forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Féminisme décroissant

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 02 Jun 2005 11:09    Post subject: Féminisme décroissant Reply with quote

Je m'atèle à un nouveau dossier, dans la série "mais où ça mène tout ça, on perd notre temps".

Première version d'un appel pour un féminisme décroissant, c'est-à-dire attentif à ne pas naturaliser les critères de réussite et les valeurs de la société technicienne.



Le combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes ne pose pas la question des critères de réussite professionnelle, politique, etc. L'égalité est une valeur, mais elle s'appuie aussi sur d'autres valeurs dont on évite ainsi la discussion. Il n’est alors pas étonnant que, au plus haut niveau technocratique européen, l’égalité vient compléter une dispositif restant entièrement dévoué à la croissance économique sans limite et à la mégalomanie technicienne.

Aujourd'hui, si l'on accepte le gigantisme des organisations de travail (multinationales, administrations), la domination de ces organisations sur les petites (multinationales contre petites entreprises sous-traitantes) et sur les personnes, si on accepte la lutte des places qui y règne, alors on accepte un système qui va classer les gens à partir de telles valeurs et, oui, cela a bien un sens politique de faire de l’égalité une priorité de politique publique.

Ces valeurs, ce sont pourtant bel et bien le gigantisme des macrosystèmes techniques et économiques, la compétition scolaire et professionnelle, l'expertise technique et la spécialisation étroite, l'opportunisme financier, la discipline managériale. Ces valeurs ne sont pas discutées par celles et ceux qui observent les chiffres de l’inégalité en matière d’accès aux services public et aux « nouvelles technologies », de salaires, de niveau de diplôme, de répartition fille-garçons dans les filières technoscientifiques, de responsabilités hiérarchiques dans les entreprises privées et les administrations.

Si l'on se préoccupe uniquement du résultat du jeu, alors c'est que l'on accepte implicitement les règles du jeu. Si l'on se préoccupe uniquement des inégalités, alors c'est que l'on juge enviables les places les plus hautes. C'est que les valeurs du jeu, finalement, sont bonnes pour l'intérêt général.

Mais c’est sans voir que beaucoup aspirent à sortir du jeu. Que beaucoup se battent pour inventer d’autres jeux pour sortir de l’enfermement et l’égoïsme que produisent la globalisation et le gigantisme. Que beaucoup entendent se faire objecteurs et objecteuses de la croissance technicienne et compétitive, qui leur est très fondamentalement ennuyeuse.

Nous, les décroissants féministes, féministes décroissants, souhaitons entraîner les féministes et les écologistes à converger vers un débat critique portant sur la mégalomanie techno-économique masculiniste, incapable de prendre en compte les limites écologiques de la planète et les souhaits d’une vie locale solidaire et conviviale.
Back to top
View user's profile Send private message
mandhyl



Joined: 05 Mar 2005
Posts: 19
Location: hérault

PostPosted: 03 Jun 2005 18:44    Post subject: Reply with quote

La mégalomanie techno-économique masculiniste ! T'en as de ses expressions toi !

C'est vrai que souvent et encore aujourd'hui les femmes ont des salaires inférieurs à ceux des hommes. Mais les hommes sont eux aussi confrontés à cette gigantesque conspiration économique qui nous nargue à tout les coins de rues...

Le problème est que nous fonctionnons sur le principe du chacun pour soit.

Personne ne pensent pour les autres si ce n'est ceux qui sont hors du système (qu'ils soit en dessous ou au dessus). En ce moment, ceux du dessus nous incitent à nous mettre en compétition les un envers les autres et à nous spécialiser dans des domaines précis. C'est le modèle américain (du nord). Il fut un temps ou, en europe, nos bons rois songeaient que peu au peuple et à sa façon de vivre, ils fallait avant tout s'occuper de la cour.

Il ne faut pas vouloir diriger le peuple mais lui donner de quoi subsister. Il s'organisera tout seul.

Après, les rapports hommes/femmes sont ils eux aussi à remanier ? Au niveau des relations sociales on ne se débrouille pas trop mal aujourdhui en france, non ?

On ne peut pas dire que les femmes soit égales aux hommes, elles pensent différament, il faut seulement savoir admètre et respecter cette différence.
Back to top
View user's profile Send private message
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 03 Jun 2005 22:26    Post subject: Reply with quote

mandhyl wrote:
La mégalomanie techno-économique masculiniste ! T'en as de ses expressions toi !

L'expression est moche j'en conviens Embarassé
On peut dire viriliste au lieu de masculiniste : ça veut dire qu'à partir des valeurs qui forment la virilité (puissance, competition, etc.) s'organise une façon de vivre qui légitime ces valeurs, les rendent "bonnes", "normales" et enviables pour tous. A côté, les qualités vues comme féminines, et dévolues en grosse majorité aux femmes, les qualités de soin, la proximité, etc, sont de l'ordre de l'invisible, de l'intendance, du minimum vital. Donc des qualités secondaires par rapport à celles de la virilité.

Il suffit de voir la répartition homme-femme dans les différentes professions pour constater la prégnance de ce modèle. C'est le modèle de la croissance!

Avec la décroissance, on peut dire aussi que les hommes brûlent, ou vont brûler, ce qu'ils ont adoré. Cf. le fait que les figures de la décroissance sont des hommes (Latouche, Bové, Cheynet, etc); ça m'avait frappé sur l'affiche pour la marche... La décroissance peut aussi anéantir les figures classiques de la croissance qui sont très souvent reliées au masculin : homme d'affaire, voiture, sport comme performance individuelle, etc.


Quote:

Après, les rapports hommes/femmes sont ils eux aussi à remanier ? Au niveau des relations sociales on ne se débrouille pas trop mal aujourdhui en france, non ?

On ne peut pas dire que les femmes soit égales aux hommes, elles pensent différament, il faut seulement savoir admètre et respecter cette différence.


Pour l'état des relations hommes/femmes, deux niveaux de jugement sont possible : pour soi (son couple, etc.), et pour l'ensemble juridique et social globlal. Les rapports homme/femmes sont encore à l'image des rapports hétéro/homo : beaucoup de domination (intériorisée) et d'inégalités.
Il y a un risque à respecter cette différence qui est à la fois le produit des socialisations différentes (valeurs féminines ou viriles) et un moyen de les reproduire, alors que cette différence s'inscrit précisément dans l'idéologie de la croissance, qu'elle permet et respecte.
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group