forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Bibliographie sur l'analyse critique de l'économie.
Goto page Previous  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Actualités des publications
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Kobayashi



Joined: 08 Apr 2004
Posts: 1885

PostPosted: 12 Jun 2010 16:02    Post subject: Reply with quote

Quote:
Revue internationale Michel Henry N°1, 2010

Lectures du Marx de Michel Henry

ISBN : 978-2-87463-208-2
Éditeur : Presses universitaires de Louvain, Louvain-la-Neuve (2010)
Prix public : 14 € TVAC ; Format : 16 cm x 24 cm 140 pages ; Diffusion :
DUC (Ciaco scrl) Grand Rue 2-14 ; 1348 Louvain-la-Neuve
Tél. + 32 10 45 30 97
Fax + 32 10 45 73 50

duc(arobase)ciaco.com

La Revue Internationale Michel Henry est un lieu de recherche scientifique et de dialogue ouvert entre les diverses personnes intéressées par la phénoménologie matérielle de Michel Henry [1922-2002] et les riches
perspectives que celle-ci offre non seulement à la philosophie, mais aussi aux sciences humaines. Dans une visée interdisciplinaire, elle souhaite accueillir des publications de qualité sur cette pensée majeure du XXe
siècle et participer de la sorte à sa plus large diffusion, tantôt sous la forme d’articles isolés, tantôt de textes sollicités en fonction de thématiques spécifiques, abordées dans le cadre d’un numéro programmé. La revue entend aussi accueillir les travaux en phénoménologie matérielle des jeunes chercheurs et leur permettre de
trouver un lieu hospitalier, où ils pourront proposer des études originales. En tant qu’organe de diffusion privilégié du Fonds Michel Henry de l’Université catholique de Louvain, elle souhaite également être un instrument d’information sur toutes les initiatives et activités centrées sur l’oeuvre de Michel Henry ou soucieuses de la prolonger, voulant ainsi contribuer à sa valorisation. En raison de sa prétention internationale,
la revue publie, après expertise, des textes en français, anglais et allemand.

Table des matières
ÉDITORIAL
par Jean LECLERCQ 9

INÉDITS
Lettres de Michel Henry à Paul Ricoeur 15
Lettre de Michel Henry à Mario Lipsitz 21

DOSSIER THÉMATIQUE : « LECTURES DU MARX DE MICHEL HENRY »

Présentation générale, par Grégori JEAN & Jean LECLERCQ 24

Stéphane HABER,
Michel Henry et l’humanisme marxien. Le test de l’interprétation de
l’anthropologie négative dans le livre I du Capital 30

Arnaud FRANÇOIS,
Michel Henry : les concepts économiques de Marx à la lumière de l’affectivité 51

Hervé TOUBOUL,
Travail, mesure et temps. Réflexions sur le Marx de Michel Henry 69

Paul SERENI,
Marx selon Michel Henry : Essai d’un compte rendu critique 83

Simon BRUNFAUT,
D’une fantastique à une fantomatique de l’affect. L’ambivalence
de l’idéologie dans le Marx de Michel Henry 101

ACTUALITÉS
Bibliographie henryenne 2009-2010 et chronique scientifique 120

_________________
Critique de la valeur et du travail

Brochure du Manifeste contre le travail de Krisis.

http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/ (3 n° du bulletin)
Back to top
View user's profile Send private message
skum



Joined: 18 Oct 2009
Posts: 81

PostPosted: 18 Jun 2010 21:13    Post subject: Reply with quote

Marx et le travail : libérer le travail ou se libérer du travail ? par Franck Fischbach

Une conférence (mp3), colloque "le travail ou l’expérience de la nécessité", organisé à La Maison des sciences de l’homme Ange-Guepin (MSH), à l’initiative de l’Université de Nantes, les vendredi 9 et samedi 10 octobre 2009, à l’occasion du centenaire de la philosophe Simone Weil. Il dresse un petit panel réflexif sur la libération-abolition du travail, le "marxisme traditionnel", etc. - Postone est cité quelques fois.

Ici : http://www.univ-nantes.fr/1255505116582/0/fiche___document/&RH=MULTIMEDIA

Postone et son écrit sur l'antisémitisme par Jacques Guigou et Jacques Wajnsztejn
http://arbeitmachtnichtfrei.skynetblogs.be/post/7955878/postone-et-son-ecrit-sur-lantisemitisme-guigo

UN MONDE SANS ARGENT : LE COMMUNISME

Quote:
En 1975 j'éditais avec mon ami Dominique Blanc, actuel vice-président de Kêrvreizh, trois brochures qui avaient pour titre : « Un monde sans argent: le communisme ».

La première couverture représentait le Chef indien Siting Bull qui déclarait : « Ainsi l'URSS n'est pas communiste, mais les États Unis d'Amérique l'étaient il y a encore quelques siècles !... »

La deuxième couverture représentait un pirate. C'était un Pagan breton du Léon qui déclarait : « le pillage est une saine réaction à la provocation marchande, mais on ne peut pas en faire le mode de distribution des marchandises ... »

La troisième représentait mon grand-père paternel, Yves Tillenon, en druide qui déclarait : « le communisme remonte à la nuit des temps c'est la saine tendance à retrouver l'antique communauté perdue... »

Je les publiais de 1974 à 1976 en supplément à : « les Amis de 4 Millions de Jeunes Travailleurs, journal de l'O..J.T.R, (Organisation des Jeunes Travailleurs Révolutionnaires que j'avais rejoint en 1972). Elles étaient, à l'époque, les jeunesses du PSU de Michel Rocard.


http://www.reocities.com/~johngray/mondtitl.htm

ou en pdf

http://raumgegenzement.blogsport.de/2009/10/15/40/

LE MOUVEMENT COMMUNISTE par Jean Barrot alias Gilles Dauvé
http://www.reocities.com/~johngray/movetit.htm
Back to top
View user's profile Send private message
Kobayashi



Joined: 08 Apr 2004
Posts: 1885

PostPosted: 19 Jun 2010 15:17    Post subject: Reply with quote

Quote:
Marx et le travail : libérer le travail ou se libérer du travail ? par Franck Fischbach

Une conférence (mp3), colloque "le travail ou l’expérience de la nécessité", organisé à La Maison des sciences de l’homme Ange-Guepin (MSH), à l’initiative de l’Université de Nantes, les vendredi 9 et samedi 10 octobre 2009, à l’occasion du centenaire de la philosophe Simone Weil. Il dresse un petit panel réflexif sur la libération-abolition du travail, le "marxisme traditionnel", etc. - Postone est cité quelques fois.

Ici : http://www.univ-nantes.fr/1255505116582/0/fiche___document/&RH=MULTIMEDIA


Excellente conférence, dans laquelle Fischbach répète les apports essentiels de Postone.

Très bonne critique de la critique de Simone Weil faite à Marx. Quand elle parle de Marx, il faut entendre les marxismes qui n'ont fait qu'élaborer une dimension des écrits de Marx (le Marx exotérique comme dirait Kurz). Pour le Marx ésotérique, c'est-à-dire une certaine argumentation que l'on retrouve (imparfaite) dans Marx, on voit comme le dit Fischbach que la solution pour Marx n'est pas du tout le développement des forces productives, cela n'abolira pas la forme sociale même qu'est le travail.

Fischbach montre bien l'étape supplémentaire des Grundrisse et du Capital, où Marx laisse de côté sa définition première du travail comme être générique de l'homme (M. 44 et Idéologie allemande), pour lui préférer une nouvelle réflexion plus fondamentale et plus historiquement spécifique à la modernité, sur le travail.

La question n'est plus de libérer le travail d'un cadre de rapports sociaux extérieur à lui et spécifiquement capitaliste (le marché, les rapports marchands...), comme on l'entend dans le marxisme traditionnel. Le travail n'est plus un socle naturel qui aurait existé de tous temps et en tous lieux, le travail relevant de l'éternel métabolisme homme-nature, le travail tel qu'il le conçoit désormais n'est plus l'être générique de l'homme comme il avait pu le dire dans les Manuscrits de 1844 et dans L'idéologie allemande. Une nouvelle définition du travail se fait jour dans le Marx de la maturité comme l'a montré Moishe Postone. Le travail est déjà en soi une médiation sociale, seul le travail est une sorte de fonction de reliance abstraite entre les individus séparés que nous sommes mais formant une continuum social extérieurement à toute relation de visage à visage, car nous relevons d'une totalité sociale abstraite à laquelle nous appartenons d'un point de vue général et concret. Le travail aujourd'hui et pas dans les sociétés passées, est socialement constitutif, il y a une centralité sociale du travail du fait qu'il est porteur dans les sociétés capitalistes seulement d'une fonction de socialisation médiatisante. Les rapports sociaux ne sont pas des cadres extérieurs au travail qui serait un invariant anthropologique, du type métabolisme transhistorique homme-nature. Toutes les études montrent qu'il n'y a que dans les sociétés modernes que le travail est le vecteur de l'ensemble des médiations sociales, que le travail a une fonction de médiation, où les individus que nous sommes dès que nous taffons et consommons ne sont plus que médiatisés que par le travail et son double caractère, concret et abstrait.

Comme Fischbach dit, il ne suffit pas de passer de la médiation sociale déguisée qu'est aujourd'hui le travail, à une prise de conscience de cette fonction de médiation qu'a le travail, par exemple au travers de l'organisation planifiée de la médiation-travail ou à une quelconque " réappropriation du travail " et su " sens du travail " comme le pensent les anarchistes, les communistes libertaires... Donner une forme de médiation ouverte et explicite au travail, n'enlèverait en rien au travail sa force abstrative qui place l'abstraction au coeur de la société capitaliste faisant du travail une activité tautologique et un moloch boulimique. Il faut plutôt abolir la médiation sociale qu'est le travail en lui-même dans son existence réelle, qu'elle soit déguisée ou explicite (consciente, planifiée), il faut abolir la forme dominante de la médiation qu'est le travail. La question chez Postone, n'est clairement plus de contrôler enfin consciemment le travail et les totalisations abstraites qui se constituent autour de lui.

Pour autant, Je pense que peut-être Fischbach reste trop près de Marx, en disant que Marx a raison de superposer sa nouvelle définition du travail (Grundrisse et Capital) à sa précédente définition (W comme être générique de l'homme dans M. 44 et IA), et que le travail concret donc existera encore, le travail producteur de valeur d'usage. On peut penser aussi que le travail concret n'existe que là où existe le travail abstrait, et la valeur d'usage n'existe que là où existe la valeur. Bien sûr l'existence d'un métabolisme homme-nature continuera à exister, mais ce qui relève de cela ne peut pas être appelé " travail concret ", " valeur d'usage ". Mais enfin, c'est un point de détail quand même, par rapport à l'excellent exposé de Fischbach qui fait une bonne répétition de Postone à l'oral.
_________________
Critique de la valeur et du travail

Brochure du Manifeste contre le travail de Krisis.

http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/ (3 n° du bulletin)
Back to top
View user's profile Send private message
skum



Joined: 18 Oct 2009
Posts: 81

PostPosted: 04 Jul 2010 15:08    Post subject: Reply with quote

Un extrait du livre Le fétichisme chez Marx de Antoine Artous :

A. ARTOUS | MARX ET LE FÉTICHISME / DE LA CRITIQUE DE LA RELIGION À LA CRITIQUE DE L’ÉCONOMIE POLITIQUE

G. LUKÁCS | ONTOLOGIE DE L'ÊTRE SOCIAL : LE TRAVAIL

J.-M. VINCENT | CRITIQUE DU TRAVAIL : LE FAIRE ET L'AGIR (^^)

Mateo Alaluf - Le temps du labeur : formation, emploi et qualification en sociologie du travail (épuisé)

Edit :

Quote:
Colloque « Autour de Pierre Naville », dont vous trouverez ci-dessous le programme définitif.

Cette journée n'est pas centrée directement sur l'oeuvre de Pierre Naville mais vise à débattre de ce qu'il en est aujourd'hui de quelques thèmes qu'il avait naguère abordés et de laisser la place la plus large possible à la discussion.

10h « Les vies de Pierre Naville » et les archives Naville
11h Philosophie, psychologie et logique
14h30 - 16h La société peut-elle se comprendre par le travail ?
16h30 - 18h Le socialisme a-t-il encore un sens ?
20h30 - 22h30 Projection de deux documentaires d’Alain Resnais
Le mystère de l’atelier 15 (1957, 19 min)
Le chant du styrène (1958,14 min).


http://dev.ulb.ac.be/tef/naville/index.php?option=com_frontpage&Itemid=1
Back to top
View user's profile Send private message
skum



Joined: 18 Oct 2009
Posts: 81

PostPosted: 27 Jul 2010 19:05    Post subject: Reply with quote

Un dossier sur le prolétariat comme image d'Epinal sublimée, sur ce "singe qui aime son maton". En trois parties, le dossier a pour titre « Du prolétaire au consommateur » et a pour auteur le philosophe Frédéric Dufoing. Les textes (au format PDF) s'appuient sur les réflexions de Lasch, Ellul, etc. et sont disponibles au bas de cette page.
Back to top
View user's profile Send private message
Kobayashi



Joined: 08 Apr 2004
Posts: 1885

PostPosted: 01 Nov 2010 15:51    Post subject: Reply with quote

Pour l'actualité de la critique de la valeur, cf. Work in progress n°3 : http://palim-psao.over-blog.fr/article-n-3-du-bulletin-work-in-progress-l-actualite-de-la-mouvance-de-la-critique-du-travail-et-de-la-valeur-60159571.html
_________________
Critique de la valeur et du travail

Brochure du Manifeste contre le travail de Krisis.

http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/ (3 n° du bulletin)
Back to top
View user's profile Send private message
skum



Joined: 18 Oct 2009
Posts: 81

PostPosted: 04 Nov 2010 11:09    Post subject: Reply with quote

- Revue Réfractions n° 25, " À la recherche d’un sujet révolutionnaire"

- Introduction de Fredy Perlman au livre Essais sur la théorie de la valeur de Marx d'Isaac Roubine

Temporalités
Revue de sciences sociales et humaines

Quote:
La revue Temporalités qui a pris le relai du bulletin Temporalistes - créé en 1984 par William Grossin (†) - s’efforce de rassembler des articles, des travaux et des productions en sciences humaines et sociales (histoire, sociologie, démographie, économie, anthropologie, psychologie, linguistique, droit…) qui incluent des analyses de données temporelles, confrontent des conceptions, des usages, des pratiques du temps et des réflexions sur la pluralité des temporalités socio-historiques...


Le site de la revue : http://temporalites.revues.org/
Back to top
View user's profile Send private message
skum



Joined: 18 Oct 2009
Posts: 81

PostPosted: 11 Nov 2010 23:13    Post subject: Reply with quote

- "In Memoriam Paul Lafargue" (Les Amis de Némésis)
Back to top
View user's profile Send private message
skum



Joined: 18 Oct 2009
Posts: 81

PostPosted: 14 Nov 2010 16:42    Post subject: Reply with quote

Une transcription de l'article de Hans Georg Backhaus "Dialectique de la forme de la valeur", publié dans "Critiques de l'économie politique" (n°18, octobre-décembre 1974). En PDF sur cette page.

nota : l'auteur de "Reich, mode d'emploi" avait commenté ce texte sur son site... Clin d'oeil
Back to top
View user's profile Send private message
Kobayashi



Joined: 08 Apr 2004
Posts: 1885

PostPosted: 17 Nov 2010 12:23    Post subject: Reply with quote

- Dans le n°9 de la revue Entropia, Romain Felli a écrit un article " Echelle, Etat, pouvoir ", qui semble s'appuyer sur la critique de la valeur notamment sur Postone, pour critiquer semble-t-il cette bête idée de la " relocalisation de l'économie ".

- A noter aussi l'article de Gilbert Rist qui dit très bien que le mot " décroissance " entraîne très souvent les décroissants à rester dans l'imaginaire économique (il faudrait ainsi relocaliser l'économie pour toujours mieux la laisser au centre de nos vies ! quelle alternative !). Cette imaginaire économique dont n'arrivent pas à se passer bien des décroissants, c'est depuis longtemps le cas pour ceux qui parlent encore de " décroissance économique "...
_________________
Critique de la valeur et du travail

Brochure du Manifeste contre le travail de Krisis.

http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/ (3 n° du bulletin)
Back to top
View user's profile Send private message
Kobayashi



Joined: 08 Apr 2004
Posts: 1885

PostPosted: 05 Dec 2010 8:49    Post subject: Reply with quote

Un texte de 1977 de Jean-Marie Vincent sur une réflexion sur ce qu'est le travail dans notre monde : " La domination du travail abstrait "

Quote:
Anselm Jappe, CRÉDIT À MORT. La décomposition du capitalisme et ses critiques. En librairie le 20 janvier 2011, 256 pages, Editions Lignes.

« La seule chance est celle de sortir du capitalisme industriel et de ses fondements, c’est-à-dire de la marchandise et de son fétichisme, de la valeur, de l’argent, du marché, de l’État, de la concurrence, de la Nation, du patriarcat, du travail et du narcissisme, au lieu de les aménager, de s’en emparer, de les améliorer ou de s’en servir. » A. Jappe

La crise mondiale du crédit survenue à l’automne 2008 aurait conforté la théorie marxiste orthodoxe d’une crise tendancielle du capitalisme  : ce dernier porterait en germe sa propre faillite. Les tenants de la « critique de la valeur » ne se satisfont pas de cette théorie, pas plus qu’ils ne se réjouissent véritablement de sa récente et apparente vérification. Car ainsi que l’expose ici Anselm Jappe, la question théorique principale doit demeurer celle de l’émancipation sociale. Or, jusqu’à preuve du contraire, la crise financière mondiale n’a nullement contribué à son progrès.

Le présent volume réunit les récents travaux de recherche menés par Anselm Jappe. Revus et enrichis pour la présente édition, ils constituent à la fois une première approche de la théorie de la valeur et son application à différents objets, chaque texte s’appliquant à exposer ses propres présupposés théoriques.

Théoricien de la valeur et spécialiste de Guy Debord, Anselm Jappe a notamment publié  : Guy Debord, Denoël, 2001  ; Les Aventures de la marchandise, Pour une nouvelle critique de la valeur, Denoël, 2003 et Les Habits neufs de l’empire (avec R. Kurz), Lignes, 2004.

TABLE

I. Pars destruens
La princesse de Clèves, aujourd’hui
Politique sans politique
La violence, pour quoi faire
Crédit à mort

II. Pars costruens
Le « côté obscur » de la valeur et le don
« Common decency » ou corporatisme ? (Observations sur l’oeuvre de J.-C. Michéa)
Décroissants, encore un effort… !
D’une utopie à l’autre

III. Pars ludens
Le chat, la souris, la culture et l’économie
Est-ce qu’il y a un art après la fin de l’art ?

_________________
Critique de la valeur et du travail

Brochure du Manifeste contre le travail de Krisis.

http://sortirdeleconomie.ouvaton.org/ (3 n° du bulletin)
Back to top
View user's profile Send private message
skum



Joined: 18 Oct 2009
Posts: 81

PostPosted: 08 Dec 2010 13:12    Post subject: Reply with quote

- Une version corrigée de "La domination du travail abstrait"

- Flexibilité du travail et plasticité humaine par Jean-Marie Vincent

- (pdf) Les automatismes sociaux et le "general intellect" par Jean-Marie Vincent

- CRITIQUE DE L’ÉCONOMISME ET ÉCONOMISME CHEZ MARX, ou commenté et "intertitré", format PDF, sur cette page.

Edit : d'autres articles de JM Vincent (entre autres) dans Les archives de la revue Contretemps à télécharger

Quote:
Une armée de justiciers
La révolte des luddites contre la machine industrielle

par Edward Palmer Thompson

Pendant plus de deux siècles, la révolte des ouvriers luddites a été diffamée, enfouie, refoulée par les historiens de toutes les écoles.

En 1963, Edward P. Thompson, historien communiste – mais libre d’esprit – produit dans son livre The Making of the English Working Class (1) un chapitre d’épopée, « Une armée de justiciers », qui fait mieux que réhabiliter les luddites. Trente ans avant Marx et le Manifeste du Parti Communiste (1847), ces derniers critiquent en actes la dissociation entre moyens de production et rapports de production. Ils se battent pour l’autonomie ouvrière, contre l’asservissement à la machine, pour la survie de leur communauté et la fierté de l’ouvrage bien fait.

Depuis ce livre pionnier, des études sur les luddites se multiplient. Les leçons que l’on tire de leur combat pourraient-elles supplanter le marxisme comme horizon indépassable de notre temps ? D’après son préfacier, Miguel Abensour, « Le chapitre sur le luddisme (“Une armée de justiciers”) constitue un petit ouvrage à lui seul. »

Le voici.

Pièces et Main d’œuvre & Black Star (s)éditions

Pour découvrir l’histoire des luddites en France, on se reportera au livre paru aux éditions L’Echappée en novembre 2010 : Les luddites en France - Résistances à l’industrialisation et à l’informatisation (collectif, coordonné par Cédric Biagini et Guillaume Carnino).

(1) Editions Victor Gollancz. Traduit en français sous le titre La Formation de la Classe Ouvrière Anglaise, Paris, Ed. Le Seuil / Gallimard [Coll. Hautes Etudes], 1988 par Gilles Dauvé, Mireille Golaszewski et Marie-Noëlle Thibault. Présentation de Miguel Abensour.

***

N.B. : « Une armée de justiciers » correspond au chapitre 14 (p. 426-543) de la 3e partie (« Présence de la classe ouvrière ») de l’ouvrage de Thompson. Ce chapitre est publié en deux brochures (à télécharger ci-dessous).

Par souci de clarté, nous avons classé les notes de Thompson indiquant des références. Certaines d’entre elles, qui ne sont pas nécessaires à la bonne compréhension du texte, sont signalées ainsi : [*xx] et se trouvent en fin d’ouvrage. En revanche, celles qui nous paraissaient nécessaires font l’objet de notes de bas de page. Quant à nos propres références, elles comportent la mention : [NdBS] pour [Note de Black-Star].

Certains passages du texte comportent un grand nombre de majuscules. Il ne s’agit pas d’erreurs de notre part mais bien d’un style d’écriture qui se pratiquait à cette époque.

Enfin, nous avons également ajouté une brève chronologie du mouvement luddite à la fin de la deuxième brochure. Celle-ci est extraite de l’ouvrage de Kirkpatrick Sale, La révolte luddite, Briseurs de machines à l’ère de l’industrialisation [Rebels against the futur, 1995], traduit de l’américain par Celia Izoard, Paris, Ed. L’Echappée, 2006.

Téléchargements sur cette page.
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Actualités des publications All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Page 7 of 7

 
Jump to:  
You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group