forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

La décroissance de l'économie et son dépérissement.
Goto page Previous  1, 2
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ?
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 10 Nov 2006 14:55    Post subject: Reply with quote

Korrotx wrote:
Clément wrote:

Nous ne sommes heuresement pas des êtres logiques, froids et rationnels

Il y en a, j'en connais au moins un.

Qui ça?
Back to top
View user's profile Send private message
korrotx



Joined: 16 Oct 2004
Posts: 327
Location: Euskal Herria

PostPosted: 10 Nov 2006 17:11    Post subject: Reply with quote

Jeuf wrote:
Qui ça?
T'as pas une petite idée? M. Green
Back to top
View user's profile Send private message
MahJongKong



Joined: 16 Oct 2006
Posts: 228
Location: Paris

PostPosted: 10 Nov 2006 17:38    Post subject: Reply with quote

Je sais pas si ca me concerne mais je veux bien en être et j'assume.

Ca ne change en rien la valeur des question que je peux poser. Je dis seulement "attention on est nombreux à penser comme ça, c'est peut être triste et grave mais il faut bien le prendre en compte on ne sort pas si facilement de ce mode de pensée."

Je dois quand même faire remarquer que je me caricature mais je ne pense pas que se mettre dans ce rôle içi soit inutile.
_________________
Lectures du moment : L'obsolescence de l'Homme de Gunther Anders ; Condition de l'Homme Moderne de Hannah Arendt ; La vie dans la matière de Gilbert Chauvet ; La Cité et l'Homme, Droit Naturel et Histoire de Leo Strauss
Back to top
View user's profile Send private message
ktche



Joined: 15 Jun 2004
Posts: 1383

PostPosted: 10 Nov 2006 17:44    Post subject: Reply with quote

MahJongKong wrote:
Je sais pas si ca me concerne mais je veux bien en être et j'assume.


Pas du tout.

Je ne veux pas dénoncer comme ça gratuitement sans preuve, mais je suis à peu près sûr que korrotx pensait à Jeuf M. Green
Back to top
View user's profile Send private message
MahJongKong



Joined: 16 Oct 2006
Posts: 228
Location: Paris

PostPosted: 10 Nov 2006 18:09    Post subject: Reply with quote

Bah peu importe je me suis porté volontaire Sourire
_________________
Lectures du moment : L'obsolescence de l'Homme de Gunther Anders ; Condition de l'Homme Moderne de Hannah Arendt ; La vie dans la matière de Gilbert Chauvet ; La Cité et l'Homme, Droit Naturel et Histoire de Leo Strauss
Back to top
View user's profile Send private message
korrotx



Joined: 16 Oct 2004
Posts: 327
Location: Euskal Herria

PostPosted: 10 Nov 2006 20:35    Post subject: Reply with quote

ktche wrote:
Je ne veux pas dénoncer comme ça gratuitement sans preuve, mais je suis à peu près sûr que korrotx pensait à Jeuf M. Green
Je confirme M. Green
Back to top
View user's profile Send private message
Laurent



Joined: 22 Dec 2003
Posts: 908
Location: Région parisienne

PostPosted: 10 Nov 2006 21:48    Post subject: Reply with quote

Mais quiconque connaît Jeuf sait qu'il n'en est rien !
Back to top
View user's profile Send private message
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 14 Nov 2006 10:23    Post subject: Reply with quote

Je souhaite réagir à la suite de Korrotx et des autres contributeurs sur ce sujet, peut-être que je suis un peu HS...

Concernant les inquiétudes de Ma Joconde sur le changement tout ça :
Quote:
Pour un changement généralisé il faut penser différement qu'à nos échelles individuelles


d'abord une petite touche d'humour, extrait d'oleocene, qui parle de Pic pétrolier, l'évènement qui sonnera certainement le glas de l'économie de croissance :




qui illustre avec plein de pertinence et de fantaisie, finalement, dans sa conclusion, un fait qui nous intéresse au plus haut point : le pic n'embroche que les obèses.


D'une vision purement énergétiste, j'ai tendu vers une considération plus korrotxienne voire kobayenne. Ainsi donc aujourd'hui je me moque de l'évolution que peut prendre la société à l'avenir, si elle voudra ou non se mettre dans la décroissance, dans la bonne humeur ou pas. Ce qui est certain, c'est que ça cessera, et que je verrai ça, pas trop tard. bon, c'est vrai, c'est un peu plus facile parce que je suis jeune, en bonne santé, ai des notions et possibilité de vivre à la campagne en autonomie


Le surdimmensionnement monstrueux des moyens par rapport aux fins dans l'économie actuelle , telle qu'elle est expliqué ici poru l'agriculture :
http://www.decroissance.info/Economie-de-croissance-economie-de , étendu à tous les domaines de la vie, donne lieu à une société mortifère où gavé, boursouflé, étouffé par un assaillement de sensation dû à une production plétorique, les sens des être humains sont saturés et incapables d'apprécier les choses.

Ceux qui se gavent de nourriture "morte" acquise contre argent, ne savent pas apprécier l'autopréparation de nourriture. Mais je pense que c'est l'offre qui crée la demande. Quelqu'un qui voit de la nourriture pré-préparé peut se dire : "tiens je vais gagner du temps en mangeant ça, contre quelque argent". Et quand il y en aura plus, il refera la cuisine sans trop de mal

Le chauffage des habitations aujourd'hui relève aussi d'un processus de gavage. Celui qui sort de sa voiture climatisée/chauffée, pour gagner son logement de 50m² chauffé à 22°C et régulé pour éviter la moindre oscillation de température , ne comprend pas qu'on puisse apprécier avoir un peu froid, puis retrouver un feu de bois au foyer qui chauffe juste ce qu'il faut, un volume non éléphantesque. Plongé dans cet enfer climatisé, régulé, l'homo modernicus est à la merci du moindre microbe dans ses fugaces contacts avec l'extérieur hostile plein d'air à température variable...
Non que le chauffage soit à proscrire, mais le seuil de "contre-productivité" est très largement franchi à ce niveau.

Les réductions de la production, par le passé, ne se sont pas forcément traduites par une "baisse" de "la joie de vivre" , elles ont été compensé par un accroissement de relations sociale, voire selon certains, par un meilleur niveau de santé (par une réduction de la consommation de viande par exemple).

Celui qui vit dans la sphère économique uniquement et recherche son extension par un accroissement de ses travail/production/consommation, ne connaitra pas la solidarité dans le militantisme, ou ailleurs, et la convivialité autour d'un feu de bois.

Concernant les transports, je ne considère pas en tant que décroissant, subissant mes choix. Malgré l'agression permanente qu'on subit à vélo, non enfermé dans un cocon, au milieu de milliers de tonne de métal en mouvement, on s'émerveille d'être encore en vie . Lorsque je m'en vais sifflotant sur mon vélo, déployant l'énergie folle de la vie qui s'auto-engendre dans le débordement d'elle-même, doublant des files de voitures mortes de centaines de mètres de long parfois, je me considère pas moins malheureux, au contraire, que les types (parait qu'il y a des gens dans ces boites de métal) affligés, stressés, obésifiés par l'absence d'effort, immobilisé (mais je vais pas le plaindre) alors même qu'ils brassent des dizaines de fois plus d'euros que moi.
Qu'ils restent dans leur boite chauffé grotesque! Lorsque ce sera un pic et non un fauteuil confortable qu'ils auront sous eux, on verra encore plus clairement si les plus riches (économiquement ) sont les plus heureux.

ça peut paraître cynique. heu...
Tout ça pour dire que décroître, c'est pas forcément difficile et triste tout seul, et qu'il faudrait attendre les autres qui ne font rien.


Enfin sur la question de la calculabilisation permanente, toutes les considérations précédantes cherchent évidement à trouver un optimimun économico-psychologique en trouvant la solution offrant le maximum d'enjoy of life avec un minimum d'effort et d'impact environmmental.
Back to top
View user's profile Send private message
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 14 Nov 2006 13:09    Post subject: Reply with quote

Quote:
le pic n'embroche que les obèses


Tu es sûr ? Il m'a semblé que quand le prix du pétrole a augmenté il y a quelques mois, c'est au Yemen et en Amérique centrale que l'on s'est trouvé avec des émeutes parce les transports urbains devenaient chers, et non à Paris ou à New York.

En île-de-France, autour de Lyon, les zones pavillonaires nécessitant bagnole pour se rendre au travail concernent les classes moyennes. Les plus hauts revenus sont souvent plus proches du centre, où les prix sont plus chers. Sans parle des banlieues.

Peut-être qu'il faut préciser un minimum sociologiquement de qui on parle, quand on parle "d'obèses". Evidemment, tout ne se ramène pas au revenu. Mais dans l'hypothèse où aucun changement de fond n'a lieu, c'est bien les plus pauvres en revenus qui souffriront le plus.
Back to top
View user's profile Send private message
MahJongKong



Joined: 16 Oct 2006
Posts: 228
Location: Paris

PostPosted: 14 Nov 2006 14:36    Post subject: Reply with quote

Les prix du pétrole actuels tirent les indice des prix à la hausse, vu l'omniprésence de celui-ci dans notre mode industriel.

Et les pauvres en pâtissent les premiers du coup. C'est pas moi qui l'invente c'est lisible dans les rapports les plus officiels et les analyses des économistes les plus économisistes.
_________________
Lectures du moment : L'obsolescence de l'Homme de Gunther Anders ; Condition de l'Homme Moderne de Hannah Arendt ; La vie dans la matière de Gilbert Chauvet ; La Cité et l'Homme, Droit Naturel et Histoire de Leo Strauss
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ? All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2
Page 2 of 2

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group