forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Création du parti pour la décroissance
Goto page Previous  1, 2, 3, 4, 5  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Moriarty



Joined: 15 Nov 2005
Posts: 7
Location: TOULOUSE

PostPosted: 20 Nov 2005 16:40    Post subject: Reply with quote

Quote:
Je pense que notre désaccord profond vient de là :


Salut à tous Sourire

Comment peut-on parler de désaccord profond lorqu'il s'agit de la forme et non du fond ? Quand il s'agit d'une question de rythme et non d'un désaccord sur des idées ?

Marcpleysier a raison de mettre un coup de pied au derrière à des débats - sur Marx et d'autres - sans queue ni tête.
Oui, le PPLD prête à discussion(s), mais il a l'avantage d'ouvrir une nouvelle porte, et je lui souhaite bonne chance. Oui, je pense qu'il faut absolument politiser ce thème formidable qu'est la décroissance. Agir au quotidien, comme beaucoup d'entre nous le font, c'est très bien, mais il faut absolument donner une autre dimension - politique, oui, médiatique, probablement - à ces idées.
Voyez comment une partie des Verts essaie de redonner du souffle à une candidature de José Bové (cf entre autre : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-711662,0.html)
Pourquoi ? Car elle donne une lisibilité politique immédiate...
_________________
Moriarty / Toulouse
Back to top
View user's profile Send private message
campari



Joined: 19 Oct 2005
Posts: 23

PostPosted: 20 Nov 2005 17:35    Post subject: Reply with quote

Lutter syndicalement, politiquement, associativement ?
Lutter localement, nationalement, internationalement ?
Lutter contre soi d'abord (cet horrible homo-economicus que nous avons tous du mal à nous défaire), contre ceux qui nous pourrissent notre destin ?

Un mot est commun, lutter. Qu'importe après, l'important est de lutter, renouveller les luttes pour la décroissance, jusqu'à ce que ce le rapport de force s'inverse en notre faveur.
Je ne crois pas non plus à la création d'un parti de la décroissance, mais je ne vais pas commencer à mettre des batons dans les roues de personnes qui ont pour objectif une certaine forme de lutte.

j'ai bien autre chose à faire, notamment contre le libéralisme et sa folie de productivité, contre le social libéralisme et sa folie de consommation.

En 1937, à Barcelone, le POUM trotskyste, les anarchistes et les communistes se tiraient dessus à longueur de journée.
Je ne veux pas que les exploités du monde marchand se pourrissent la vie.

Je vous salue, tous.
Back to top
View user's profile Send private message
damien



Joined: 30 Jul 2005
Posts: 660

PostPosted: 20 Nov 2005 18:27    Post subject: Reply with quote

campari wrote:
l'important est de lutter


«La vie n'est pas un combat mais une passion à défendre » Clin d'oeil
Back to top
View user's profile Send private message
bloups



Joined: 27 Jul 2004
Posts: 1560

PostPosted: 20 Nov 2005 18:59    Post subject: Reply with quote

Quote:
Comment peut-on parler de désaccord profond lorqu'il s'agit de la forme et non du fond ?


Ce n'est pas du tout une question de forme et oui ! c'est un désaccord profond.
Quelqu'un dont le souhait est d'aller vite parce qu'il y a urgence va contre l'idéal que je projette. On vit dans une société où tout va vite, très vite, suffisamment vite pour qu'on n'ait pas le temps d'y penser. Je ne peux pas imaginer qu'on puisse établir une autre forme de société sans prendre notre temps, un temps extrêmement long pour réapprendre à imaginer autrement. Et ce n'est pas une simple question de forme mais bien de fond.
Je ne courrais pas derrière ceux qui vont vite, nous serons donc fatalement séparés par un espace au bout d'un moment.
Nous ne chercherons donc pas la même chose.
Back to top
View user's profile Send private message
marcpleysier



Joined: 19 Jun 2005
Posts: 48
Location: Oloron Ste Marie (64)

PostPosted: 21 Nov 2005 8:02    Post subject: Reply with quote

Qu'appelles tu prendre son temps Bloups ? Laisser 2 ou 3 générations à la société pour se transformer en profondeur ?
Je suis persuadé qu'un changement sociétal progressif et réfléchi est plus sain et efficace.
Malheureusement ce temps nous ne l'avons pas. Ou plus exactement il a un coût humain que moi je ne suis pas prêt à assummer. Ce coût s'est les 80% de gens qui vive de pas grand chose pendant que nous, les 20% restant on se gave. Et cette disproportion s'agrave. Prendre le temps, c'est faire durer cette situation qui nous arrange bien finalement.
Demain ce sera 90% 10%. Ensuite 95% 5%. Un jour, toi et moi, on ne sera plus dans le petit chiffre mais dans le gros ! Et alors il sera trop tard car nous n'aurons plus les moyens de rien.
_________________
Marc Pleysier - Gédéol (Groupe pour la Décroissance à Oloron)
Back to top
View user's profile Send private message
bloups



Joined: 27 Jul 2004
Posts: 1560

PostPosted: 21 Nov 2005 9:23    Post subject: Reply with quote

Je ne compte pas vraiment sur le fait que moi j'y survive…

J'espère pouvoir mettre en place des éléments qui permettront aux générations venant après d'instaurer une nouvelle société (et c'est déjà beaucoup)

Dans peu de temps j'imagine bien qu'on en sera à 95/5 vu ce qu'il nous reste comme ressources. Si aujourd'hui tu me donnes une solution pour que du jour au lendemain tout s'améliore, tant mieux.
Mais au vu des changements qu'il faut effectuer, je ne pense pas que notre génération aura le temps de se désintoxiquer suffisamment pour changer profondément les choses… Aller vite, pour moi, c'est risquer de ne jamais changer ces 80/20 ou alors de manière superficielle…
Back to top
View user's profile Send private message
jauresist



Joined: 14 Oct 2005
Posts: 57
Location: Groupe Nantais pour la Décroissance

PostPosted: 21 Nov 2005 17:33    Post subject: Agir au mieux pour éviter le pire Reply with quote

Quote:
j'ai bien autre chose à faire, notamment contre le libéralisme et sa folie de productivité, contre le social libéralisme et sa folie de consommation.

En 1937, à Barcelone, le POUM trotskyste, les anarchistes et les communistes se tiraient dessus à longueur de journée.
Je ne veux pas que les exploités du monde marchand se pourrissent la vie.


Moriarty, Campari

Je regrette de pas pouvoir vous serrer chaleureusement la main, car vos propos sont tels qu'ils me vont droit au coeur.

Bonne référence Campari à propos de la guerre d'Espagne. J'ai pris connaissance du sujet à travers le film "Land and Freedom" de Ken Loach. Mon humble respect à tous les hommes et toutes les femmes de courage.

Dans cette intrusion dans le débat politique national du concept de Décroissance, il faut y voir l'affirmation de nos idées, l'assurrance qu'elles portent un message de vérité et d'espoir à nos concitoyens, et non la volonté quelconque d'une compromission. La peur n'est pas un noble sentiment, elle accule à l'inaction. De plus, c'est témoigner peu d'estime dans le genre humain et le principe même de l'humanisme, c'est de croire en les facultés de l'Homme à avancer vers l'idéal. C'est reconnaître ce potentiel et non le nier. Avoir peur de s'exprimer à tous les cerveaux c'est finalement avoir une bien triste opinion sur son espèce. Dans ce cas, agir maintenant ou plus tard (quand? quand la terre sera devenue le radeau de la Méduse?) qu'importe.

Je te remercie Moriarty pour cette référence à tous ceux chez les Verts qui aspirent à voir Bové conduire l'assault contre le microcosme politicien. J'en fais partie et je compte bien faire tout ce que je peux pour que çà devienne réalité, et alors les p'tits nombrilistes du parti de la décroissance n'auront qu'à suivre.

Faire tout ce qu'on peut jusqu'au bout, voilà l'essentiel. Pour ne pas avoir honte et regrets sur son lit de mort.
_________________
"Celui qui ne se contente pas de peu ne se contente de rien"
Back to top
View user's profile Send private message
bloups



Joined: 27 Jul 2004
Posts: 1560

PostPosted: 21 Nov 2005 18:05    Post subject: Reply with quote

Quote:
un message de vérité


Choqué
Back to top
View user's profile Send private message
poulp



Joined: 19 Nov 2005
Posts: 4
Location: PARIS

PostPosted: 22 Nov 2005 13:41    Post subject: Je me suis fait duper Reply with quote

Favorable à un parti pour la décroissance, j'ai l'impression de m'être fait duper...
Si je comprends bien, ce cher Vincent Cheney a bidouillé un parti pour la décroissance, dans son coin, sans en parler aux autres membres présents aux états généraux, en mettant une couche de peinture sur feu les Ecolos !!!

Et moi, j'ai adhéré... Pouvez-vous me confirmer ce fait ?
_________________
croissance inconsciente n'est que ruine de l'homme
Back to top
View user's profile Send private message
croquemitaine



Joined: 25 Oct 2005
Posts: 55

PostPosted: 22 Nov 2005 20:32    Post subject: Reply with quote

Arreté vos conneries avec l'Espagne en 37 si vous voulez bien, et ayez une vrai étude historique pour voir ce que ça donne d'aller voter aux urnes tricolores (ou pas).

Pour info les anars n'ont jamais tiré sur le Poum (meme si ils ont les cocos les massacrés sans rien faire mais ça c'est une autre chose) et c'est les staliniens qu'ont foutus le bordel en voulant faire la purge comme en Russie et qu'on mis à la flotte la révolution espagnole.
Back to top
View user's profile Send private message
campari



Joined: 19 Oct 2005
Posts: 23

PostPosted: 26 Nov 2005 17:54    Post subject: Reply with quote

Je n'ai pas marqué les trotskystes et les anarchistes se tiraient dessus mais 'le POUM trotskyste, les anarchistes et les communistes se tiraient dessus à longueur de journée'.

Dans le sens, c'est radicalement différent.
Merci de lire.
Back to top
View user's profile Send private message
Moriarty



Joined: 15 Nov 2005
Posts: 7
Location: TOULOUSE

PostPosted: 29 Nov 2005 0:01    Post subject: Reply with quote

Salut à tous, Sourire

J'ai relu avec beaucoup d'attention les posts qui nous font débattre avec beaucoup de passion. Celui de Koyabashi m'a beaucoup plu et je le remets en citation ci-dessous. J'ai remarqué qu'on était toujours très prompt à réagir (he, c'est pas un reproche! Clin d'oeil ) en cas de désaccord, mais pour une fois, moi grand naïf, je voulais remettre en avant un post qui n'a - je crois - pas fait réagir grand'monde (à part Bloups je crois).
En tout cas, merci Koyabashi, ton post m'a aidé à y voir plus clair...


Quote:
On est tous différents, on dégage tous des énergies dans des directions qui nous sont propres. Certains font de la simplicité volontaire, d'autres personnes font de l'auto-production, certains on envie de marcher, d'autres du chat-calin, d'autres encore de créer des Amap, de créer des jardins collectifs ou des coopératives, d'autres encore ont envie de partir dans le Tiers-Monde participer au soutien de pratiques agroécologiques, certains encore veulent créer des brochures pédagogiques sur la décroissance, animer des groupes décroissance locaux, ou participer à une réflexion théorique élaborant des " scénarios " ou des critiques, d'autres encore ont envie de faire de tricots ou fabriquer des cuiseurs solaires ou de la colle bio, d'autres encore ont envie de porter nos thèmes sur le champ politique ou encore de participer à répercuter plus largement les débats sur la sortie du nucléaire ou sur les pathologies environnementales, d'autres on envie de militer, de tracter, d'organiser des débats et conférence, d'organiser des projets, de fonder des associations, des clubs de lecture, de boire des pots et partager des bouffes, ou jouer au fresbee, etc, etc...

On a tous des énergies qui fusent dans des sens divers et variés suivant les envies et l'énergie de chacun. Cette diversité est saine elle participe de la vitalité de notre mouvance hétérogène. On ne vient pas tous des mêmes milieux, des mêmes idéologies, on n'a pas tous les mêmes envies et motivations. Il y a de tout parmi les objecteurs de croissance, il y a des libertaires et d'autres qui se croient libertaires, il y a des anarchistes et des militants des Verts, il y a la génération du 11 avril 2002 comme des gens de la génération de Mai 68, il y a des antipubs comme des écolos déçus par l'alliance des Verts et du PS, il y a des membres d'Attac comme il y a de jeunes lycéens, il y a des mamies et papis décroissants comme il y a des distributistes ou des gens du Peuple de gauche perdus dans le flou artistique du maelstrom politico-médiatique, il y a des ingénieurs agronomes, des écologues comme des économites dissidents, il y a des alter-consommateurs comme des vélorutionnaires, il y a des personnes qui conçoivent la décroissance aussi comme une exigence spirituelle, il y a donc des bouddhistes, des catholiques et même des prêtres ( Mon dieu quelle horreur la décroissance serait-elle récupérée par l'Eglise de France ?), etc, etc...
(...)

Non personne n'est pas plus légitime que son voisin, nous sommes un mouvement naissant fait d'énergies mutiformes selon des aspirations diverses. S'il y en a qui veulent militer dans un Parti, qu'ils se débrouillent, ils ne te demandent rien. Ne perdont pas d'inutiles énergies à canaliser la diversité de nos énergies. La question de la création d'un Parti n'est pas centrale dans le mouvement de décolonisation de notre imaginaire, arrêtons de focaliser notre attention et notre énergie dénonciatrice sur les énergies des personnes qui veulent porter la décroissance dans l'arène politique. Pensons plutot, chacun d'entre nous, à ce que l'on fait de sa propre énergie pour aider une prise de conscience générale et planétaire et organiser des alternatives concrètes. Gardons la tête froide, ce qui est central c'est de rentrer dans le chou à la Société de Croissance, par tous les moyens et selon les énergies de chacun. Le réchauffement climatique, l'aliénation schizophrénique de l'homme dans la marchandise, le Ravage de la Terre au travers du " stresse hydrique ", de la dévastation des ressources halieutiques ou de la " Bombe à carbone ", voilà qui doit nous rappeler l'essentiel.

_________________
Moriarty / Toulouse
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2, 3, 4, 5  Next
Page 4 of 5

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group