forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Comment les machines remplacent les hommes
Goto page Previous  1, 2, 3 ... 28, 29, 30, 31  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Science - technique - energie - ressources
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 22 Feb 2010 21:09    Post subject: Reply with quote

Tout comme il n'existe aucun carré ni aucun cercle sur terre , il n'existe aucun arbre ni poisson !
Le language ou le modèle math , sont des instruments réducteurs .
Un breton ne va pas pecher du poisson , mais des maqueraux ou des arraignéesou des soles ....Un basque ne sait pas définir un arbre mais dix variétés de chènes . Pour réunir un sois disant "pays" sans identité réelle , on invente le mot arbre et le mot poisson . On ne saura jamais quoi mettre ds "arbre " (monocotylédon comme les palmiers qui sont herbacés ? par ex ) tout juste on discènera la taille : arbrisseau !
A chaque gain de productivité on réduit un peu l'humain et son entité qui connaissait au départ des chasseurs ceuilleurs 3 ou 500 plantes comestibles par leur petit noms : celui du printemps ou de la maturité .
Back to top
View user's profile Send private message
Kristo



Joined: 17 Dec 2003
Posts: 1751

PostPosted: 22 Feb 2010 21:49    Post subject: Reply with quote

Jeuf wrote:
Je repête une fois de plus que je ne dis pas qu'elle ne sont pas "réelles", mais que le fait de distinguer des objets "pommes" ou des "arbres" relève d'une convention entre un certain nombre d'humains et pas tous, et qu'il n'y a pas de "distinction objective" entre des objets dans une supposée réalité objective. .

J'ai une petite fille qui vient d'avoir 4 ans. A 10 mois elle savait marcher, puis ensuite parler, maintenant elle sait compter presque jusqu'à 100 et sait écrire son nom, et je peux vous dire que ca fait déjà un bon bout de temps qu'elle sait distinguer une pomme d'un arbre !
Ce sont des choses élémentaires et je ne vois pas l'intérêt de les remettre en cause (pardonnez-moi d'être abrupt); sauf si on veut faire des jeux de l'esprit dont je ne vois pas tellement l'intérêt dans cette discussion, qui est sur le remplacement de l'homme par la machine.

Kercoz wrote:
Tout comme il n'existe aucun carré ni aucun cercle sur terre , il n'existe aucun arbre ni poisson !
Le language ou le modèle math , sont des instruments réducteurs .

Ca tombe bien, le langage, c'est justement ce qu'on utilise ici pour communiquer. C'est réducteur mais c'est bien pratique.
Et je vois toujours pas où vous voulez en venir.
Par contre je sais bien qu'une machine d'aujourd'hui, même relativement rudimentaire, sait compter et distinguer des pommes et des arbres.
Back to top
View user's profile Send private message
Ruvon



Joined: 14 Oct 2009
Posts: 119
Location: Lyon / Saint Etienne

PostPosted: 22 Feb 2010 22:18    Post subject: Reply with quote

Kristo wrote:
Ruvon wrote:
Kristo, avec son opiniâtreté à défendre la science,

Je ne défends pas spécialement la science, ni ne la rejette totalement. On en parle.

Ruvon wrote:
ce qui la fonde, ce qui en découle, et comment elle régit nos vies, va bientôt se faire découvrir comme étant en fait Claude Allègre... Clin d'oeil

Je vois pas bien le rapport, ce gars n'est pas vraiment scientifique, ou alors il est médiocre...
Il a passé sa vie à faire et à dire des bourdes.

Ces articles sont assez marrants :
Allègre, le mammouth auquel vous avez échappé
http://www.bakchich.info/article3037.html
Allègre le curieux climatologue (2)
http://www.bakchich.info/article3041.html
Les drôles de vérités de Claude Allègre (3)
http://www.bakchich.info/article3038.html

et sur l'amiante : Claude Allègre: un vrai danger pour la santé publique
http://amiante.eu.org/ComPresse/971017comp.html

et surtout, une fameuse controverse avec le Canard enchaîné où Allègre s'est aussi couvert de ridicule :

Le Ministre perd la boule?
http://membres.lycos.fr/dragons/zat/zat4.htm

Le niveau scientifique de ce monsieur est très faible, mais au moins il est amusant.

et en prime, Les cancres de l'éducation (Allègre tourneboulé) : http://desourcesure.com/politiqueaffaires/2009/09/les_cancres_de_leducation.php


Bon désolé d'avoir tout laissé, mais voilà :
ce que je voulais dire, c'est qu'avec ta conception et ta déification de la science, on dirait Claude Allègre qui s'enferre avec le temps dans ses croyances scientifiques erronées.

Oui, c'était pas sympa de ma part. Mais c'était volontaire en fait. Le rapport, c'est que tu comprends pas plus que Claude Allègre où tu te trompes, et tu persistes aussi fort que lui.

En lisant le reste de tes réponses, ce qui te caractérise, c'est ton manque de philosophie (ce que je savais déjà). Quand on te dit que les mathématiques ne sont pas présentes dans la nature, que c'est l'homme qui les a crée comme outil, tu ne comprends pas.

Je ne te le reproches pas, je suis surpris en fait. C'est rare de tomber sur quelqu'un d'aussi obtus et qui se déclare scientifique, vu que la science n'est science que parce qu'on peut la remettre en cause, en douter.

Ce n'est pas parce que ta fille est complètement intégrée à système de pensée qui est le notre (ce qui n'est pas un mal, au contraire) que ce système n'est pas une convention comme disent Jeuf et les autres.
Tu peux croire que ce qu'elle a appris dès aujourd'hui est LA vérité, ça ne fait pas de cette croyance "une chose élémentaire"...

L'être et le néant, l'origine de la distinction et donc de la négation, ça devrait pas te parler, mais c'est le bouquin philosophique qui traite du sujet.

Bref, on s'égare du titre du sujet, mais c'est important quand même.

Ne le prend pas comme une insulte, mais on espère tous que tu comprennes que tu es bloqué dans un message, un système de pensée qui en plus d'être celui du système dominant et qui a fait de la terre ce qu'elle est aujourd'hui (l'intégrisme religieux), va souvent à l'encontre de ce qu'est et de ce qui fait la science fondamentale.

Respire, ressent. Et pense, rêve, sans te limiter à tes preuves et à tes expériences de laboratoires. Les rêves peuvent être sans limites, contrairement à la croissance... Clin d'oeil
Back to top
View user's profile Send private message
Kristo



Joined: 17 Dec 2003
Posts: 1751

PostPosted: 23 Feb 2010 0:54    Post subject: Reply with quote

Ruvon wrote:
Bon désolé d'avoir tout laissé, mais voilà :
ce que je voulais dire, c'est qu'avec ta conception et ta déification de la science,

Salut Ruvon,
Déifier la science, ce serait penser qu'elle est à l'origine de tout, qu'elle régit tout, qu'elle peut tout solutionner... ce n'est pas mon cas, merci !

Ruvon wrote:
on dirait Claude Allègre qui s'enferre avec le temps dans ses croyances scientifiques erronées.

Je pense qu'il n'a pas vraiment de croyances scientifiques, c'est un gros nase plutôt inculte...
S'il avait un esprit scientifique il réaliserait que l'homme est à l'origine du dérèglement climatique.
Les raisons pour lesquelles il continue à déblatérer peuvent être multiples. Ca peut être parce qu'il a (ou a eu) un intérêt financier, parce qu'il est proche des industriels... ou ça peut être simplement pour se rendre intéressant, pour exister... un défaut des medias est que dans toute polémique ils laissent souvent s'exprimer à part égale les deux opinions en présence, même si l'une d'elle est très minoritaire.

Ruvon wrote:
Oui, c'était pas sympa de ma part. Mais c'était volontaire en fait. Le rapport, c'est que tu comprends pas plus que Claude Allègre où tu te trompes, et tu persistes aussi fort que lui.

Je me trompe où ?

Ruvon wrote:
En lisant le reste de tes réponses, ce qui te caractérise, c'est ton manque de philosophie (ce que je savais déjà).

Ah oui ça d'accord !
Mais ça n'est pas trop gênant pour ce sujet sur les machines, je pense...

Ruvon wrote:
Quand on te dit que les mathématiques ne sont pas présentes dans la nature, que c'est l'homme qui les a crée comme outil, tu ne comprends pas.

Je dis juste qu'il ne les a pas créées, il les a découvertes.
N'importe quelle autre civilisation intelligente, sur terre ou ailleurs, les découvrirait certainement aussi (avec quelques différences... ou pas).

Ah tiens un exemple me vient à l'esprit : un homme des cavernes prend une liane et une pierre, fait tourner la liane avec la pierre dedans, la pierre décrit un cercle et le gars a inventé la fronde et découvert le cercle... Tiens, dans Rahan il y a plein d'autres découvertes comme ça. Ca donne des exemples qui montrent qu'il n'y a pas besoin d'une civilisation très élaborée, et encore moins de philosophie, pour faire preuve d'ingéniosité et découvrir ce qui finalement relève souvent du bon sens.

Ruvon wrote:
Je ne te le reproches pas, je suis surpris en fait. C'est rare de tomber sur quelqu'un d'aussi obtus

Je suis un peu entêté... disons que j'ai de la suite dans les idées et que je ne suis pas toujours hyper diplomate, je suis franc et je dis ce que je pense, surtout ici entre amis.
Et c'est un peu difficile par écrit sur un écran, plutôt qu'en face pour de vrai.
Je serais content de parler de tout ça si on se rencontre.

Ruvon wrote:
et qui se déclare scientifique, vu que la science n'est science que parce qu'on peut la remettre en cause, en douter.

Ce n'est pas parce que ta fille est complètement intégrée à système de pensée qui est le notre (ce qui n'est pas un mal, au contraire) que ce système n'est pas une convention comme disent Jeuf et les autres.

Il y a des conventions et il y a aussi des choses universelles, qu'on ne peut remettre en cause sans changer de domaine (quitter la science et la raison pour entrer dans des considérations philosophiques, qui m'intéressent peu par rapport au sujet ici).

Ruvon wrote:
Tu peux croire que ce qu'elle a appris dès aujourd'hui est LA vérité, ça ne fait pas de cette croyance "une chose élémentaire"...

Je parlais juste du fait de pouvoir distinguer et compter des pommes, sans les confondre avec la table où elles reposent, ou je ne sais quoi.

Ruvon wrote:
L'être et le néant, l'origine de la distinction et donc de la négation, ça devrait pas te parler, mais c'est le bouquin philosophique qui traite du sujet.

En effet ça ne me parle pas. Ce bouquin parle d'intelligence artificielle?

Ruvon wrote:
Bref, on s'égare du titre du sujet, mais c'est important quand même.

Ne le prend pas comme une insulte, mais on espère tous que tu comprennes que tu es bloqué dans un message, un système de pensée qui en plus d'être celui du système dominant

Je ne pense pas que je pense comme le système dominant. Il y a très peu de gens (mais il y en a un peu plus, maintenant) qui pensent que les machines atteindront et dépasseront l'intelligence humaine.
En venant ici en parler je me doutais un peu que je serais en minorité pour penser que c'est une réalité. Mais ça ne me gêne pas trop et ça m'intéresse quand même d'en discuter.

Ruvon wrote:
et qui a fait de la terre ce qu'elle est aujourd'hui (l'intégrisme religieux), va souvent à l'encontre de ce qu'est et de ce qui fait la science fondamentale.

Je n'ai aucune religion. Je ne vois pas le rapport entre notre discussion et l'intégrisme religieux.

Ruvon wrote:
Respire, ressent. Et pense, rêve, sans te limiter à tes preuves et à tes expériences de laboratoires. Les rêves peuvent être sans limites, contrairement à la croissance... Clin d'oeil

Moi je veux bien mais ça va nous faire avancer sur le sujet ici ?

Tiens, à titre anecdotique : personnellement je rêve très rarement (ou plutôt sans doute: je me souviens très rarement de mes rêves). Je réalise que j'ai rêvé en général lorsque je me réveille en sursaut après un petit cauchemar, en général si je suis trop couvert et que j'ai trop chaud.
Back to top
View user's profile Send private message
Guest






PostPosted: 23 Feb 2010 14:45    Post subject: Reply with quote

Kercoz wrote:
Un basque ne sait pas définir un arbre mais dix variétés de chènes .


Cette remarque risque de passer inaperçue, alors qu'elle est fondamentale et troublante.

En effet rien n'oblige à ce que l'apprentissage du lexique commence par les catégorie les plus générales, pour ensuite aller vers les plus précises.

Ce n'est pas très étonnant que nos enfants reconnaissent les catégories générales si on observe un peu les types de jeu éducatifs qu'on leur propose. Par exemple dans les livres d'images, il est clair qu'on leur présente souvent des catégories d'êtres, avant qu'ils aient confrontés à un être en particulier de ces catégories. Cela doit créer j'imagine un rapport au monde plus orienté vers le langage et le reconnaissance des formes générales, privilégié devant l'expérience des êtres singuliers, "en personne".
Ensuite on associe cette compétence au concept d'intelligence alors que c'est plutôt une forme de vie (en société en l'occurence) qui privilégie l'inclusion de l'individu dans un monde qui demande cette compétence. De fait le monde est ensuite confirmé et ses normes propagées ensuite.

La discussion sur l'intelligence artificielle contient donc derrière un enjeu manifeste (les machines seront-elles aussi puissantes que les humains?) un enjeu caché sous doute plus fondamentale (quelle compétence faudra-t-il aux humains comme aux machine pour être ajusté à quel monde?). Le problème est donc moins que les machines soient aussi compétentes sur certains domaines, que le fait qu'en construisant des machines et qu'en propageant certaines normes culturelles chez les humaines, on créé un monde qui favorisera finalement les machine.

Deun
Back to top
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 23 Feb 2010 17:07    Post subject: Reply with quote

///Je parlais juste du fait de pouvoir distinguer et compter des pommes, sans les confondre avec la table où elles reposent, ou je ne sais quoi. ////

Tres bon exemple !
Un petit exercice : définit nous "une pomme" avec tes mots , ta memoire visuelle .
Apres tu essaieras avec table !

Un ébeniste n'utilise jamais le mot "table" sauf devant un non initié . J'ai 8 pommiers ds mon jardin dont tu serais probablement infoutu de dire le nom et la sous espece .
Imagine qu'en breton ancien , le nom de chaque poisson change tous les 20 km .
Donc on invente "table , poisson et pomme " et on a perdu 98 % de notre patrimoine intellectuel.
PJackez hellias disait que le petit breton etait avantagé du point de vue intellec puisqu'il etait obligé de jongler sanbs cesse avec deux langues et deux conceptualisation du monde . C'est la gymnastique qui muscle le ceveau comme les cuisse . En se baladant on s'aperçoit qu'on est infoutu de nommer notre environnement : nom des plantes , des arbres , des insectes de connaitre leurs interets ou leurs dangers . ....mais c'est sur , ça sert a rien pour regarder la télé !

@Deun : je faisais un peu la meme remarque a ma compagne, ce WE, , en ballade dans les gorges de l'aveyron et sur les causses .
Elle se trimballe des livres et "flores" et se lamente de ne pas reconnaitre ni mémoriser .
En fait il faut faire l'inverse : s'interresser a 1 élément (fleur , arbre , fruit ou insecte) pour des raisons non cognitive (esthetique , nutritionnelle , marchande ...)POur ce faire il faudra se renseigner sur son mode de vie , afin d'arriver au bon moment et au bon endroit . Lors des ratés , on se rabat sur des variantes ou des resources plus nombreuses : On part ds le but de Champignons ....pardon, de" pieds de moutons", et devant l'absence de ces derniers, on ramène des cynorrodhon riches en vitamine C et delicieux en confiotte.. Du coup on se renseigne sur ceux ci et on maitrise mieux la ceuillette . Les graines d'anis ou de fenouil ont le meme gout sur un pain complet maison .....l'apprentissage se fait par la base , et serait ininterressante sans but autre que cognitif .
Back to top
View user's profile Send private message
Kristo



Joined: 17 Dec 2003
Posts: 1751

PostPosted: 23 Feb 2010 23:07    Post subject: Reply with quote

Kercoz wrote:
///Je parlais juste du fait de pouvoir distinguer et compter des pommes, sans les confondre avec la table où elles reposent, ou je ne sais quoi. ////

Tres bon exemple !
Un petit exercice : définit nous "une pomme" avec tes mots , ta memoire visuelle .
Apres tu essaieras avec table !

Même sans mots, un animal à l'intelligence moyenne sait reconnaître une pomme d'un autre fruit, etc.

Kercoz wrote:
Un ébeniste n'utilise jamais le mot "table" sauf devant un non initié . J'ai 8 pommiers ds mon jardin dont tu serais probablement infoutu de dire le nom et la sous espece .
Imagine qu'en breton ancien , le nom de chaque poisson change tous les 20 km .
Donc on invente "table , poisson et pomme " et on a perdu 98 % de notre patrimoine intellectuel.

D'accord. N'empêche que l'ébéniste, le pêcheur et le Breton connaissent aussi les simples tables, poissons et pommes, même s'ils peuvent en plus en détailler différentes sortes ou sous-espèces.

Kercoz wrote:
PJackez hellias disait que le petit breton etait avantagé du point de vue intellec puisqu'il etait obligé de jongler sanbs cesse avec deux langues et deux conceptualisation du monde . C'est la gymnastique qui muscle le ceveau comme les cuisse . En se baladant on s'aperçoit qu'on est infoutu de nommer notre environnement : nom des plantes , des arbres , des insectes de connaitre leurs interets ou leurs dangers . ....mais c'est sur , ça sert a rien pour regarder la télé !

Tout à fait d'accord.

C'est le test classique :

Il commence par : combien de logos reconnaissez-vous ?



La plupart des gens, dans notre société, en reconnaissent une majorité, si ce n'est tous.

Et on enchaîne par : combien d'oiseaux reconnaissez-vous ?



J'avoue que comme la plupart des gens je n'ai pas été très brillant...
Je vous donnerai les réponses un de ces jours.

Voilà des liens vers les fichiers d'origine :
http://www.desobeir.net/telechargements/oiseaux.doc
http://www.desobeir.net/telechargements/logos.doc

Kercoz wrote:
@Deun : je faisais un peu la meme remarque a ma compagne, ce WE, , en ballade dans les gorges de l'aveyron et sur les causses .
Elle se trimballe des livres et "flores" et se lamente de ne pas reconnaitre ni mémoriser .
En fait il faut faire l'inverse : s'interresser a 1 élément (fleur , arbre , fruit ou insecte) pour des raisons non cognitive (esthetique , nutritionnelle , marchande ...)POur ce faire il faudra se renseigner sur son mode de vie , afin d'arriver au bon moment et au bon endroit . Lors des ratés , on se rabat sur des variantes ou des resources plus nombreuses : On part ds le but de Champignons ....pardon, de" pieds de moutons", et devant l'absence de ces derniers, on ramène des cynorrodhon riches en vitamine C et delicieux en confiotte.. Du coup on se renseigne sur ceux ci et on maitrise mieux la ceuillette . Les graines d'anis ou de fenouil ont le meme gout sur un pain complet maison .....l'apprentissage se fait par la base , et serait ininterressante sans but autre que cognitif .

Je vous donnerais bien un truc... mais je suis pas sûr que vous aimiez: Harry Lorayne a écrit plusieurs bouquins pour développer la mémoire, avec des trucs mnémotechniques excellents et très étonnants.
Back to top
View user's profile Send private message
Kristo



Joined: 17 Dec 2003
Posts: 1751

PostPosted: 28 May 2010 23:45    Post subject: Reply with quote

La solution au test des oiseaux :
http://www.desobeir.net/telechargements/oiseauxnoms.doc
Back to top
View user's profile Send private message
Kristo



Joined: 17 Dec 2003
Posts: 1751

PostPosted: 28 May 2010 23:46    Post subject: Reply with quote

Le premier homme contaminé par un virus informatique

Le Figaro 27 mai 2010

En parvenant à inoculer un virus à son propre implant électronique sous la peau, un informaticien britannique souhaite mettre en garde la communauté scientifique contre les dangers potentiels que recouvre cette technologie.

Le Dr Mark Gasson prétend être le premier homme touché par un virus informatique. Dans le cadre de ses recherches sur les implants électroniques, l'universitaire britannique de Reading s'est en effet lui-même inoculé un virus informatique : il a contaminé la puce sous-cutanée qu'il s'était greffée dans la main gauche un an auparavant. Cette opération de piratage, tout à fait bénigne sur le plan sanitaire, pose d'importantes questions de sécurité concernant l'usage, notamment à des fins médicales, des puces de radio-identification (appelés communément RFID pour Radio Frequency IDentification).

La puce RFID du Dr Mark Gasson est un peu plus sophistiquée que celle que l'on trouve sur les étiquettes dans les magasins, mais son principe de fonctionnement est le même. Elle contient une antenne qui lui permet d'envoyer les informations qu'elle contient et d'en recevoir (généralement des données d'identification accompagnées de quelques données complémentaires). La puce de l'universitaire lui permettait par exemple, outre son utilisation dans ses recherches, de rentrer dans son bâtiment à l'université et de se servir de son téléphone portable.

Risques d'insécurité accrus

«Nous avions montré que ces technologies implantables s'étaient développés à un point où elles étaient capables de partager, stocker et manipuler des données», explique le chercheur. Rien d'étonnant alors à ce que ces «mini-ordinateurs» puissent être touchés par des virus et capables de les transmettre. En effet, non seulement la puce a été infectée, mais elle a effectivement corrompu le système central avec lequel elle communiquait. Si celui-ci n'était pas isolé, il aurait alors contaminé toutes les puces qui seraient entrées en contact avec lui et l'infection se serait propagée. «Cela donne un aperçu des problèmes que nous pourrions rencontrer à l'avenir», explique le Dr Grasson. L'objectif de l'expérience, dont les résultats complets seront présentés en Australie la semaine prochaine à l'occasion de l'International Symposium on Technology and Society, est justement de mettre en garde contre les dangers potentiels de ces puces afin qu'elles puissent être utilisées en toute sécurité dans le futur.

En 2006 des chercheurs néerlandais avaient déjà créé des puces capables de perturber les systèmes de lecture et d'insérer des informations erronées, voire des lignes de codes malveillantes, dans des bases de données. De son côté le ministère de l'intérieur américain déconseillait la même année l'identification humaine par RFID, jugeant qu'elle «aurait plutôt tendance à accroître les risques en matière de sécurité et de protection des données personnelles».

Cette fois-ci, c'est une véritable menace virale (au sens informatique du terme) qui a été mise en évidence, ainsi que la capacité que pourrait avoir une personne mal intentionnée de perturber le fonctionnement d'un implant sous-cutanée. «J'ai ressenti cette expérience comme une surprenante violation de mon intimité, confie Mark Grasson. L'implant fait partie de moi et pourtant j'étais dans l'incapacité totale de contrôler la situation.»

Back to top
View user's profile Send private message
Kristo



Joined: 17 Dec 2003
Posts: 1751

PostPosted: 02 Jun 2010 10:55    Post subject: Reply with quote

La Chine met au point un superordinateur, deuxième plus puissant au monde

LEMONDE.FR 01.06.10


Le super-calculateur "Jaguar", situé dans le Tennessee, maintient sa première place du classement Top 500.

La Chine confirme ses ambitions technologiques sur la scène internationale. Selon le site spécialisé Top 500, qui a recensé, mardi 1er juin, les super-ordinateurs les plus puissants à l'échelle mondiale, la Chine place désormais une de ses machines en deuxième position du classement.

Utilisé pour des calculs scientifiques et le séquençage de gènes, Nebulae, construit par Dawning Information Industry, a été mis au point dans le centre national de Shenzhen, dans le sud de la Chine. Le système est capable d'opérer à une vitesse de 1,271 pétaflop par seconde. Un pétaflop correspond à un million de milliards d'opérations à la seconde. En vitesse théorique, soit maximale, Nebulae peut opérer jusqu'à 2,98 pétaflops par seconde, ce qui en ferait le super-ordinateur le plus rapide au monde.

Dans le top 500 des ordinateurs les plus puissants, principalement utilisés à des fins de recherche, la Chine compte un total de 24 machines (4,80 % du marché), dont deux dans les dix premières places, avec le super-ordinateur Tianhe-1 en numéro sept. Les Etats-Unis occupent toujours la première place avec leur super-ordinateur Jaguar, sous l'égide du département de l'énergie ; ils dominent largement le classement mondial, avec 282 systèmes.

LINUX, PRINCIPAL SYSTÈME D'EXPLOITATION DES SUPER-CALCULATEURS

Au niveau européen, le Royaume-Uni compte 38 modèles, l'Allemagne 24, et la France 27. Installé au Centre informatique national de l'enseignement supérieur de Montpellier, le super-calculateur Jade se hisse au dix-huitième rang mondial.

Les principaux constructeurs de ces super-ordinateurs sont aussi essentiellement américains. Avec 196 systèmes, IBM représente plus de 39 % du marché et Hewlett-Packard, leader mondial de l'informatique personnelle, élève sa part à plus de 37 %. En terme de processeurs utilisés, c'est Intel qui s'impose, avec plus de 80 % des parts, contre moins de 10 % pour son concurrent AMD.

Ces machines utilisent enfin majoritairement des systèmes d'exploitation Linux, à 91 %. Sur ce secteur, Windows, de Microsoft, ne représente que 1 % du marché, selon le site Top 500.
Back to top
View user's profile Send private message
Kristo



Joined: 17 Dec 2003
Posts: 1751

PostPosted: 11 Jun 2010 23:23    Post subject: Reply with quote

Calcul intensif : cap sur les exaFlops

Source : Industrie et Technologies
Le 11 juin 2010 par Ridha Loukil


Développer des logiciels pour une informatique 1 000 fois plus puissante.

Intel, l’Imec et cinq universités flamandes inaugurent en Belgique un labo de recherche sur le calcul intensif exaflopique.

Alors que le monde du calcul intensif aborde tout juste l’ère des pétaFlops, la recherche se penche déjà sur l’étape d’après: le calcul à l’échelle des exaFlops. Le numéro un mondial des microprocesseurs Intel, l’institut de recherche belge en microélectronique Imec et cinq universités flamandes (Anvers, Gant, Hasselt, l’université catholique de Louvain et la Vrije Universiteit Brussel) viennent ainsi d’inaugurer l’ExaScience Lab. Situé au centre de recherche de l’Imec à Louvain (Belgique), ce laboratoire va développer des logiciels destinés à tourner sur les futurs supercalculateurs exaflopiques

Aujourd’hui, les supercalculateurs offrant une puissance à l’échelle du pétaflops (un pétaflops équivaut à 10^15 opérations en virgule flottante par seconde, un exaFlops 10^18 ) se comptent sur les doigts de la main. La France en détient un seul, le Tera-100, construit par Bull et mis récemment en service au CEA, à Saclay, pour des applications de simulation nucléaire.

Les supercalculateurs exaflopiques offriront des performances mille fois plus élevées. Ils seront équipés jusqu’à un million de cœurs de processeur. L’avènement d’une telle puissance de calcul pourrait conduire à la capacité de simuler des systèmes très complexes, impossibles à dupliquer aujourd’hui, comme le corps humain ou le climat terrestre. Le résultat, en cas de succès, pourrait amener à trouver des remèdes contre certaines maladies ou la possibilité de mieux prévoir les catastrophes naturelles.

Trente chercheurs en 2012

Doté d'une vingtaine de chercheurs, auxquels s’associeront une dizaine de plus d’ici à 2012, l’ExaScience Lab de Flandre axera son action sur des applications scientifiques, à commencer par la simulation et la prévision de la ''météo spatiale'', autrement dit l’activité électromagnétique dans l’espace entourant l’atmosphère terrestre. Les éruptions solaires, gigantesques explosions dans l’atmosphère du Soleil, sont en effet capables de causer des dommages directs sur la Terre. Ils peuvent ainsi affecter les réseaux électriques, les pipelines et la qualité des communications sans fil. C’est là qu’intervient l’exa-informatique, pour prévoir fidèlement et comprendre leurs effets. Choisis pour leur extrême complexité, les logiciels qui seront développés à cet effet devraient pouvoir s’utiliser aussi pour résoudre de nombreux autres problèmes.

La construction de tels monstres du calcul comportant jusqu'à un million de cœurs, tous fonctionnant de concert sur une longue durée, pose de nombreux défis, tant sur le plan de la consommation d’énergie qu’en matière programmation.

Des méthodes de programmation et des logiciels entièrement nouveaux seront donc nécessaires pour ramener la consommation électrique à des niveaux acceptables et pour rendre le système tolérant aux pannes. Des enjeux auxquels il faudra répondre pour faire de l’exa-informatique une réalité.
Back to top
View user's profile Send private message
Kristo



Joined: 17 Dec 2003
Posts: 1751

PostPosted: 18 Jun 2010 15:15    Post subject: Reply with quote

Paroles de technoprophète

En 2030, êtres humains et machines auront fusionné. Tel est l’avenir annoncé par Ray Kurzweil, l’une des vedettes de la prospective scientifique.



Lire l'article du 17 juin 2010 : de Mike Hodgkinson, The Independent (traduit par Courrier international)
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Science - technique - energie - ressources All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2, 3 ... 28, 29, 30, 31  Next
Page 29 of 31

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group