forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Imaginer des utopies

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Paris
View previous topic :: View next topic  
Author Message
mishelu



Joined: 09 Jun 2005
Posts: 36
Location: Paris

PostPosted: 17 Jan 2006 19:04    Post subject: Imaginer des utopies Reply with quote

salut,

J'aimerai bien écrire un cahier de doléances imaginaires à donner aux personnes que l'on croise.

Installation de toilettes sèches dans la majorité des lieux publics.

Diminution importante de trafic automobile grâce à l'incitation à la bicyclette (déduction fiscale journalière pour le transport vers le travail), pistes... Incitation importante pour le co voiturage.

Droit de préemption des terrains vendus au profit des agriculteurs.

taxe sur les emballages et l'eau avec le principe pollueur / payeur

Equilibre dans les zones urbaines entre zone d'habitation / zone de travail / espace culturel

Restriction importante des espaces publicitaires.

Education aux apprentissages manuels à l'école (faire son pain, faire pousser des légumes...)

Et encore d'autres...

Michel
Back to top
View user's profile Send private message
babagilles



Joined: 17 Nov 2004
Posts: 387
Location: Montpellier

PostPosted: 18 Jan 2006 19:34    Post subject: Reply with quote

Salut Michel !
Je t'invite à créer un fil de discussion sur le sujet par exemple dans la catégorie Manifs-fêtes-actions.
Ainsi beaucoup d'idées pourraient être rassemblées et nourrir les imaginaires.
Cordialement,
Gilles
Back to top
View user's profile Send private message
Brigitte
Guest





PostPosted: 22 Jan 2006 19:56    Post subject: Utopie à dire, à montrer Reply with quote

Michel, je trouve ton projet éminemment intéressant et serais prête à y contribuer à ma mesure (écriture, envol de flyers...), mais en attendant je ne peux m’empêcher de la mettre en concordance avec le projet d’Alain rencontré lors d’une de nos modestes rencontres de timides colibris insurgés…

Ci-dessous présentation de son projet (pièce jointe), réactions de Philippe (réseau espérance), en lien avec le Mouvement d’appel pour une insurrection des consciences, et rebond de Martine (référente du Colibri 75) :
-----------------------------------------------------------------------------------
(…) excellente année 2006, ponctuée de beaux projets, de grands bonheurs et de belles réussites. Et, j'espère, de
projets que nous mènerons en commun.

(…) ce début d'année a été très occupé. Cela ne m'a pas empêché
d'approfondir une idée de projet pour le MAPIC qui m'est passée par la tête et sur laquelle j'aimerais avoir votre avis. Elle peut paraître ambitieuse mais rien n'empêche de la tester à petite échelle et avec une petite équipe.
Je devrais rencontrer bientôt les gens du comité 95, cela sera une bonne occasion de voir s'ils sont prêts à se lancer dans l'aventure.

Alain (delacour.alain@wanadoo.fr)


DONNER CORPS A NOTRE PROJET DE SOCIETE

Il me semble que l’un de nos projets prioritaires pour les mois à venir devrait être de faire découvrir au plus grand nombre ce que pourrait être leur vie de tous les jours dans la société humaniste, respectueuse de la nature et des générations à venir que nous voulons bâtir.
Avec un objectif clair : susciter l’intérêt, la sympathie et surtout l’envie chez nos concitoyens, de manière à créer les conditions les plus favorables à un éveil des consciences. Les mois qui viennent me paraissent particulièrement propices à ce travail d’ensemencement, si nous voulons en récolter les fruits en 2007.

Mais pour atteindre ces objectifs plusieurs conditions sont, me semble-t-il, nécessaires :

- Eviter un discours trop alarmiste et trop culpabilisant sur la situation actuelle. Il risque de faire peur et de repousser plutôt que d’attirer.

- Donner de notre mouvement une image d’originalité, de créativité, d’enthousiasme, de bon sens, ce qui n’exclut pas le sérieux.

- Montrer que notre vision est crédible et réaliste à court terme et qu’aujourd'hui même, des femmes et des hommes, par leurs initiatives, leurs pratiques et leurs réflexions en sont déjà les précurseurs.

- Faire en sorte que chaque citoyen sente qu’il y a une place pour lui dans cette société nouvelle et qu’il peut, à sa façon, apporter sa pierre à l’édifice, aussi modeste soit-elle.

Se pose alors la question du « Comment ? » Comment toucher le plus grand nombre de nos concitoyens et susciter auprès d’eux un vrai élan de sympathie ?

Les réponses à cette question sont sans doute innombrables. Pour ma part, je voudrais proposer ici une idée qui me paraît aller dans le sens de ce qui a été écrit plus haut.

Le mode de communication que je propose serait un journal.
Mais attention ! un journal très particulier puisqu’il serait daté, non pas de 2006, mais de - par exemple - 2016. Il suffirait d’imaginer qu’à cette époque notre mouvement gouvernerait le pays depuis déjà quelques années, disons depuis les élections de 2012 (on peut bien rêver !)

Rédiger un article pour ce journal demanderait de se projeter dans la société que nous voulons construire mais en en parlant comme si elle était déjà une réalité. N’est-ce pas une des meilleures façon de lui faire prendre corps, de la rendre tangible et concrète ? On commence bien à parler d’un bébé, à imaginer des projets pour lui, quelques semaines seulement après sa conception alors qu’il ne naîtra au monde que de nombreux mois plus tard…

Ce journal comporterait différentes rubriques correspondant aux grands thèmes qui nous préoccupent : une agriculture respectueuse de la Terre, un modèle production/consommation basé sur la proximité, l’éducation à l’environnement dans les écoles, etc (cf les grandes lignes de la charte). Sous ces rubriques, on trouverait des articles sous forme de chroniques, d’interviews, de reportages de terrain. Des initiatives qui aujourd'hui restent confidentielles seraient présentées comme si elles étaient largement répandues. Certains articles exposeraient les problèmes auxquels le gouvernement d’alors serait confronté ainsi que des décisions, des projets de lois, des programmes mis en place pour les résoudre. D’autres articles se feraient l’écho de la vie politique du pays : interview de ministres, extraits de discours, visites de terrain, etc.

Ce journal, bien évidemment sans publicité, pourrait comporter des slogans du style :

Vous aimeriez vivre dans un monde comme celui-là : il ne tient qu’à vous d’en faire une réalité. Comment ?
- En diffusant largement ce journal autour de vous pour faire partager votre enthousiasme.
- En contribuant à mettre en œuvre celles des idées ou des initiatives présentées dans ce journal qui vous mobilisent plus particulièrement
- En venant rejoindre notre mouvement.

Par ailleurs, il me semble que le faux recul lié au décalage dans le temps (2016 vs 2006) peut être un moyen particulièrement efficace et percutant pour pointer avec humour et dérision l’absurdité du monde actuel (le procédé est brillamment utilisé par Pierre Thuillier dans « La grande Implosion »)

Voilà un aperçu rapide de ce que pourrait être le contenu de ce journal. Pour son mode de distribution, on pourrait s’inspirer de celui de « L’âge de Faire » : un prix modique (50 cts d’euro), une distribution par un réseau de personnes-relais chargées de vendre - mettons - les 25 exemplaires qu’elles auraient acheté et de susciter des vocations d’autres personnes-relais.
Je pense par ailleurs que l’image d’originalité, de créativité, d’enthousiasme, d’humour, pourrait nous attirer la sympathie d’artistes ou de journalistes qui pourraient être un excellent vecteur de communication pour nous et nos idées.

Un tel projet est ambitieux, certes. Si néanmoins il suscite de l’intérêt et de l’enthousiasme, il mérite d’être approfondi, détaillé, chiffré, structuré. Il risque de demander une forte implication à quelques uns et de mobiliser beaucoup de monde. Mais après tout : il ne tient qu’à nous d’en faire une réalité si nous estimons que l’idée est bonne…
Alain Delacour
--------------------------------------------------------------------------------------
REACTION DE PHILIPPE RICHE

L'idée d'un journal "d'anticipation" n'est pas nouvelle mais je ne pense pas qu'elle réponde aux prochaines échéances politiques et écologiques; elle met la charrue très loin devant les bœufs, et, même si elle en avait les moyens, elle détourne de tâches concrètes pour avancer dans le sens de l'objectif d'éveil des consciences et de décroissance soutenable.
- Si le MAPIC choisit de se lancer dans l'arène de 2007, il est grand temps qu'il définisse sa politique face aux réalités du moment dans tous les domaines de la vie publique (Constitution, solidarité, défense, éducation, agriculture, environnement,travail, Europe ...) et ceci en se limitant à quelques points particulièrement sensibles (réforme de l'Etat,
dénucléarisation, économie d'énergie, revenu de base, intégration, sécu, transports, décentralisation, liberté d'entreprendre, PAC...).
Quels que soient le candidat à la présidentielle, et/ou les candidats à l'Assemblée, même s'ils n'ont aucune chance d'être élus (et c'est déjà une autre manière de faire de la politique!) ils doivent avoir un programme, sorte de livre blanc largement diffusé à 3 sous et sur le net :"mon programme si j'étais élu président". Et c'est tout un travail de commissions et de collectes d'informations à centraliser. Sinon on reste dans
l'illusion.
- Si le MAPIC et les colibris choisissent d'accompagner le changement à la base, on entre dans du long terme (sauf catastrophe toujours possible et qui pourrait être le facteur déclenchant d'une réelle insurrection des consciences !). C'est beaucoup moins gratifiant mais permet de travailler en profondeur dans une logique de réseaux transversaux aux structures, ce que certains ont commencé à faire mais le risque de repli sur soi est toujours
présent. Un véritable mouvement pourrait se mettre progressivement en place, parallèlement et souvent en opposition avec le monde capitaliste, s'il se dote de moyens de communications ad hoc pour organiser la résistance sur des points précis (OGM , confiscation de l'espace public, par ex) et soutenir les innovations. Cela sans oublier que nous ne sommes pas seuls, qu'il se passe beaucoup de choses à tendance explosive en Afrique, au Moyen-Orient,
en Amérique du Sud, en Chine...et aux USA , et que nous devons en tenir compte !
Parmi les très nombreuses sources d'inspiration sur le sujet (Illich, Partant, Ellul ..., sans oublier Marx et Jésus Christ !)je vous propose le florilège des articles de René Macaire que Réseau Espérance vient de publier chez Siloë sous le titre "En réseaux : face aux défis de l'humanité". Je peux vous l'envoyer contre 20 euros franco ou vous le trouverez en librairie courant février pour 22 euros.
Merci à Alain de m'avoir donné l'occasion de m'exprimer sur le sujet.
Bien cordialement

Philippe Riché (pfm.riche@wanadoo.fr)
----------------------------------------------------------------------------------
REBOND DE MARTINE

Philippe l'idée d'un journal d'anticipation a le mérite de créer le désir le rêve l'attracteur étrange qui attire les consciences, l'utopie possible. mais effectivement si nous étions un vrai mouvement politique , si nous avions un candidat déclaré nous devrions d'urgence passer à d'autre activités et un livre blance s'impose ( comme nous l'avions proposé à la dernière AG du mouvement). l'autre tâche est d'unir les associations qui oeuvrent en ordre dispersé à la naissance du Nouveau. Créer une force d'opposition civile unie rassembler déjà par arrondissement village . Cette force parlerait d'une seule voix face aux politique, force de propositions qui faute d'écoute pourraient déboucher sur un parti politique avec ses propres candidats. Mais je ne sais pas si tout cela est possible . On en parlera . Bises martine
martine castello <martine.castello@libertysurf.fr>
sylvain michelet <sylvainmichelet@free.fr>

colibrisunis757892@ml.free.fr
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Paris All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group