forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Agenda mars, etc.

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Paris
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Brigitte Bonnefille
Guest





PostPosted: 11 Mar 2006 10:55    Post subject: Agenda mars, etc. Reply with quote

De retour parmi vous après quelque absence...
Pardon pour les infos déjà lues... plusieurs fois même.
Dans l'attente d'un site/blog/boîte à... que chacun pourrait
remplir et consulter à son rythme, à sa guise. Je suis prête
à y participer dans ses aspects autres qu'informatiques.

Jusqu’au 12 mars, de 17 à 20 heures, la Ferme du Bonheur présente, dans le cadre du Printemps des poètes, « Le Chant des villes », exposition de documents sur et de Emile Aillaud, l’architecte de la cité des « Tours nuages » et d’un mobilier créé en exclusivité pour l’appartement T1 n° 355 qui accueille l’expo au 35e étage de la tour 19 (vue fabuleuse), allée des Demoiselles-d’Avignon, Mo-RER Nanterre-Préfecture. La poésie est sur le front des batailles de la Ferme… batailles contre le classement du quartier du Parc par le ministre de l’Intérieur parmi les 24 quartiers « hautement criminogènes » où Roger des Prés a pris ses appartements pour mieux chanter au milieu de la gueule du loup ; batailles pour mettre en lumières la joie de la banlieue – à contre-pied du diktat médiatico-politique – révéler ses beautés, ses génies, sa jeunesse… son chant.

Jusqu’au 11 mars, « Anim’Africa », rencontres interculturelles organisées par La Boutique pédagogique, 6 rue du Tage, 13e (M° Maison-Blanche) et Consom’Solidaire. Vendredi 10 mars, à 18 h 30, court-métrage « Forums sociaux et auto-organisation féminine» de la Boite à Image, présentation de produits commerce équitable avec Sira Kura (Niger, Mali, Burkina Faso).
Samedi 11 mars : 17 h débat - discussion « L’économie solidaire en Afrique » avec Andines suivi d’un pot de clôture.
Expo photographique de S. Buchet « retour de Bamako » pendant toute la durée de l’événement.
Plus de photos : http://vieweyes.blogs.com/
http://www.consom-solidaire.amap13.ouvaton.org/

Dimanche 12 mars, à partir de 11 h les Jardins enchantés vous convie autour d'un repas (système de chacun apporte un p'tit kèke chose), afin d'organiser la saison de notre future ex-Amap (pour la souscription aux paniers en mai, c'est maintenant que ça commence!), échanger autour de la future SCOP qui n'en sera finalement pas une, la recherche de terres, le projet, les attentes des uns et des autres... et partager avec vous le visionnage du documentaire  "Un monde à vendre"* et la lecture de textes concernant le monde paysan à l'échelle planétaire.. le monde est vaste, vaste, vaste ! Vive le ciel bleu, à bas le ciel gris et à dimanche! Les Jardins enchantés Tél.: 01 34 89 66 40
* "Un monde à vendre" (un film de Bertram Verhaag et Gabriele Kröber de 2002): Le génie génétique est une fausse promesse. Les premiers à en payer le prix sont les paysans. Depuis vingt ans, la physicienne et militante écologiste Vandana Shiva se bat pour défendre les paysans indiens et sauvegarder la diversité des espèces. En 2002, malgré les protestations des défenseurs de l’environnement, le coton génétiquement modifié est autorisé en Inde. À grands coups de spots publicitaires, les cultivateurs se laissent séduire par les groupes américains. Mais la désillusion est terrible : les récoltes sont catastrophiques et les paysans, endettés, font faillite. Face à la logique de profit des multinationales, Vandana Shiva défend une agriculture biologique et durable en distribuant des semences traditionnelles aux paysans... Marie Barbier (L'Humanité).

Lundi 13 mars, la Brigade activiste des clowns (BAC) organise un repas de soutien au bar restaurant militant La Passerelle...
Pour nous aider à faire de belles actions et si vous avez un peu d'argent
(hic), vous pouvez venir nous voir et vous restaurer à partir de 19h30 et
des poussières à LA PASSERELLE, 3 rue Saint-Hubert, 11e, Mo Rue-Saint-Maur
Tél. : 01 43 57 04 82

Mardi 14 mars à 20h30 (à confirmer) prochaine réunion du FRAP (Festival des résistances et des alternatives à Paris - http://frap.samizdat.net/) au local du Forum social à Ivry, 10, promenée Gérard-Philipe, centre commercial Jeanne-Hachette, Mo Mairie-d'Ivry.
Résumé du compte rendu déjà succinct de Bénédicte : au regard de l’inflation législative liberticide, atteignant un paroxysme avec la proclamation de l’état d’urgence suite à la révolte légitime dans les quartiers populaires ; de la multiplication des attaques sur tous les fronts et de la fragmentation du « mouvement social » ; de l’arrivée des nouvelles technologies sur le terrain de la surveillance et du contrôle des populations ; de l’alimentation des peurs et du racisme notamment à l’égard des immigrés et de la jeunesse… il ne faisait aucun doute qu’une initiative axée sur la convergence des luttes, et dénonçant le modèle libéral-sécuritaire dominant, était nécessaire… mais une surestimation de la vigueur du mouvement social, seul légitime à porter les luttes mais épuisé par les multiples fronts, entre autres, a motivé l’annulation KO Libertés du 7 mai au Bataclan annulé.
Projets, idées : une manifestation pour les libertés, une soirée de concerts, des ateliers écologie, une BD. La lutte continue donc, avec l'objectif de créer un vrai réseau d'assos et d'individus (décroissance, les amis de la terre, la Brigade activiste des clowns, les AMAP, l'église de la très sainte consommation, etc.), de se rencontrer, d'échanger les savoirs...
Bénédicte 01 48 05 89 06

Du 17 au 20 mars, Journées mondiales du conte, www.jourmondialduconte.org.

Samedi 18 mars, les écoles Waldorf-Steiner ouvrent partout leurs portes. Une occasion de découvrir une pédagogie hors la norme.
En région parisienne, deux écoles : une à Verrières-le-Buisson, une à Chatou. Programme de l'école Perceval de Chatou (www.ecoleperceval.com) :
de 11 h à 18 h 30, exposition pédagogique, vente de livre, diaporama, buffet... Réunion sur les spécificités de la maternelle et du primaire
à 16 h 30, Réunion sur les spécificités du secondaire (collège et lycée), à 13 h 30. Visites guidées : 11 h 30, 14 h 30, 16 h, 17 h. Contact : Corinne Vandebrouk 01 39 52 16 64, accueilperceval@wanadoo.fr.

Samedi et le dimanche 25/26 mars, de 10h à 17h, Rencontre avec la Terre - Initiation à la permaculture (stage animé par Maria Vargas). Des plantes saines, un jardin en harmonie avec la vie. La permaculture ou agriculture naturelle est un principe associant le respect de l’environnement à celui de l’Être. Elle est basée sur  le non-labour du sol, l’autofertilisation, l’utilisation de la synergie des plantes entre elles. Ce système de culture nous mène vers l’entière reconnaissance du potentiel de la Terre nourricière ainsi que du nôtre. L’objectif de cette rencontre est de s’ouvrir à un regard nouveau, envers celle qui nous porte et nous nourrit depuis la nuit des temps. Trois attitudes fondamentales : observer, comprendre, répondre. La rencontre est ouverte à tous ceux qui désirent s’initier à la permaculture et aller à la découverte de leur jardin profond. Concrètement, nous travaillerons ensemble à la création d’un espace potager porteur de l’ensemble de nos qualités : prise de contact avec l’espace et agencement de celui-ci, création de plate-bandes,  mise en place du mulch, plantations et semis.
Les ateliers sont limités à 15 personnes. Participation : 60 euros + cotisation à La Maison sur le Chemin 2005/2006 de 15 euros (inscription indispensable). Les repas sont pris en commun avec ce que chacun apporte. Se munir d’une fourche/bêche (indispensable) et de vêtements de travail. Votre inscription sera effective à réception du bulletin d’inscription joint et du règlement.
Renseignements et inscription : La Maison sur le Chemin, Mariane Kieffer 2 rue des Houches, Blancheface, 91530 Sermaise,  tél 01 64 59 53 20 courriel : lamaisonsurlechemin@cegetel.net
Née au coeur de l’Andalousie, d’origine paysanne, je vis en France depuis 1982. Après des études universitaires je me forme aux techniques de communication. Suite à mon initiation à la permaculture par Emilia Hazelip, je crée un jardin expérimental et le cycle «Rencontre avec la Terre». Aujourd’hui j’apporte le fruit de mon expérience, plus particulièrement, au développement des jardins expérimentaux de l’association Terre & Humanisme en Ardèche, fondée par Pierre Rabhi, et à travers des formations itinérantes. Je m’intéresse activement à l’amélioration de la qualité de vie et à son application concrète dans tous les domaines, notamment à travers l’Écologie. Les champs d’application de mes activités et convictions se situent sur le plan local, national et international.

Stage Permaculture 25/26 mars 2006 - inscription
Nom, prénom
adresse
tél                            courriel
Je m’inscris au stage et je joins un chèque à l’ordre de La Maison sur le Chemin d’un montant de 20 euros en acompte. Si je ne suis pas adhérent de l’association, je joins également un chèque de 15 euros pour la cotisation annuelle 2005/2006.
date et signature

Dimanche 26 mars, groupe de pratique de communication non violente à Chatou (7Cool
Robert Greuillet, 01 30 53 70 55 mailto:robert.greuillet@tele2.fr

Mercredi 29 mars, à partir de 20 heures, à Palaiseau (91), "La vie à Tchernobyl aujourd'hui", soirée organisée par l’association Energies XXI et le Colibri 91. Projection du film "Le piège atomique" de Wladimir Tchertkoff, suivi d'une intervention de Roland Desbordes, président de la CRIIRAD (Commission de recherche et d'information indépendante sur la radioactivité) : vingt ans après l'accident de Tchernobyl, comment vit-on dans les territoires contaminés et que peut-on faire pour aider la population locale? Vente de livres, soutien aux enfants contaminés du Bélarus, soutien à la création du laboratoire CRIIRAD-Bandazhevsky pour une recherche indépendante sur les effets sanitaires de la radioactivité. Entrée libre. Lieu : MJC de Palaiseau (91), derrière la mairie, dans le parc
de l'hôtel de ville, à 10 min à pied de la station Palaiseau du RER B (25 min de Denfert-Rochereau) ou bien par A6/A10 ou RN 118, sortie Palaiseau, puis suivre centre-ville. Contacts : MJC: 01.60.14.29.32, contact@mjcpalaiseau.org
Energies XXI : 01 60 10 68 48 ou 01 60 19 63 53, contact-energiesXXI@colibri91.net


Vendredi 31 mars, les Déboulonneurs remettent ça
POUR CONNAITRE LE LIEU, MERCI DE SE MANIFESTER !
par courriel au deboulonneurs.paris@no-log.org
et les Ecolieux Ile-de-France se retrouvent au Père tranquille
(contact : Yves dumas au 06 26 68 08 35

Sans oublier quelques actions, luttes, soutiens sur tous les fronts…

Dans les affaires de répression concernant les faucheurs d'OGM...
Pour celles et ceux qui peuvent s'aménager ce temps libre mercredi matin sur
Paris intra muros...
Rendez vous mercredi 8 mars à 10 heures 47 précises devant la mairie du
3e arrondissement pour protester contre la saison des biens de Gilles
Lemaire (faucheur volontaire d'OGM) (métro république ou temple)
Merci de faire passer aux personnes sensibles!

-----------------------------------------------------------------------
8 MARS 2006 : NON AUX EMPLOIS DISCOUNT !
SOLIDARITÉ AVEC LES EMPLOYÉES DE LA DISTRIBUTION

Dans la grande distribution en général - et dans les chaînes de " hard
discount " en particulier - les salarié-e-s sont parmi les plus
maltraité-e-s, au mépris de la législation du travail. La grande
majorité des employé-e-s, en particulier les personnels de caisse, y
sont des femmes, ainsi exposées aux conditions les plus dures.

Les prix bas sont obtenus notamment en sacrifiant la qualité sociale
et environnementale. Les salarié-e-s de la distribution sont parmi les
premiers à en faire les frais : bas salaires, postes à temps partiel,
personnel réduit (sous-effectifs), CDD, heures supplémentaires non
payées, ouverture des magasins le dimanche, horaires de travail
changeant au dernier moment, déresponsabilisation, management par la
peur et harcèlement moral, espionnage et surveillance vidéo,
répression syndicale et obstruction à la création de délégations
syndicales et de comités d'entreprise…

Ces groupes font pourtant de grands profits et certains de leurs
propriétaires ou actionnaires figurent parmi les plus grosses fortunes
mondiales.

Prix bas à la consommation et profits des multinationales de la
distribution = emplois au rabais et chômage !

Globalement, acheter en grande surface nous coûte plus cher que nous
le croyons ! (voir plus bas)

Le phénomène de réduction des coûts s'étend et la prochaine étape est
déjà engagée : la majorité des chaînes de distribution prépare la mise
en place de caisses automatiques afin d'économiser encore davantage
sur les frais de personnel.
240 000 postes de caissières seraient ainsi menacés à court terme.

MOBILISONS-NOUS POUR LES SALARIÉ-E-S DE LA DISTRIBUTION
- Exigeons des conditions de travail correctes : salaires décents,
paiement des heures supplémentaires, respect des salarié-e-s, libre
établissement de délégations syndicales et de comités d'entreprise
- Refusons les caisses automatiques et la suppression des emplois de
caissier-e-s

Adressez-vous aux directions des magasins et aux groupes de
distribution, en leur écrivant (voir modèle de lettre), et parlez-en
autour de vous !


****************************

En France, les ventes des "hard discounters" sont en forte
augmentation depuis quelques années, grâce à l'intérêt des
consommateurs pour les prix les plus bas (toutes classes sociales
confondues : les foyers modestes ne représentent que 30% de la
clientèle). Ces prix bas sont obtenus notamment en sacrifiant la
qualité sociale et environnementale : politiques d'achat mettant en
concurrence les entreprises de production au niveau planétaire,
produits fabriqués dans des pays à législations moins contraignantes
et laxistes sur les contrôles, ou pression sur les fournisseurs en
France, et économies maximales sur les frais de structure des
distributeurs.

En Allemagne - pays pionnier du "hard discount", avec Aldi et LiDL -
les " hard discounters" occupent près de 40% du marché des produits
alimentaires, permettant à ce pays de détenir le record des prix les
plus bas en Europe pour l'alimentation.

Ces groupes font pourtant de grands profits et certains de leurs
propriétaires ou actionnaires figurent parmi les plus grosses fortunes
mondiales, grâce aussi à des montages ingénieux de sociétés qui
permettent de contourner les obligations fiscales et sociales des
entreprises, et une opacité légendaire (le groupe LiDL est composé de
600 structures différentes ; l'organisation est similaire chez Aldi).

Le phénomène s'étend et gagne tous les secteurs d'activité des
produits de grande consommation, poussant toujours plus loin la
réduction des coûts, notamment à travers la détérioration des
conditions de travail et la réduction des postes. Chaque groupe
introduit de nouvelles enseignes " hard discount " (si ce n'est déjà
fait) et/ou des rayons à prix cassés dans les grandes surfaces plus
classiques : Ed (groupe Carrefour), Netto (groupe Intermarché), Leader
Price (groupe Casino), …

***********************

GRANDE DISTRIBUTION, HARD DISCOUNT...
SUPER PROMO : 3 PAUVRES POUR LE PRIX DE 2

"Ici des pauvres se creusent la paillasse pour fourguer à des gens pas
riches des marchandises fabriquées par des plus pauvres qu'eux"
(Olivier Cyran, Charlie Hebdo)

Ne nous y trompons pas : Acheter en grande surface nous coûte plus
cher que nous ne le croyons ! Ce que nous pensons économiser à la
caisse de ces prétendus défenseurs du pouvoir d'achat, nous le payons
à d'autres endroits...

A travers le coût social dans la grande distribution
- Le coût du chômage. Loin de créer des emplois, la Grande
Distribution est responsable de la disparition de la plupart des
commerces de proximité et des emplois dans le secteur de la
distribution : courtages, transport, acheminement, conditionnement,
stockage...
- Le coût des conditions de travail des employé-e-s : heures
supplémentaires non payées, licenciements abusifs, remise en cause du
droit syndical, surveillance vidéo des employés... Les grandes
surfaces remettent en cause dès qu'elles le peuvent les droits
sociaux de leurs employé-e-s.

A travers le coût social chez les producteurs et fournisseurs
En France, les six centrales d'achat de la grande distribution
représentent à elles seules plus de 75 % du commerce de détail. Elles
sont devenues incontournables pour qui veut écouler ses produits. La
grande distribution contribue pour une large part à l'aggravation de
la situation des paysans et des entreprises européennes et de nombreux
fournisseurs ont dû cesser leur activité, licencier ou délocaliser,
faute de pouvoir s'aligner sur les prix d'achat toujours plus bas
qu'elle impose. Et contrairement à un mythe bien répandu, ces prix
d'achat ne sont pas répercutés vers le consommateur.

Un produit sous-payé, c'est un travail sous-payé :
au mieux, ce sont des salaires de misère, au pire c'est le chômage...

ATTAC
66-72 rue Marceau - 93100 Montreuil-sous-bois
www.France.attac.org - T : 01 41 58 17 40
rubrique "distribution consommation" : www.france.attac.org/r611

Action Consommation
21ter rue Voltaire - 75011 Paris
www.actionconsommation.org

Documents à télécharger :
- tract (pdf) :
http://www.actionconsommation.org/publication/docs/tract_mars.pdf
- modèle de lettre :
http://www.actionconsommation.org/publication/article.php3?id_article=0503

Action Consommation : liste de diffusion Bulletins
Inscription : bulletins-subscribe@actionconsommation.org
Retrait : bulletins-unsubscribe@actionconsommation.org
Cette liste n'est pas une boîte aux lettres.
Pour votre correspondance, merci d'écrire à :
info@actionconsommation.org

4x4, quads, motos trials, motos-neige... La pénétration de nos espaces naturels par les pratiquants de loisirs motorisés s'intensifie d'un bout à l'autre du territoire.
Cette invasion provoque dans l'opinion un mécontentement grandissant. Les conflits d'usage se multiplient. C'est pourquoi, par circulaire, le 6 septembre dernier, la ministre de l'Écologie et du Développement durable, Nelly Olin, a jugé nécessaire de rappeler la loi et d'appeler les Préfets et les services de l'État à plus de vigilance.
En réaction, le lobby des loisirs motorisés - pratiquants et marchands confondus - a lancé une campagne agressive et mensongère pour exiger le retrait de la 'circulaire Olin'.

Face à cette offensive en règle, la " majorité silencieuse " que nos associations représentent, est en devoir de faire entendre sa voix. Nos organisations rappellent :
• La circulaire n'est pas créatrice de droits nouveaux ; elle éclaire seulement l'application de la loi selon les nouveaux usages et la jurisprudence
• La loi du 3 janvier 1991 qui encadre strictement la circulation des véhicules à moteurs dans les espaces naturels répond à une demande sociale majoritaire
• Nous encourageons toutes les pratiques de loisir de pleine nature qui excluent l'usage du moteur - telles la marche, le vélo, l'équitation - et qui s'expriment dans le respect du milieu naturel
Convaincus de la nécessité et de l'urgence de mettre un frein à l'invasion de nos espaces naturels par les loisirs motorisés, aux incivilités qui la fondent et aux exaspérations qu'elle provoque, nos organisations apportent ici au Ministère de l'Écologie et du Développement durable, sur ce dossier, le témoignage de leur soutien.

Elles invitent tous les citoyens attachés au calme, à l'air pur et à l'intégrité des paysages de France à signer en nombre cette pétition à partir  du site www.petition.stmedd.free.fr/  où vous pouvez aussi signer en ligne.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Chers amis(e), prescripteurs, patients utilisateurs de l'homéopathie et sympathisants des médecines alternatives,
Accusée par la caisse primaire d'assurance-maladie des Yvelines de charlatanisme, j'ai été condamnée par le conseil régional de l'ordre des médecins de l'Île-de-France.
Ayant fait appel de la décision, je suis convoquée devant le Conseil national
le mardi 28 mars 2006 à 14 h 45 au 180 boulevard Haussmann à Paris 75008,
Je vous y invite.
Merci de diffuser le plus largement possible l'information et de convier tous vos amis(e) ou Associations pour me soutenir et défendre notre avenir ;

Je vous prie de trouver ci-joint : un résumé de l'affaire,



Docteur Martine Gardénal

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nous sommes un groupe de 15 petits producteurs français de plantes aromatiques et médicinales en agriculture biologique, installés depuis 1985, dans différentes zones de montagne (Cévennes, Limousin, Corse et Alpes. Nous produisons et pratiquons la vente directe dans le circuit des boutiques spécialisées (biocoops, diététiques, vente par correspondance,.) d'une cinquantaines de plantes pour les infusions et la cuisine et d'une gamme d'huiles essentielles, d'eau florales et de cosmétiques simples.
Aujourd'hui nous sommes CONDAMNES par la Justice française pour avoir vendu de la Prêle des Champs (Equisetum arvense L.), en sachet pour les infusions, en dehors du circuit pharmaceutique. Aussi incroyable que cela puisse peut être vous paraître pour cette plante, qui sous cette forme traditionnelle est commercialisée à peu près partout en France par de multiples acteurs, elle appartiendrait, au vu du jugement prononcé au Tribunal de Nîmes du 29 novembre 2005, soit au monopole de la pharmacie, soit à la catégorie des nouveaux aliments (???) pour lesquels il est nécessaire d'obtenir une autorisation de mise sur le marché !
Nous devons verser une amende de 3 000 euros pour la Sica, et 2 000 euros avec sursis pour Jean louis FINE, son représentant !!! Cette sanction et ses conséquences prévisibles mettent notre existence même en danger, la dimension économique et le caractère particulier de notre activité, ne nous permettant pas de faire face à une telle somme à laquelle s'ajoute environ dore et déjà 10 000 euros de frais de défense, et de probables autres tentatives d'interdictions futures.
Aussi nous appelons à l'aide les producteurs, transformateurs, distributeurs ou consommateurs européens afin de nous aider à assumer notre volonté de défense qui se traduit aujourd'hui par notre décision de faire appel de ce jugement, afin de contester cette « injuste » décision et de conserver l'intégrité de notre gamme.

Vous pouvez nous aider en :
- Faisant un don de soutien directement à Biotope des Montagnes
Village actif,   30460 Soudorgues : email. biotope@biotope-fr.com
- ou bien en achetant des cartes postales (photos de plantes médicinales bien sûr !!!) de soutien (prix des cartes : 1 euro ou 6 euros la série de Cool à :
Syndicat Simples
Secrétariat: Patrick Desforges
Champ-long
F 06470 Guillaumes
email: champ-long@wanadoo.fr

Lire : http://www.passerelleco.info/article.php3?id_article=495,
http://www.passerelleco.info/breve.php3?id_breve=113

LA MACHINE JUDICIAIRE EXPRIME SA SOLIDARITÉ
À DEUX MACHINES BIOMÉTRIQUES
 
Les trois personnes accusées d’avoir dégradé le 17 novembre dernier les bornes de contrôle biométrique du lycée de la Vallée de Chevreuse ont été condamnées à trois mois de prison avec sursis, 500 euros d’amende (pour l’intrusion dans le lycée) et 9086 euros de dommages et intérêts (pour les machines). Les trois accusé-e-s ont été jugé-e-s coupables, co-auteurs de la dégradation.
Ils ont décidé de faire appel de cette décision.
C’est un jugement cybernétique. À aucun moment n’a été discutée la question centrale de ce procès : que de telles machines n’ont rien à faire dans une école ni ailleurs. Les circuits électroniques ont été défendus contre le simple bon sens.
Ce verdict est un soutien objectif à la diffusion massive de cette technologie, entreprise menée par l’État et l’industrie.
Nous sommes de celles et ceux qui refusent de se résigner à cet état de fait.
 
Le collectif contre la biométrie contrebiometrie@yahoo.fr

L’agriculture bio menacée par une nouvelle réglementation européenne

La Commission européenne a récemment proposé un projet de modification du règlement européen (2092/91) concernant le mode de production et de préparation biologiques Ce projet qui doit entrer en vigueur en 2009 sera examiné en commission d'ici à juin 2006, il nous reste dons très peu de temps pour le faire changer. Il modifie profondément les valeurs et les principes de l'Agriculture Biologique (autorisation de l'usage de pesticides chimiques, normalisation de la présence des OGM jusqu'à un seuil de 0,9 %, traitements allopathiques en élevage…).

Lors d’une réunion de la fédération internationale de l’agriculture biologique (IFOAM), les organisations présentes, venant de 22 pays européens, se sont prononcées à l’unanimité contre le projet de la Commission européenne. IFOAM Europe considère ainsi le projet «gravement inadéquat» et regrette son calendrier d’adoption trop serré.

La Fédération nationale d’agriculture biologique des régions de France  propose de signer une pétition par laquelle vous vous associez aux professionnels de l'agriculture biologique qui s'opposent clairement aux dispositions de ce projet de règlement et aux conditions de son élaboration.

Imprimez et signez cette pétition puis renvoyez-là à la Fédération nationale d’agriculture biologique :  http://www.agriculturebio.org/upload/attachement311.pdf

Signature en ligne : http://www.agriculturebio.org/index.phtml?espace=FO&page=contenu&rubrique=affichage&rubrique_id=2&contenu_id=645&ssrubrique_id=93
















Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Paris All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group