forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

alternative viable au pétrole : il y en a une!
Goto page 1, 2, 3  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Ecoumène - La terre en tant que nous l'habitons
View previous topic :: View next topic  
Author Message
korrotx



Joined: 16 Oct 2004
Posts: 327
Location: Euskal Herria

PostPosted: 01 Dec 2004 8:31    Post subject: alternative viable au pétrole : il y en a une! Reply with quote

Encore une solution technique à un problème politique! Cette fois-ci les implications ne sont pas minces, car elles concernent une alternative viable au pétrole : la production de biodiesel à partir d'algues.
Voilà d'où je sors ça : http://www.unh.edu/p2/biodiesel/article_alge.html
Dans cet article vous apprendrez qu'on peut produire du biocarburant à partir de certaines microalgues, qui demandent beaucoup moins d'énergie que les oléagineux terrestres (colza, tournesol,...) pour être cultivées, et qui ont un rendement à l'hectare sans commune mesure avec ces dernières, au point que 39000 km² (ou 3,9 millions d'hectares) dans une zone bien ensoleillée seraient suffisants pour fournir en biocarburant l'équivalent de la consommation en pétrole des USA (rien que ça). Bref, un carburant ayant les mêmes avantages que le pétrole, juste 2% moins puissant que le gasoil, très peu d'émanations toxiques, et productible en masse assez facilement par rapport aux autres carburants alternatifs.
L'auteur de cet article est Michael Briggs, professeur de physique à l'Université du New Hampshire. J'ai lu la chose, ça n'a pas l'air d'être une blague. Beaucoup d'autres infos sur ce thème sur le site de l'Université du New Hampshire.

Voulant en avoir le coeur net, j'ai envoyé l'article de Briggs à Jean Laherrère et Kjell Aleklett, de l'ASPO http://www.peakoil.net . Le premier m'a répondu, il m'a dit qu'en tant que géologue et non biologiste il peut difficilement se prononcer sur la faisabilité de la chose du point de vue de la culture des algues, mais selon lui le problème n'est pas la surface nécessaire mais les besoins des algues, les coûts de la mise en oeuvre et aussi le temps nécessaire pour passer d'un projet pilote à une production de masse. La question selon lui serait de savoir pourquoi ça n'a pas déjà commencé si c'est effectivement viable.

Voir http://www.eere.energy.gov/biomass/pdfs/biodiesel_from_algae.pdf , document qui fait le bilan des recherches en matière de biodiesel algal par le laboratoire national de l'énergie renouvelable (le NREL). Il n'y aurait a priori pas de limitations physiques au développement de ce biodiesel, le principal bémol d'après ce document (datant de 1998) concerne en revanche - ça rejoint ce que dit Laherrère - la rentabilité économique du biodiesel algal par rapport au diesel (qui sera relative dans un contexte de flambée des prix du pétrole). Toutefois le couplage production de biodiesel/traitement d'eaux usées serait quant à lui favorable. Les algues, en plus d'avoir des rendements exceptionnels, d'être faciles à cultiver et de ne pas nécessiter de surfaces agricoles, pousseraient en effet super bien dans des eaux usées (riches en nitrates et phosphates) et pourraient faire double usage : traitement d'eaux usées par lagunage et production de biodiesel. The Department of Energy of the USA a mis fin au programme de recherche en 1995 (lobbys pétroliers?), mais aujourd'hui c'est reparti http://www.nrel.gov/documents/ftlb.html , le NREL effectue des recherches pour développer des algues transgéniques (si si) produisant plus d'huile de façon que le biodiesel ainsi obtenu ait un prix compétitif d'ici 2010.

Voir aussi le très intéressant dossier biodiesel sur Indymedia Paris :
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=28856
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=29007
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=29108
http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=29185
même si c'est le biodiesel agricole qui est ici amplement commenté, on peut y lire : "le tournesol est loin d'être le plus rentable pour fabriquer de l'huile, les algues arrivent largement en tête. Fort de ce constat, pourquoi ce moyen n'est-il pas privilégié par rapport aux autres ? [...] On en tire les conclusions que l'on veut, mais à mon humble avis, si cette solution n'est pas plus explorée que ça, c'est qu'il faut y voir l'empreinte des puissants lobbys agricoles et pétroliers qui freinent des deux pieds, chacun pour des raisons différentes très faciles à comprendre." Je pense que ça répond pas mal à la question (cf 2ème paragraphe).
Il y aurait donc un plan B! (contrairement à ce que raconte Matthew Simmons (ne pas faire confiance à un conseiller de Bush spécialisé dans le pétrole Confus)).

Autres liens plus anecdotiques (quoique...) :
www.efbpublic.org/Members/admin/News/news_item.2004-09-10.5413623878 , où l'on apprend qu'on projet de culture de microalgues pour produire du biodiesel au Mozambique, projet mis au point par deux lycéens néerlandais, va être mis en place. Le projet (plutôt carré pour des lycéens) est celui-ci :
www.kluyvercentre.nl/content/documents/Verslag2biodieselBaarnschLyceum.pdf
www.bfi.org/Trimtab/spring02/biodiesel.htm , où l'on apprend que la production de biodiesel à base d'algues débute dans le sud de la Californie.


Ma question est la suivante : faut-il s'en réjouir ?
Si cette culture est développée de façon que ce biocarburant remplace le gazole classique (a priori c'est la seule alternative et elle semble viable), les transports intensifs, l'agriculture intensive et l'effet-rebond ont un bel avenir devant eux. Adieu les rêves de fin du règne de la bagnole, adieu les espoirs de société sobre en énergie, adieu la relocalisation de l'économie, adieu la remise en cause générale du mode de vie débile des sociétés occidentales, je vous laisse continuer la liste à ma place je vais aller pleurer un coup Pleure ou Très triste.

Comble de l'ironie : on pourra cultiver ces algues dans des eaux eutrophisées par l'agriculture intensive (agriculture qui fonctionnera grâce au biocarburant qu'elles produisent (et qui sera un carburant propre, Madame)), comme ça elles pousseront encore plus vite. En plus comme il y aura plus de CO2 dans l'air et un climat réchauffé ça ne poussera que mieux.

Quant au pourquoi de la non mise en oeuvre actuelle de ces cultures algales, je vous laisse réfléchir sur l'intérêt financier qu'aurait alors l'extraction pétrolière, et sur les pressions associées pour maintenir la prédominance du pétrole. Dans la même veine, comme TotalFinaElf commence à se lancer dans le photovoltaïque ou BP dans les biocarburants, je les vois éventuellement (comme les autres compagnies pétrolières d'ailleurs), après une petite phase de business juteux à base de pétrole cher post-pic d'Hubbert mêlé aux reconversions actuelles, se reconvertir ensuite massivement (avant que ça soit trop le bordel dans les pays riches) dans le biocarburant algal, histoire de continuer les bénefs en vendant de l'énergie, et de soigner leur image en faisant dans le développement durable après avoir fait dans l'esclavage de paysans Birmans.

En bref on continuerait dans notre société de débiles, les compagnies pétrolières s'en sortiraient au mieux, les automobilistes rouleraient en toute bonne conscience écologique, et le loup attendra encore un peu derrière la porte.
Back to top
View user's profile Send private message
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 01 Dec 2004 13:29    Post subject: Jeuf Reply with quote

Je repête que je suis plus que dubitatif pour ce facteur 125 (disons 100) entre la photosynthèse des algues et celle des cultures, et même le fait que les algues aient un meilleur rendement que les centrales solaires les plus modernner. En tant qu'énergéticien je trouve cela extrêment
Je veux bien qu'il y ait 2 fois plus de lumière dans le désert,mais ça n'expliuqe pas tout.
Concernant l'utilisation des eaux usées, il vaudrait mieux d'abord réintroduire les boues d'épuration dans le cycle des matières organiques, en les épandant dans les champs.
De plus, il est certain qu'il n'y aura pas assez de boues au état-unis pour cultiver 39000km² d'algues. Les boues d'épurations et toute autre matière organique récupérables ne sont pas en quantité infini et dans ce cas, la quantité de ces boues limiteront la production de pétrole par ce moyen plutôt que la surface

Mais finalement, pour rassurer korrotx par rapport à sa remarque "Si cette culture est développée de façon que ce biocarburant remplace le gazole classique (a priori c'est la seule alternative et elle semble viable), les transports intensifs, l'agriculture intensive et l'effet-rebond ont un bel avenir devant eux. Adieu les rêves de fin du règne de la bagnole, adieu les espoirs de société sobre en énergie, adieu la relocalisation de l'économie, adieu la remise en cause générale du mode de vie débile des sociétés occidentales, je vous laisse continuer la liste à ma place je vais aller pleurer un coup . ", il est peu probabele qu'on arrive à fabriquer autant de pétrole qu'aujourd'hui avec cette méthode. Dans le cas le plus favorable , on fera trois fois moins de pétrole : de quoi faire une société (après une décroissance) qui ai un niveau de vie vie supérieur à celui de 1900 et proche de l'actuel même, mais sans les gaspillages et la pollution.
Back to top
View user's profile Send private message
korrotx



Joined: 16 Oct 2004
Posts: 327
Location: Euskal Herria

PostPosted: 01 Dec 2004 16:32    Post subject: Reply with quote

Quote:
Je veux bien qu'il y ait 2 fois plus de lumière dans le désert,mais ça n'expliuqe pas tout.

Dans son milieu naturel une algue unicellulaire est capable de se répliquer un million de fois en deux ou trois semaines. Une algue unicellulaire n'a pas toutes les contraintes physiques d'une plante terrestre pour pousser (je ne vais pas vous faire un cours de physiologie végétale mais pour faire simple quand on est rudimentaire et qu'on vit dans de l'eau avec plein de minéraux on grandit plus facilement que quand on doit faire des tissus de soutien, des tissus pour conduire la sève, des mécanismes contre la déshydratation, des racines pour aller chercher ses minéraux, etc...). Pour se donner une idée de l'activité et de la croissance du phytoplancton, sa biomasse est de l'ordre de 200 fois inférieure à la biomasse végétale terrestre (1000 fois inférieure par unité de surface), en revanche c'est lui qui fournit plus de 80% de notre oxygène.

Quote:
Concernant l'utilisation des eaux usées, il vaudrait mieux d'abord réintroduire les boues d'épuration dans le cycle des matières organiques, en les épandant dans les champs.
De plus, il est certain qu'il n'y aura pas assez de boues au état-unis pour cultiver 39000km² d'algues. Les boues d'épurations et toute autre matière organique récupérables ne sont pas en quantité infini et dans ce cas, la quantité de ces boues limiteront la production de pétrole par ce moyen plutôt que la surface

Les eaux usées et les boues sont deux choses différentes (ces dernières sont un autre problème). Des eaux chargées en nitrates et phosphates peuvent être par exemple des eaux usées (dont on a retiré les boues mais qui ne sont pas propres pour autant), ou bien peuvent provenir directement ou indirectement des effluents agricoles. Quand on voit les marées vertes sur les côtes bretonnes (tu me dis si je me trompe Breizhdiveliour) il y a très largement de quoi exploiter la chose du point de vue nitrate/phosphate pour cultiver des microalgues.

Sachant cela, produire autant de biodiesel algal qu'il est actuellement consommé de pétrole me semble techniquement possible. Je reste donc sur mes remarques finales Pleure ou Très triste.
Back to top
View user's profile Send private message
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 01 Dec 2004 17:41    Post subject: Reply with quote

J'ai lu un jour qu'on allait contruire une usine pour faire du pétrole à partir des excréments de cochon en bretagne. ça légitime, en quelque sorte, ces cochons. Mais il serait avant tout intéressant de savoir si on met plus dénergie à cultiver la terre pour nourrir ces cochon, que la production qu'elle donnent. Même raisonnnement pour les algues.

Sinon donc, comme vous parlez de la facilité bien plus grane des algues à croitre que les plantes, il semble que vous ayez trouvé la solution miracle au problème énergétique. Je ne comprend pas pourquoi on ne se mettrait pas à la développer au plus vite...
Back to top
View user's profile Send private message
korrotx



Joined: 16 Oct 2004
Posts: 327
Location: Euskal Herria

PostPosted: 01 Dec 2004 22:19    Post subject: Reply with quote

Quote:
J'ai lu un jour qu'on allait contruire une usine pour faire du pétrole à partir des excréments de cochon en bretagne.
Ceux qui ont conçu ça ont dû trop regarder Mad Max Moqueur

Quote:
Sinon donc, comme vous parlez de la facilité bien plus grande des algues à croitre que les plantes, il semble que vous ayez trouvé la solution miracle au problème énergétique.
Ce n'est pas moi qui ai trouvé la chose (je n'étais pas encore né quand les recherches sur ce sujet ont débuté), je n'ai fait qu'écrire à Laherrère et taper des mots de recherche dans google.

Quote:
Je ne comprend pas pourquoi on ne se mettrait pas à la développer au plus vite...
Comme je l'ai lu sur le dossier biodiesel du site Indymedia Paris (désolé je me répète Embarassé) : "le tournesol est loin d'être le plus rentable pour fabriquer de l'huile, les algues arrivent largement en tête. Fort de ce constat, pourquoi ce moyen n'est-il pas privilégié par rapport aux autres ? [...] On en tire les conclusions que l'on veut, mais à mon humble avis, si cette solution n'est pas plus explorée que ça, c'est qu'il faut y voir l'empreinte des puissants lobbys agricoles et pétroliers qui freinent des deux pieds, chacun pour des raisons différentes très faciles à comprendre."
Je pense que ça répond pas mal à la question.

Et maintenant on fait quoi?
Back to top
View user's profile Send private message
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 02 Dec 2004 9:36    Post subject: on fait quoi? Reply with quote

Comme pour le reste : on attend le pic pétrolier et on se simplifie volontairement...
Back to top
View user's profile Send private message
jiheff



Joined: 05 Dec 2003
Posts: 291

PostPosted: 02 Dec 2004 14:29    Post subject: Reply with quote

On ferait ptet mieux d'abandonner nos voitures et ainsi apprendre à vivre autrement, et laisser ce genre de production pour quelques transports en commun essentiels, au risque d'éviter une culture massive d'algues et de pourrir les fonds marins.
_________________
Objectif décroissance.
Back to top
View user's profile Send private message
korrotx



Joined: 16 Oct 2004
Posts: 327
Location: Euskal Herria

PostPosted: 02 Dec 2004 20:36    Post subject: Reply with quote

jiheff wrote:
On ferait ptet mieux d'abandonner nos voitures et ainsi apprendre à vivre autrement

Bien entendu, mais comme je le disais plus haut si cette culture est développée de façon que ce biocarburant remplace le gazole classique (a priori c'est la seule alternative viable), les transports intensifs, l'agriculture intensive et l'effet-rebond ont un bel avenir devant eux Triste, car je n'ai pas trop espoir que la majorité des gens prenne massivement l'initiative de changer de mode de vie avec la fin du pétrole, ayant au contraire l'impression d'être plus écolo en faisant des embouteillages au diesel algal plutôt qu'au pétrole Confus.
Dans cette hypothèse la décroissance pour tous n'aurait pas lieu. La simplicité volontaire, les AMAP et le jardinage collectif seraient uniquement pour ceux qui l'auraient choisi, car le choix d'un tel mode de vie ne serait alors pas incité par les conditions économiques mais dépendrait de chacun et de son rapport au monde (en ce moment je lis Augustin Berque, ça m'influence Sourire).
Il y a de quoi discuter à ce sujet...
Back to top
View user's profile Send private message
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 04 Dec 2004 15:58    Post subject: algues solution? Reply with quote

"si cette solution n'est pas plus explorée que ça, c'est qu'il faut y voir l'empreinte des puissants lobbys agricoles et pétroliers qui freinent des deux pieds"

à ce sujet, j'aimerai dire que si ça avait des chance de réussir, de faire plein de pétrole avec des algues, on se mettrait au travail assez rapidement. En effet, ce projet devrait rapidement trouver des enthousiastes pour le mener, et un financement. Par exemple chez Mathhieu Simmons qui n'a pas de plan B.
Après, les lobbie feront ce qu'ils voudront, il n'empêcheront pas de faire des essais avec des bassins rempli d'algues et des unité de fabrication de pétrole..à moins d'assassiner les chercheurs sur le projet?
Franchement non je pense pas qu'un tel programme de recherche manquerait de financement, auprès des gouvernement ou même des compagnies pétrolières vues qu'elles s'inquiètent aussi de la suite.

Rejeter la faute sur les lobbys, le gouvernement ou qui sais-je encore, c'est un peu facile.c'est une position que j'eus un temps....dire que c'est quelqu'un qui bloque la solution alors qu'il n'y a pas de solution.
Back to top
View user's profile Send private message
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 05 Dec 2004 10:32    Post subject: productivisme Reply with quote

Bon, j'ai trouvé quelque chiffre...la production de matière sèche des végétaux, qui doit être proportionnel au rendement de la phytosynthèse.
On a deux fois plus de production pour une forêt tempérée que pour une champ cultivé (avec engrais je suppose), et 4 fois plus par les forêts tropicales et les barrières de coraux. le coraux ne son pas les algues, mais quand même...et donc, avec 4, on est loin du facteur 100.
Back to top
View user's profile Send private message
calicot des neiges
Guest





PostPosted: 05 Dec 2004 12:49    Post subject: Reply with quote

Quote:
les coraux ne son pas les algues

Précisément mon cher Watson! Les coraux sont des animaux du même phylum que les méduses (des cnidaires plus précisément), ils n'ont donc rien à voir avec les algues.

Quote:
Pour se donner une idée de l'activité et de la croissance du phytoplancton, sa biomasse est de l'ordre de 200 fois inférieure à la biomasse végétale terrestre (1000 fois inférieure par unité de surface), en revanche c'est lui qui fournit plus de 80% de notre oxygène.

Ces chiffres semblent provenir du site de l'Ifremer www.ifremer.fr/francais/ocean/ocean_chiffres.htm
Ceci veut dire en clair que le phytoplancton produit 4 fois plus d'oxygène pour une biomasse 200 fois moindre que celle des plantes terrestres, donc un métabolisme photosynthétique approximativement 800 fois plus performant par unité de biomasse (si on prend la production d'oxygène comme indice de l'activité métabolique). Les algues unicellulaires ne produisent que des tissus photosynthétiques (comme les tissus de l'intérieur des feuilles des plantes) d'où des gains d'énergie énormes par rapport aux plantes terrestres, qui doivent produire "des tissus de soutien, des tissus pour conduire la sève, des mécanismes contre la déshydratation, des racines pour aller chercher ses minéraux, etc..." comme mentionné plus haut.
En espérant que ces quelques éclaircissement vous apporteront une quelconque aide, bien le bonsoir!
Back to top
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 05 Dec 2004 14:45    Post subject: magique plancton Reply with quote

Meric pour ces chiffres , mais le lien ne fonctoinne pas je ne sais pas pourquoi.

Est-ce qu'on peut en déduire qu'utiliser en biocarburant on aura des rendement 100 fois supérieur aux plantes terrestres? et avec d'aussi bons rendements énergétiques pourquoi ne pas s'être penché sur la filière plus tôt?
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Ecoumène - La terre en tant que nous l'habitons All times are GMT + 1 Hour
Goto page 1, 2, 3  Next
Page 1 of 3

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group