forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Etats Generaux de la Decroissance Equitable

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société
View previous topic :: View next topic  
Author Message
FARId
Guest





PostPosted: 15 Jan 2006 14:59    Post subject: Etats Generaux de la Decroissance Equitable Reply with quote

Bonjour,
J'ouvre ce theme de discussion avec plusieurs intentions :
1 - donner des elements d'information depuis la rencontre du 15 octobre a Lyon
2 - donner quelques perspectives.

1 -
Un communiqué circule (cf ci apres). Un collectif d'initiative se réunira le 4 fevrier à Bourg en Bresse.
Meme si je conserve des liens d'amities, et d'echanges avec les personnes engagés pour poursuivre l'animation des EGDE, je pense qu'il est urgent de pallier à un probleme majeur : la parité.
Je souhaite que ce message soit utile, afin que plus de femmes s'engagent au sein de ce collectif d'initiative, et aussi pour le suivi des thematiques.

2 -
Le numero de Juillet de Silence ! sera consacra aux alternatives ecolos à Paris. Dans le cadre de cette publication, nous aurions la possibilité de rassembler tous les contacts et les initiatives portées en Ile de France, et de constituer ainsi un dossier consequent qui valoriserait les demarches existantes.
Pour faciliter cette convergence, pourquoi n'orgniserions-nous pas un Forum francilien pour la décroissance et les alternatives écologiques ?
Je propose qu'il se tienne dans le cadre du FRAP, aux alentours du 15 mai 2006, c'est à dire pour le 60eme anniversaire du Club de Paris (qui fixe la dette des pays pauvres et les condamnent a subir la mainmise du FMI et de la Banque Mondiale)...

Enfin, je sais que cela risque de susciter une polemique, mais je pense que l'evolution de la situation politique en France reduit de plus en plus nos projets d'alternatives, et qu'il serait utile et urgent de lancer un comité de soutien pour la candidature de José Bové... sinon, et c'est mon point de vue, le mouvement social risque de perdre toutes ses chances de réformes democratiques par un regime autoritariste, bien plus puissant que l'actuel...

Bien cordialement,
FARId


Communiqué :
Les rédacteurs du présent courrier sont les personnes qui ont la volonté de
maintenir une coordination des Etats Généraux de la Décroissance Equitable.

Au delà du succès incontestable de la journée de lancement du 15 octobre ,
tous les participants témoigneront de contestations et de questionnements,
d'une tension politique inhérente aux enjeux portés par les EGDE.

C'est peut être ces réactions, voire le résultat de la journée du 15 octobre
à Lyon, qui a conduit les membres du Parti Ecolo à se muer en Parti de la
Décroissance, et pour ce qui concerne ses dirigeants, à se retirer du
collectif d'organisation des EGDE.

Peu importe, nous ne souhaitons pas polémiquer à ce sujet, nous avons
certainement mieux à faire, nous prenons acte simplement.

L'objectif du collectif est de coordonner le travail de ces Etats Généraux ,
pas de le diriger, nous allons donc tenter de mettre en place un
fonctionnement démocratique accessible à tous , notre objectif est de
servir de facilitateur .

Nous sommes actuellement onze personnes à composer ce collectif, un
renfort sera certainement nécessaire en particulier pour coordonner le
travail sur les thématiques.

Ces onze personnes sont :

Paul ARIES, Christiane BATAILLARD , Jean Claude BESSON GIRARD, Pascale
BLANC-PONENTI, Bernard CARON, Jean Paul LAMBERT, Claude LE GUERRANNIC,
Roland MERIEUX, Jean Marc PHILIBERT, François ROUVIER, Christian SUNT.



Claude Le Guerrannic se chargera du secrétariat et de la correspondance
internet, Christian Sunt des envois postaux, les autres fonctions utiles
seront définis à la prochaine réunion du collectif.



Au cours des six prochains mois nous vous proposons de poursuivre le travail
sur les dix thématiques proposées , ces dix thématiques sont :

Nourrir, Soigner, Habiter, Informer, Fabriquer, Transmettre, Partager,
Décider, Désarmer, Réenchanter.

Déjà un important travail de synthèse et de regroupement des différents
travaux sera très certainement nécessaire, donc un travail rédactionnel, qui
sera ensuite un outil de base pour envisager toutes actions utiles dans le
champ politique électorale ou hors de celui ci .

Nous envisageons un rassemblement festif et un premier bilan dans le
courant de l'été 2006, moment de rencontres conviviales et de réunions
studieuses sur les thématiques des EGDE, remise des travaux sur ce qui aura
déjà été réalisé...



Dès que qu'une première liste de groupes locaux répertoriés aura pu être
dressé , nous vous la communiquerons, avec le nom et les coordonnées de sa
référente ou de son référent., l'adresse d'une seule personne peut être
utile pour démarrer un regroupement. Merci de nous faire connaître votre
choix pour un groupe de travail sur les thématiques, et également si vous
vous sentez à coordonner une thématique, à l'animer.

Votre adresse e-mail ne sera pas communiqué , sauf si vous êtes référent
local ou de thématique..



A très bientôt



Le Collectif des EGDE



NB : ceux qui ne souhaitent plus recevoir d'infos sur les EGDE nous le
signalent par mail,.

Nous aurons prochainement une nouvelle e-mail pour communiquer avec le
secrétariat, pour l'instant celle de Claude Le Guerrannic fonctionne encore

claudeleguerrannic@free.fr
Back to top
babagilles



Joined: 17 Nov 2004
Posts: 387
Location: Montpellier

PostPosted: 15 Jan 2006 16:38    Post subject: Re: Etats Generaux de la Decroissance Equitable Reply with quote

FARId wrote:
Bonjour,

Bonjour !
Quote:
C'est peut être ces réactions, voire le résultat de la journée du 15 octobre
à Lyon, qui a conduit les membres du Parti Ecolo à se muer en Parti de la
Décroissance, et pour ce qui concerne ses dirigeants, à se retirer du
collectif d'organisation des EGDE.

Sauf erreur de ma part le nom de ce parti est Parti pour la Décroissance et non Parti de la Décroissance, ce qui à mon sens n'est pas du tout la même chose.
Ce n'est pas la première fois que je suis amené à relever cette imprécision, et puisque nous abordons ici le thème des tensions, je précise ici que je pense que les moyens que nous utilisons, en particulier les mots et les modes de relations (eux-mêmes contenus selon moi dans les modes d'organisations choisis), sont à mon sens plus souvent la source des tensions que les enjeux eux-mêmes.
Je précise que je ne fais pas partie du Parti pour la Décroissance, ni ne le soutiens pour l'instant.


Last edited by babagilles on 21 Jan 2006 13:57; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
la fourmi



Joined: 12 Oct 2005
Posts: 60
Location: lointaine

PostPosted: 16 Jan 2006 19:47    Post subject: Re: Etats Generaux de la Decroissance Equitable Reply with quote

FARId wrote:


Pour faciliter cette convergence, pourquoi n'orgniserions-nous pas un Forum francilien pour la décroissance et les alternatives écologiques ?
Je propose qu'il se tienne dans le cadre du FRAP, aux alentours du 15 mai 2006, (...)

Enfin, je sais que cela risque de susciter une polemique, mais je pense que l'evolution de la situation politique en France reduit de plus en plus nos projets d'alternatives, et qu'il serait utile et urgent de lancer un comité de soutien pour la candidature de José Bové... sinon, et c'est mon point de vue, le mouvement social risque de perdre toutes ses chances de réformes democratiques par un regime autoritariste, bien plus puissant que l'actuel...


Si le Frap sert effectivement, entre autre, à faire converger les luttes et se rencontrer les collectifs, il est absolument INCOMPATIBLE avec le Frap d'y intégrer la promotion d'un parti électoraliste.
Le Frap intègre régulièrement des journées sur le thème "décroissance" qui est tout à fait dans l"esprit du Frap". Mais les EGDE n'y ont vraiment pas leur place. Désolé.

ci dessous le texte de présentation 2006 (peut-être pas la dernière version... donc pas trop diffuser)

Salut !
La fourmi, complètement frappée.


FRAP 2006, pour un printemps subversif et contestataire !

"Soutenir les luttes et les alternatives, créer un espace public de
réflexion, de rencontre, d'expérimentation, de créativité et de fête”.


Chaque année, des individu-e-s, des associations, des squatts et des
collectifs préparent au sein d'assemblée générales organisatrices, le
Festival des Résistances et des Alternatives à Paris (FRAP).


*** D'ou vient le FRAP ?

Les "Festivals des Résistances" apparaissent à la fin des années 90 à
Limoges, puis à Rennes (1999) et Grenoble (FRAKA, Festival de Résistances
et d'Alternatives au Kapitalisme,1999). En 2001, cet engagement s'étend
sous des noms différents à Gap, Angers, Bayeux, Lyon, Brest,
Saint-Etienne, Dijon et Paris.
Des fils se tissent entre ces festivals, mais les échanges restent
limités. Tous ne renouvellent pas l'expérience. Les organisateurs-trices
des FRA ne souhaitent pas créer de coordination nationale, mais décident
parfois de mutualiser leurs expériences.
En 2003, le FRAP est en lien avec le FRAKA de Grenoble et le Festival des
Résistances et des Alternatives de Saint-Etienne. Depuis 2004, des
festivals ont lieu à nouveau à Grenoble, à Lyon ou à Nantes. En 2005, le
FRAP a lieu du 5 au 22 mai dans différents lieux à Paris.


***Pas de subvention !


Le FRAP s’auto-finance grâce à la libre contribution de chacun et est
fidèle aux principes de gratuité, d' accès et de prix libres. Un but du
FRAP est de mutualiser des moyens humains et techniques à notre
disposition (récup', glanage, auto-production) tout au long de l'année,
pour mettre en place un projet commun. Ce faisant, le FRAP démontre qu’on
peut faire des choses avec un petit budget et dément l’idée reçue selon
laquelle, plus on a d’argent plus on a de moyens.
Cette pratique d'échange et de solidarité fait que nous, artistes,
squatteurs, militants, associations, collectifs, syndicats et individus,
gagnerons ensemble en autonomie. Certaines organisations subventionnées
participent au FRAP, mais le FRAP lui-même n'est pas subventionné.


*** Agir hors du champ électoral !

Le deuxième élément indiscutable de l'identité du FRAP est un
positionnement contre le spectacle électoral. Jusqu'en 2002, le Festival a
eu lieu au moment d'élections nationales. Un des buts du FRAP est de

proposer des alternatives à celles que proposent les candidats et
journalistes au moment des messes démocratiques. La conséquence première
de ce positionnement est de refuser des groupes qui veulent participer au
FRAP pour soutenir un parti ou une candidature à des élections.

Sous le principe de zone d’autonomie temporaire, le FRAP se réapproprie
l'espace public alternatif. A la fois éphémère comme lieu de discussions,
d’échanges, de propositions, c’est aussi un espace de respiration sociale,
de partage et de construction d’alternatives plus tenaces. Comme le
militantisme n’est pas un ascétisme, la fête et les formes d'expression
artistiques, anti-répressives et (ré)créatives participent à la rencontre
et à l’élaboration collectives des résistances.


*** Vers une organisation collective et autogestionnaire de l'événement.

Le FRAP est organisé collectivement, avec des assemblées générales
décisionnaires non-hiérarchiques. C'est là que sont discutées toutes les
propositions et qu'ont lieu les débats entre participants. L’organisation
est donc décentralisée et autogérée. Les lieux de réunions et de
festivités correspondent à sa volonté de subversion et d’indépendance. Le
travail préparatoire en ateliers rend compte en assemblée générale de ses
propositions de réflexions et d’actions.
C’est une double revendication de contenus théoriques et de réalisations
communes. Cependant, le FRAP ne fera pas de « Critique de la vie
quotidienne »
mais vivra quotidiennement (de) sa critique. Ici, il y a un vouloir-vivre
le monde pour le changer et non un vouloir-changer le monde pour y vivre
(et inversément !). Le FRAP réclame aussi son éclectisme. Cela ne veut pas
forcément dire chercher le consensus à tout prix. Le FRAP tente de mêler
diverses approches du militantisme ou de l’engagement, à provoquer des
rencontres inattendues avec d’autres modes de vie, de pensée, d’action...

*** Le FRAP est son propre média


Le FRAP revendique l'autonomie dans sa communication. La récupération par
les média dominants des discours et des images des luttes implique que
nous fassions notre propre communication par l’affichage, la diffusion de
programmes, l’annonce des thématiques sur les médias alternatifs. La
continuité des FRAP et la circulation d'informations toute l'année
permettent une mise en réseau informelle et pourtant durable.

*** le FRAP en 2006 ?

Ce sera avant tout une aventure collective. Si vous souhaitez participer,
ajouter votre pierre à l'édifice, proposer une exposition, un espace, du
matériel, des talents (cuisine, musique…), une idée…
Bienvenu-e-s !





___________________
Back to top
View user's profile Send private message
dams



Joined: 30 Aug 2005
Posts: 437

PostPosted: 20 Jan 2006 14:59    Post subject: Reply with quote

Quote:
Sauf erreur de ma part le nom de ce parti est Parti pour la Décroissance et non Parti de la Décroissance, ce qui à on sens n'est pas du tout la même chose.


J'ai vérifié, c'est bien pour la décroissance et non de la décroissance.

Et ce sont 2 noms biens différent.

Cela étant, le fait que beaucoup de personnes (dont moi avant de lire ta remarque) fasse l'erreur me parait extrèmement intéressant.

D'où vient l'erreur? D'un raccourci de l'information: on lit vite (ou doucement) quelque chose sur un site ou ailleurs, notre cerveau fait une assimilation avec autre chose et on a donc modifié la teneur du message.
D'où la responsabilité clair de chacun de ceux qui font l'erreur.

Mais que recherche les personnes faisant un parti? Je ne sais pas si c'est le cas de ces gens là, mais un argument que j'ai énormément entendu sur cette question est: "cela permettra de faire connaitre plus facilement, plus rapidement a plus de gens le message de la décroissance". C'est à dire, pour ceux qui utilisent cet argument, qu'ils veulent profiter de ce raccourci de l'information pour "aller plus vite". Mon info n'est pas du même type entre la lecture d'un article et une discussion avec des individus ou de tout simplement voir certaines choses. Si je veux utiliser la puissance d'un média pour être plus efficace, je ne peux pas me plaindre en même temps que mon message n'a pas été bien compris.
Cela prend souvent du temps de faire les choses en profondeur, que ceux qui veulent aller vite assument la responsabilité de ce que cela provoque.
D'où la responsabilité aussi des émetteurs du message
Back to top
View user's profile Send private message
jauresist



Joined: 14 Oct 2005
Posts: 57
Location: Groupe Nantais pour la Décroissance

PostPosted: 20 Jan 2006 16:04    Post subject: Re: Etats Generaux de la Decroissance Equitable Reply with quote

Quote:
Enfin, je sais que cela risque de susciter une polemique, mais je pense que l'evolution de la situation politique en France reduit de plus en plus nos projets d'alternatives, et qu'il serait utile et urgent de lancer un comité de soutien pour la candidature de José Bové...


Merci Farid de lancer le débat ici aussi.

Je fais moi-même aux Verts et on prépare un référendum interne sur la question.
On s'en fout si la direction du parti n'a aucune envie que çà se fasse, le tout c'est de compter les forces unitaires dans la base de chaque parti à gauche du PS.

J'invite donc les partisans de l'unité conduite par Bové à la présidentielle de lancer une dynamique similaire dans leur parti (LCR, PCF, Alternatifs, ATTAC...).

Ils peuvent me joindre en "mp" pour recevoir le contenu du texte référendaire chez les Verts et la lettre ouverte à José Bové à faire circuler parmi les adhérents de ces partis.

Gardons espoir,

"La révolution de l'ordre mondial passera par la révolution de l'ordre des partis révolutionnaires"
_________________
"Celui qui ne se contente pas de peu ne se contente de rien"
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group