forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

J'écris aux politiques
Goto page Previous  1, 2, 3
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société
View previous topic :: View next topic  
Author Message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 18 Aug 2010 22:38    Post subject: Reply with quote

A Ludivine Piantoni, Suite (18/08/10)

Samedi dernier, j'achetais des carottes au marché au bord du Rhône. Le vendeur me demande si je souhaite garder les fanes. Je n'en ferai rien, mais elles iront... au composteur ! Je n'ai pas eu le temps de lui demander ce qu'il en faisait...

Donc voici une idée simple : ramasser les déchets organiques des marchés et les composter localement.
Les équipes de nettoyage font partie du Grand Lyon. Les marchés sont régis par la municipalité... Il y a donc déjà une "intimité" qui devrait faciliter ce projet.

Et puis rêvassant sur une terrasse de café, j'ai poursuivi cette idée : étendre le compostage collectif aux établissements "publics" : écoles, hôpitaux, maisons de retraite... Et dans le même temps, modifier la façon de s'alimenter. Il y a un lien évident pour moi entre déchets organiques et alimentation. Dis-moi ce que tu jettes, je te dirai ce que tu manges. Et quelle est ton état de santé !

La cantine scolaire est aujourd'hui un des premiers critères de choix d'une école, qu'elle soit publique ou privée. Je me souviens de mon dernier séjour à l'hôpital : les plateaux repas étaient dignes de la "grande bouffe" (Defunès et Coluche). Des cochonneries dans des petits sachets plastiques, bourrées d'arômes industriels, des plats congelés qui semblaient réchauffés au micro-onde... Paradoxe ! Comment des convalescents peuvent-ils se remettre avec une aussi misérable pitance ?!

La société de la pensée unique a instauré d'une part une industrie agro-alimentaire qui dispense de la junk-food, malsaine, qui rend malade, obèse, diabétique... et qui finance l'industrie pharmaceutique et paramédicale, qui n'a aucun intérêt à voir les obèses disparaitre.

Il y a également un autre lien évident : l'industrie agro-alimentaire finance l'industrie de l'emballage, qui elle-même alimente en grande partie les pétroliers. L'industrie de l'emballage finance encore une autre industrie : celle des déchets, Véolia par exemple, ce monstre incontrôlable.

Le développement durable aurait tendance, de mon point de vue, à ne pas poser le problème dans ces termes, mais plutôt à isoler les questions, et à considérer que le recyclage est LA solution vers laquelle il faut tendre. Sa tendance naturelle consistera à rester le plus favorable à TOUTES les industries, sans jamais les remettre en question.

Pourtant, le recyclage est coûteux, beaucoup plus que la réduction des emballages à la source. Et tous les matériaux ne sont pas recyclables à l'infini. Les plastiques sont incinérés pour la plupart, et les quelques plastiques recyclés ne peuvent l'être que 2 ou 3 fois maximum. Est-ce que vous communiquez à ce sujet (qui va à l'encontre des présupposés courants) ?

Les consommateurs sont au centre d'un processus dont ils ignorent l'amont et l'aval : la production et la destruction. Le film "l'histoire des choses" http://www.storyofstuff.com/) le montre très bien. Ils doivent apprendre à mieux connaitre ce processus : les choix qui ont précédé à leur acte d'achat, et les choix qui seront pris à leur place concernant ce qu'ils jettent. Communiquez-vous à ce sujet ?

Pour l'instant, le choix de ne pas acheter dans un supermarché est un luxe, que je me paie. Et le choix de recycler mes déchets organiques est un luxe intellectuel, que je me paie.

Faites que ce genre de luxe devienne quotidien, pour la plupart.

La parade à cette folie mortifère des "industries durables" tient dans une cohésion contre-industrielle : alimentation saine, réduction des emballages (la Suisse est un très bon exemple), compostage des déchets organiques, et ENFIN recyclage des déchets. Les déchets ménagers devraient être réduits au minimum. L'éducation n'étant pas en reste, évidemment.

Les services des mairies et du Grand Lyon sont découpés par secteurs : cantines et déchets s'ignorent. Faites-les communiquer. Et appelez les enfants à la rescousse...

Je suis prêt à vous rencontrer pour échanger à ce sujet, ou plus largement à propos de la décroissance.

Cordialement,
xxi
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 20 Sep 2010 14:43    Post subject: Reply with quote

A Jean-Louis Touraine, deuxième adjoint de la Ville de Lyon
20 septembre 2010


Je vous propose deux sujets de réflexion ayant trait au droit du travail.
Le temps partiel, et la communication des DP.


1) Temps partiel
Je travaille depuis 10 ans au 4/5, soit 4 jours par semaine. Chose amusante, un peu anecdotique, un organisme officiel, l'ASFO je crois, recommande de travailler au 4/5 pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Plus concrètement, comme je n'ai pas d'automobile, la perte financière de mon temps partiel est compensée (entre 300 et 400 euros par mois). Ce qui fait réfléchir, c'est de se dire qu'on travaille un jour par semaine pour payer une bagnole, qui sert essentiellement... à aller travailler ! C'est un calcul typique de la décroissance : travailler moins, dépenser moins, pour être plus heureux.

Mais c'est un calcul de riche, qui vit et travaille en plein centre ville. Beaucoup de salariés sont "prisonniers" de l'automobile. La décroissance en politique consisterait à aider le plus grand nombre à réduire sa dépendance à l'automobile (et aux supermarchés).

Une semaine de 4 jours est beaucoup moins fatiguante, et les éventuels déplacement professionnels, gardes d'enfants en bas-âge, etc. en sont beaucoup plus suportables. Un week-end de 3 jours est beaucoup plus serein : outre les courses hebdomadaires (que je fais au marché sur les quais et jamais en grande surface), j'ai du temps pour m'occuper de ma famille, et de mes nombreux centres d'intérêts, la politique entre autres.

Je bénéficie de ce temps partiel sans durée de fin parce que, un peu par hasard, l'avenant à mon contrat a été signé par mon employeur sans date de fin (une ruse de ma part, bien évidemment). Mais la plupart des salariés doivent se battre pour obtenir un temps partiel, surtout lorsqu'ils n'ont pas d'enfant en bas âge.

Ma proposition serait d'assouplir les conditions d'accès au temps partiel, et de contraindre un peu plus les employeurs (surtout les grandes entreprises) dans ce sens.


2) Communication des délégués du personnel
Je travaille dans un grand groupe informatique (plusieurs milliers de personnes), et suis délégué du personnel, et membre du Chsct.
Les conditions de communication entre les délégués du personnel et les salariés datent des années 70, lorsque tous les salariés d'une entreprise travaillaient sur un même site industriel. Le tableau d'affichage est le seul canal de communication autorisé. Autre solution : distribuer des tracts syndicaux à l'entrée de l'immeuble (mais la plupart des salariés travaillent chez des clients et passent rarement à l'agence).
Le droit du travail n'a pas été révisé depuis l'arrivée des messageries électroniques, et l'éparpillement géographique des salariés, en sous-traitance pour la plupart d'entre eux. Cela arrange bien le patronat.

Ma proposition : permettre aux différents syndicats et aux délégués du personnel de diffuser un tract syndical une fois par mois en utilisant les adresses de messagerie professionnelle de l'entreprise, avec des listes de diffusion qui correspondent à leur périmètre géographique (Lyon-Grenoble par exemple).


Conclusion
Enfin, je vous fais part d'un cas rencontré dans mon entourage : un salarié du secteur climatisation est intervenu récemment sur une centrale nucléaire. Plusieurs semaines après son intervention, il a découvert qu'il est a été gravement contaminé. Comment a-t-il pu passer outre les portiques de détection ? Comment Edf peut-elle faire intervenir des sous-traitants sans être un peu mieux contrôlée ?

L'individu est aujourd'hui face à un adversaire de taille inégale : l'entreprise.
L'entreprise peut "communiquer" abondamment en interne et par le biais de la publicité, afin d'embrigader les salariés, et de créer des besoins de consommation qui sont souvent des nuisances (Actimel par exemple), mais les salariés ne communiquent pas : ils trinquent, en payant le prix fort : celui de leur santé et de leurs vies.


Bien cordialement,
au plaisir de vous lire et de vous revoir,

anonyme xxi
militant pour la décroissance,
et membre du Conseil de Développement du Grand Lyon.
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 14 Feb 2011 23:28    Post subject: Reply with quote

A l'attention de Lionel Lassagne
14 février 2011

Tout d'abord, je suis heureux de voir que les Verts évoquent la question de la pollution du Rhône aux PCB : je n'ai rien lu à ce propos dans les autres plaquettes électorales.

Ensuite, je m'amuse de lire, toujours dans la plaquette écologiste, une critique cinglante à propos des "gabégies" du Département (ses frais de fonctionnement)... et l'arrêt du projet du Musée des Confluences.

Enfin, j'ai eu l'occasion d'interpeller de vive voix Gérard Collomb dans la salle du Conseil du Grand Lyon, à propos du partage de responsabilité des déchets entre Département et Grand Lyon.

Le détail de ma question, qui concerne le département, se trouve ici :
http://forum.decroissance.info/viewtopic.php?t=8471&start=4

cordialement,
xxi
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2, 3
Page 3 of 3

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group