieurs fils de remarques sardoniques de fat classique? A mon avis, vus les tiens, tu devrait écrire sur des forums qui aiment bien réfléchir sans le faire. Je t'en donne un parmi plein d'autres:
oléocène.



Dams
Back to top
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 07 Oct 2010 19:37    Post subject: Reply with quote

Anonymous wrote:
Quote:
Je passe frequemment au Minatec de Grenoble et ne me sens pas particuliérement en danger. Moqueur
Malgré la présence du truc jaune, je ne comprends pas bien et ton argumentation et ta démarche.

Tu cherches quoi en balayant plusieurs fils de remarques sardoniques de fat classique? A mon avis, vus les tiens, tu devrait écrire sur des forums qui aiment bien réfléchir sans le faire. Je t'en donne un parmi plein d'autres:
oléocène.



Dams

je pige pas ton agressivité .(ni ton orthographe) . "réfléchir sans le faire " ça veut dire quoi ? balancer des liens qui économise sa propre expression ?
Energy , sur OLeo a une pertinence certaine et un niveau scientifique reconnu . ses info et ses liens se veulent "objectifs" . On peut leur reprocher une absence de prise de position "idéologique" , mais c'est un choix . En l'occurence il parle d'un domaine largement débattu et qu'il connait . Si tu as des arguments scientos, on est preneur .
Le risque majeur des "nanos" c'est leur taille liée a leur dissémination /banalisation . Il est certain qu'il faut interdire leur commerce "banalisé" et les réserver a l'étude ou a des usages médicaux biens ciblés .
le "sardonique" interesserait un sociologue qui y verrait un "leader" effrayé par un concurent potentiel .
Back to top
View user's profile Send private message
lionel



Joined: 14 Mar 2006
Posts: 538
Location: Ardèche

PostPosted: 08 Oct 2010 9:58    Post subject: Reply with quote

energy_isere wrote:
Il ne faut pas tout mélanger. Les nanotech pour les microprocesseur et mémoires, pas de probléme. Ca on a pas l' habitude d' en manger.

En revanche je suis trés dubitatif sur les nanopoudres utilisées dans les crémes solaires et autres. Quid de l' étude de l' impact sur la santé à long terme ? Comme d' hab ca va étre torché sur une période d' analyse trop courte, sur un nombre trop restreint d' échantillon (animaux et humains).


Malgré le haut niveau de connaissances scientifiques et l'autorité que tu as sur oléocène d'après Kercoz, un minimum de connaissance en critique de la technique, en histoire des sciences et des techniques montre au contraire que si, il faut tout mélanger et bien mélanger même, et cela en raison de l'ambivalence de la technique.

Ce que tu considères sans problème et qui semble être la micro-électronique (et encore : mouchards RFID / ressources pour la fabrication / recyclage de la camelote électronique par les pays SUD ou BRIC, usure et nanoparticules dans la nature qui pourront pénétrer les corps (humains ou non) sans passer forcément par la bouche)
est indissociable de toutes les applications dans l'agro-alimentaire, la chimie et les cosmétiques...

En passant : Tout comme les hypothétiques médicaments décrits par Kercoz soigneront quelques cas de l'épidémie de cancers dus à ces mêmes nanoparticules qui mettront en danger le plus grand nombre.

Vouloir/penser dissocier les bonnes et mauvaises applications est soit très ingénu, soit un mythe entretenu par les scientistes afin de faire accepter une nouvelle technique par la société.

Kercoz wrote:
ses info et ses liens se veulent "objectifs". On peut leur reprocher une absence de prise de position "idéologique" , mais c'est un choix . En l'occurence il parle d'un domaine largement débattu et qu'il connait . Si tu as des arguments scientos, on est preneur .


Tout dépend de quel point de vue on se place, la plupart de scientifiques se croient objectifs en ayant l'idéologie scientiste.

Quand aux arguments "scientos", ici on n'a pas trop l'habitude et on évite de se battre à coup d'expertises / contre-expertises stériles, de chiffres issus du réductionnisme scientifique et relevant de la science-fiction.
Pas besoin d'être expert pour comprendre le type de monde dans lequel les nanotechniques nous font entrer, et pour ne pas en vouloir.

Il semblerait qu'il vaille mieux raisonner en termes de sociétés, de mondes, d'accidents maximums possibles (qui auront de tout façon lieu vu que le risque zéro n'existe pas), qu'engendreront telle ou telle technique.

Comme dit PMO justement : faut-il être expert en automobile ou en moteur à explosion pour avoir un avis sur la société de bagnoles ?


Last edited by lionel on 08 Oct 2010 13:10; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 08 Oct 2010 10:50    Post subject: Reply with quote

lionel wrote:

Pas besoin d'être expert pour comprendre le type de monde dans lequel les nanotechniques nous font entrer, et pour ne pas en vouloir.
il semble qu'il vaut mieux raisonner en termes de sociétés, de mondes qu'engendrent telle ou telle technique.

Comme dit PMO justement : faut-il être expert en automobile ou en moteur à explosion pour avoir un avis sur la société de bagnoles ?


Tout a fait d'accord avec ça . Tout comme les OGM, les nanos sont a la fois dangereux et inutiles. Le problème devient sociétal puisqu'en etant capable de le faire , il faudrait se contraindre a ne pas le faire. Le type de contrainte soulève des problèmes liés a la gestion des groupes et a la "liberté" des individus . Une fois ce problème moral résolu , il faudta trouver les "limites" qui caracteriseront ce qui se peut faire et ce qui ne se peut pas faire ! pas facile .
DE plus nous sommes dans la dynamique de l'erreur et de la contrainte en tant qu'alliénés alliénant . La voiture , par ex, est obscène energetiquement , ecologiquelent et economiqiuement , et si nous décidions (personnellement) de nous en passer , nous allons nous trouver ds un monde de pietons inadaptés au paysage formaté pour la voiture.
Je ne cherche pas a defendre les NANOS , mais ce genre de problème mets en cause l'ensemble de notre système perverti par la recherche du gain de productivité .
Il serait facile de démontrer les dégats sociétaux induits par la généralisation des congélateurs (chiche ?) , que pourtant chacun utilise sans vergogne .
Mais ces dégats "sociétaux" nuisant gravement "aux interactions structuraux des groupes paraissent moins nous préoccuper que des dégats physiologiques.
@Lionel
Ce site a beaucoup d'interet , mais il présente un risque d'endogamie. Rejeter des gens qui s'interrogent , parce qu'ils n'ont pas les réponses identiques aux réponses "adoubées" est dangereux . Deja , l'acces a ces réponses "autorisées" demande ET du temps ET un niveau de connaissances historico socio avec option linguistique éliminatoire .
L'altérité dans le domaine de la conceptualisation des domaines sociaux qui nous subjectivent est necessaire pour diminuer cette subjectivité .
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Science - technique - energie - ressources All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group