forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Visions
Goto page Previous  1, 2, 3 ... 11, 12, 13, 14  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Santé et Nourriture
View previous topic :: View next topic  
Author Message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 08 Oct 2009 10:22    Post subject: Reply with quote

Le syndrôme du Titanic

J'ai appris récemment que lors de la mise à l'eau du premier canot, ceux qui étaient sur le pont se moquaient de ceux qui étaient montés à bord.

On peut s'imaginer effectivement dans ces premières minutes, en faisant abstraction de ce que nous savons de la suite, plusieurs coupes de champagne dans le nez, des salons sompteux, le nec plus ultra de la société...

Notre réaction serait peut-être de cet ordre :
"Le navire est arrêté, et alors ?"
"Mais que font ces couards dans des canots ?"
"Notre navire est insubmersible, les journaux l'ont bien répété !"

Il m'est apparu évident que cet épisode illustrait à merveille notre époque : complètement inconscients face à une catastrophe imminente, incapables de palper concrètement le danger, enivrés par le progrès et le discours soporifique et mensonger des médias dominants.

Et j'apprends aujourd'hui qu'un film sort en salle sur ce thème. Je suis assez troublé par la coïncidence.


Un détail qui me parait important : l'attitude face au danger. Si le Titanic avait heurté l'iceberg directement par la proue, au lieu de tenter de l'éviter en entamant un virage à babord trop long, il n'aurait peut-être pas coulé !

Parfois, nos décisions face au danger sont dictées par la peur, par des stratégies défaillantes, et ce sont ces décisions qui nous plongent dans la catastrophe : nous fabriquons nos propres catastrophes.

La catastrophe du Titanic (1912) semble porter en germe une catastrophe bien plus meurtrière : la première guerre mondiale. La technologie mise en oeuvre est le reflet fidèle du sentiment de toute-puissance qui s'empare de la société occidentale depuis la colonisation et le capitalisme industriel. Cette technologie écrase l'individu, et échappe à la sagesse des dirigeants politiques.

La tragédie du Titanic a une fonction de signal d'alerte sur l'inconscient collectif... un signal qui est toujours activé, qui revient régulièrement comme la lumière d'un phare depuis près de cent ans.


Une anecdote familiale :
mon arrière grand-père Fernand était négociant en coton, et se rendait régulièrement aux Etats-Unis. Son patron lui propose une place sur un navire de luxe, pour le récompenser de ses bons résultats commerciaux. Fernand lui répond qu'il préfère quelque chose de plus simple et qu'il prendra le suivant. Le navire de luxe s'appelait : le Titanic !
Je tente de me mettre à la place de cet ancêtre : la question a du le tarauder pendant plusieurs semaines.
Cette anecdote a été transmise de génération en génération, pour finir par porter une valeur familiale, qu'on pourrait résumer par "la simplicité nous sauvera". Cette anecdote n'est peut-être pas étrangère à mon engagement dans la simplicité volontaire.


Pour finir, j'ai recherché en vain sur le net un extrait de témoignage qui se rapporte à cet épisode. Si quelqu'un peut le publier ici, il serait bienvenu.

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 18 Oct 2009 19:21    Post subject: Reply with quote

Comment cuire les pommes de terre ce soir ?

Des pommes de terre coupés en petits dés,
avec un peu d'huile d'olive,
rissolent dans la poêle.

J'y ajouterai de l'ail,
et du thym,
en souvenir de cette jeune femme
corse,
qui me gardait
lorsque j'étais enfant.

C'est elle
qui m'a appris la saveur de l'ail,
qui,
à lui-seul,
lui rappelait son pays
lointain.

Elle avait peur
des meubles anciens
qui craquent
dans le froid
de la nuit.

Je me souviens de cette jeune femme,
qui doit être bien vieille
aujourd'hui,
car, moi-même,
je ne suis plus
un enfant.

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 17 Dec 2009 1:13    Post subject: Reply with quote

La posture du guerrier debout

Cette posture est codifiée : position des pieds en contact maximum avec le sol, jambes relâchées, buste droit, bras ballants...

Elle est proche de la posture de base du Tai Chi Chuan.

Je reporte ceux que ça intéresse à en retrouver la source...

Au bout d'un certain temps, une sorte de déclic se produit, et le corps se met à onduler, à émettre ou recevoir une énergie qui semble venue d'ailleurs.

Le corps est alors aligné sur une vibration qui semble universelle.
C'est une expérience fondatrice que je recommande à tous et toutes.

Mon guide m'a recommandé de ne pas trop en parler, mais je pense qu'il est temps d'inviter la multitude à ce type d'expérience.

Il y a quelques semaines, j'ai eu la chance de visiter le Japon, et de faire une méditation zazen dans un temple boudhiste à Shibuya, dans le centre de Tokyo. J'ai à nouveau ressenti cette vibration étrange qui fait onduler le corps d'avant en arrière.

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 17 Feb 2010 20:05    Post subject: Reply with quote

Visiter des appartements

Aujourd'hui, je visite avec ma compagne un appartement pour acheter.
Nous avons rendez-vous avec un agent immobilier.
Lorsque j'arrive dans l'appartement, je m'aperçois que l'ancienne propriétaire nous attend.
Elle a une tête en forme de poire, avec des dents qui dépasse, un regard bête...
Je me dis : "ouh là là, c'est mal parti."

L'appartement, de type années 50, est tout vieillot. Des travaux ont été faits, mais dans le style casto : petits carrelages roses, baignoire saumon avec poignées...

La proprio s'agite, parle à tout-va, aucune écoute.
Elle essaie à tout prix de faire ami-ami, alors que nous sommes aux antipodes :
- elle utilise un vide-ordure (je n'ose même pas aborder le recyclage et le compostage)
- elle chauffait à 22°C; quand je lui demande sa facture de gaz, elle reste évasive : 80 euros par mois, mais sans savoir si ça inclue l'électricité,
- j'évoque le vélo, elle me répond "Vélo'v" (rien à foutre de ces vélos publicitaires !)
- etc...

Je suis sûr qu'elle regardait la télé tous les soirs, le JT, etc. en se lamentant que ça a vraiment baissé en qualité, et qu'ils ne passent plus que de la merde...

Je suis face à un pur produit de la pensée unique, du bourrage de crâne médiatique, marketing, marchand...

Je n'arrive plus à respirer dans cet appartement sordide, avec cette femme hystérique, laide, bête et hyper-angoissée !

Si vous vous ennuyez, prétextez que vous cherchez un appartement, et faites des visites. C'est très instructif pour rencontrer des gens très différents !
Back to top
View user's profile Send private message
lutopiste



Joined: 07 Oct 2006
Posts: 54
Location: Toulouse

PostPosted: 30 Mar 2010 12:36    Post subject: Reply with quote

Salut à toi XXI

J'ai lu la page 1, survolé la page 2 et je suis passé à la 12 direct. Pardon, j'y reviendrai plus tard, promis.

Il y a 6 ans, un beau jour (ou peut-être une nuit...), je me suis mis à dessiner. Mais pas n'importe quoi : des serpents et d'autres formes biscornues, plutôt végétales. Puis Blueberry est sortie au cinéma. Je ne cache pas que ce film m'a parlé !

J'ai continué à dessiner, mais je sentais que je forçais mon inconscient. Je devenais de plus en plus conscient de ce que je dessinais, et les dessins ont perdu en... je ne trouve pas le mot. Instantanéité ?

Voilà 5 ans qu'un livre "Le Serpent Cosmique, l'ADN et l'origine du Savoir" de Jeremy Narby, m'a sensibilisé au chamanisme (première révélation). J'aurai bien dit ouvert les yeux mais bien des personnes sensibilisant elle-même au chamanisme ont encore les yeux fermés sur certains pans de notre monde matériel.

Voilà une dizaine d'années que j'ai l'impression que l'être humain s'est trompé de route à un moment donné de son Histoire. Aujourd'hui, il serait facile de tout voir en noir. L'espoir de voir un jour les choses changer, s'améliorer s'amenuisent d'années en années. On assiste sans réellement broncher à la destruction du vivant, de la biodiversité, des forêts primaires, des rivières et des océans. Mais nous aussi, êtres humains, nous dépérissons.

L'espoir ne m'a pas abandonné, mais j'ai changer mon fusil d'épaule. Je voulais parler autour de moi, sensibiliser à mon tour. Mais en retour je n'ai reçu que des discours fatalistes. Les gens a qui j'ai essayé de communiqué ce que je ressentais m'ont ri au nez lorsque j'ai parlé "chamanisme". Mon père en parle encore comme d'une secte (qui en est le gourou alors ?), ma mère se fiche de tout ce qui n'a pas attrait a sa petite vie, mes amis ne pensent que travail, famille et nouvelle automobile et ne parle que de futilité.

Mais je peux me tromper ! Je me suis donc remis en question. Peut-être n'avais-je pas utiliser les bons mots, il est vrai que je suis plus proche du mime Marceau que de Nicolas Sarkozy.
Mais non, il n'y avait rien a faire. J'ai donc fait ce que je ne voulais pas faire, je me suis mis à ne penser (presque) qu'à moi. Je chercherai ce que les chamanes ont à nous dire puisqu'il paraît que depuis quelques années ils se sont mis en route pour nous prévenir de quelque chose.

J'ai continué à lire, à faire des liens entre les auteurs, entre les pensées. J'ai récupérer « Voir » de Castaneda, on m'a offert « les 7 plumes de l'Aigle » de Gougaud (deuxième révélation !), « paroles de chamans » du même auteur (une vraie déception, c'est court et simpliste) et surtout j'ai déboursé 20 euros pour m'offrir « Chamane, le chemin des immortels » de Paul Degryse, un pavé de 460 pages.
J'ai adoré ce bouquin, lu durant un voyage à vélo de 2 mois et demi, durant lequel j'ai planté la tente dans diverses forêts d'Europe et où j'ai côtoyé toute sorte d'animaux. J'ai pu me rendre compte de la place que l'on avais pris sur place, avec nos routes, nos autoroutes, échangeurs, parkings, etc...

Le livre parlait de La posture du guerrier debout, que j'ai essayé, en vain. Mais surtout, à mon retour de voyage, et après quelques recherches sur l'auteur, je me suis aperçu que ce monsieur organisait des stages de 2-3 jours à un prix exorbitant ! De quel côté se trouve ce monsieur ? A-t-il réellement l'envie de faire connaître le chamanisme ou n'a-t-il comme but que de s'enrichir ? Et je me suis aperçu plus tard que ce n'était pas le seul ! Un myriade de groupe le font, faisant croire que l'accès à d'autres mondes n'est réalisable qu'en déboursant de l'argent. Peut-être me suis-je trompé de voie, et j'en suis déçu mais pas trop quand même puisque je ne me suis pas engagé dans une voie sans issue. Il ne reste qu'à trouver le bon guide.

Et j'en ai rencontré un, cet été. Un initié à l'ayahuasca et au peyotl, un être étrange qui partait en pleine nuit après plusieurs acrobaties de son balcon jusqu'à la rue alors qu'il n'avait que 10 ans. Et à son retour, plus aucun souvenir... Cela terrorisait sa mère, on peut le comprendre. Aujourd'hui, c'est un homme et il est resté proche des huttes de sudation par exemple. Mais je n'ai pas pû le revoir mais ce n'est que partie remise...

Pourtant aujourd'hui, je sais que je devrais m'éloigner de la ville, de ses bruits, retrouver les murmures des ruisseaux et du vent dans les arbres. Quitter ce monde agité, survolté, complètement fou. Et en même temps, je prendrais ça comme une fuite : "Je pars et je les laisse s'amuser dans leur coin." Sauf que "s'amuser" dans notre monde c'est plonger dans un monde virtuel (Internet, télévision, cinéma, etc) ou c'est piétiner le Monde des deux pieds et que l'on vit TOUS dans ce monde. J'ai le malheur d'être également sensibilisé au méfaits de la publicité, de la télévision. J'ai conscience que voter, c'est accepter. J'ai conscience que la recherche de croissance, le toujours plus, c'est irréalisable, que nous serons toujours insatisfait de tout ça.

J'ai postulé à un emploi il y a quelques temps. Après deux années de chômage, la fête est fini, je dois rentrer dans le rang. Sauf que j'ai choisi mon rang cette fois-ci : la charpente et l'ossature-bois. C'est chouette, une matière renouvelable, tout ça, tout ça.. n'empêche que ce sont des arbres qu'on abat et qu'on ne replante pas. Et je bosserai pour des riches en plus ! Mais c'est loin, hors de la ville, perdu entre le Larzac et l'Aubrac. Alors, ok, je suis prêt à passer le pas, je sais que j'y trouverai un peu plus de sérénité qu'ici dans le Monstre de béton et de verre ou je vis.

=M=
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 28 Apr 2010 23:21    Post subject: Reply with quote

salut,

je me suis payé un stage avec Degryse.
je me suis fait plaisir. c'était une initiation pour des gens "normaux".
avec moi, beaucoup de gens qui se posaient plein de questions, certains trop.

une prochaine fois, j'aimerai pouvoir partir avec un groupe itinérant, avec des gens beaucoup plus forts dans leur tête et dans leur corps, dans des conditions roots. en se cachant de tout humain rencontré par exemple.

j'avais une super pêche physique grâce au vélo quotidien, tandis que la plupart sentaient les effets de la vie citadine trop confortable.

Degryse en vit, comme beaucoup de gens vivent d'animation de stage de tous genre, y'a pas de mal à ça.

il propose un cursus peut-être moins cher et sur du plus long terme, qui est peut-être aussi plus profond.

Degryse est un formateur.

les "vrais" chamans sont au mexique, ou en amérique du sud, ou en Sibérie.

ça demande un investissement beaucoup plus lourd que de passer une semaine l'été à la cool.

si tu cherches, tu trouveras.
pas d'impatience.

et puis même si le contact avec la nature profonde aide à réfléchir, c'est surtout la façon dont tu perçois la "nature" qui compte.
rester une nuit entière seul dans une forêt, à entendre le cri effroyable d'un oiseau se faire attraper par un prédateur par exemple...

on peut avoir une attitude "chamaniste" en vivant en pleine ville.
la méditation dans le métro parisien, c'est possible. discrètement, sinon tu passera pour un fou.

tout est affaire de perception.

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 10 Jun 2010 21:00    Post subject: Reply with quote

Le composteur : une aide pour accepter sa propre mort

Dans mon ancien appartement, j'ai mis en place un composteur pour l'immeuble.

J'ai déménagé dans un immeuble très "conservateur", et pendant plusieurs mois, je n'avais plus la possibilité de composter. J'ai tenté d'implanter à nouveau un composteur dans la cour entièrement bétonnée de l'immeuble, et je me suis heurté aux réticences, à l'ignorance des copropriétaires.

L'un d'eux a réagi très violemment, à propos des "mauvaises odeurs". La meilleure, c'est qu'il n'habite pas l'immeuble !

Je me suis longuement questionné sur ses motivations, et j'ai fini par penser que le composteur lui renvoie l'image de la décomposition, donc de sa propre mort.

Depuis, j'ai découvert l'association "Les Compostiers", à deux pas de chez moi, et je dépose une fois par semaine une petite poubelle d'environ 3 litres.

Cette pratique m'apporte beaucoup de satisfaction, même si c'est très peu de chose, et si cela reste pour l'instant une pratique marginale.

Et ce soir, en jetant des vieilles feuilles de salade, je me fais la réflexion suivante : si pour mon objecteur matérialiste, le composteur est générateur d'angoisse, pour moi il a un effet inverse : je touche du doigt le devenir de toute matière organique : se dessécher, se putréfier, se décomposer, et revenir à la terre, à l'humus, à Gaïa, c'est à dire nourrir à nouveau.

Ainsi par ce geste, j'accompagne en pensée ma future mort, je me vois partir pour retourner à la matière.

Et cela me remplit d'un grand apaisement.


Si j'élargis cette réflexion au champ social, il me semble que depuis l'après-guerre, l'angoisse collective à propos de la mort est sans doute liée au détachement vis-à-vis de la matière organique, cette mise à distance imposée par la vie citadine et le fantasme du progrès technologique.

Inversement, je me dis que les sociétés chamaniques, et sans doute les français campagnards du 19è siècle, vivaient sans doute mieux l'idée de leur finitude, étant confrontés quotidiennement à la pourriture organique.

Il est très pénible d'envisager de disparaitre. Cela renvoit à l'angoisse du néant, l'absence de sens de l'existence.

Mais à considérer ce lien charnel, celui de la putréfaction organique, processus éternel connu depuis la nuit de l'humanité, il me semble plus facile d'accepter la mort.

A tous mes frères.
xxi
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 14 Jun 2010 23:47    Post subject: Reply with quote

En prolongeant ma réflexion ci-dessus, il m'apparait une évidence : ne plus avoir peur de la mort confère une très grande liberté.

Ecrit comme ça, c'est une évidence.

Mais comment ne plus avoir peur de mourir ?
En renonçant à la vie !

En acceptant l'idée que la vie n'a aucun sens, malgré tout ce qu'on fait pour lui en donner, accepter de disparaitre du jour au lendemain, sans que cela révolutionne le cours de l'univers (la lumière qui fuit dans l'espace depuis la nuit des temps)...

Ce qui ne veut pas non plus dire "souhaiter mourir".

C'est un sentiment qui m'a traversé, tout à l'heure, assis dans les toilettes à regarder le sol à mes pieds, une sorte de petit éclair de conscience : un satori.

ça me rappelle la pensée des samouraï : être prêt à mourir à chaque instant.

Quelle sérénité cela procure ! Je souhaite à chacun de mes frères qui me lisent de connaitre un jour cet état.


cet état doit s'appeler comme ça :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nirv%C4%81na


A tous mes frères.
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 16 Jun 2010 20:31    Post subject: Reply with quote

J'ai découvert il y a un an Jiddu Krishnamurti.
Rien à voir avec Krishna... à part que Jiddu est indien
et qu'il écrit et parle très brillamment.

En voici un texte, parmi bien d'autres.
Qu'est-ce qu'un "homme de caractère" ?
C'est ce tempérament que je nous souhaite à tous-tes, objecteurs de croissance !


Quote:
Quelle relation peut-il y avoir entre celui qui a ce sens de la compassion et l’homme qui reste terré au sein de la collectivité, d’une tradition ?


Si je m’intéresse à la compassion... à l’amour, au sentiment réel du sacré, alors comment ce sentiment peut-il se transmettre ? Suivez bien cela, je vous en prie. Si je le transmets par l’intermédiaire d’un microphone, par les rouages de la propagande, et parviens de la sorte à convaincre quelqu’un d’autre, son coeur restera pourtant toujours aussi vide. La flamme de l’idéologie agira, mais elle ne fera que répéter, comme vous le faites tous, qu’il faut être bon, généreux, libre - toutes ces absurdités comme en débitent les politiciens, les socialistes et tous les autres. Ainsi, voyant que toute forme de contrainte, si subtile soit-elle, ne fait pas éclore cette beauté, cette floraison de justesse, de compassion, que peut faire l’individu ?...
Quelle relation peut-il y avoir entre celui qui a ce sens de la compassion et l’homme qui reste terré au sein d’une collectivité, d’une tradition ? Comment pouvons-nous découvrir, et ce, non pas en théorie, mais réellement, la relation qui lie ces deux êtres-là ?...
Ce qui cherche à se conformer ne peut fleurir dans le bien, le juste. Pour cela, la liberté est nécessaire, et elle ne vient que lorsqu’on comprend dans toute son ampleur le problème de l’envie, de l’avidité, de l’ambition, et la soif de pouvoir. C’est en se libérant de tout cela que peut fleurir cette chose extraordinaire qui s’appelle le caractère. Un homme qui a ce caractère-là est plein de compassion, il sait ce qu’est aimer - contrairement à celui qui répète des flots de paroles moralisatrices.

Ce n’est pas au sein de la société qu’a lieu cette floraison du bon et du juste, car la société en elle-même est toujours corrompue. Seul celui qui comprend toutes les structures, tous les mécanismes de la société et s’en libère, seul celui-là a du caractère et lui seul peut s’épanouir dans le bien.

Le livre de la Méditation et de la Vie. Pages 360 et 361. 29 novembre. Transmettre la compassion. Editions Stock. 1997.
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 16 Jun 2010 20:40    Post subject: Reply with quote

La flotille pacifique contre l'état Israëlien

J'adresse un message de paix aux israéliens.
Reprenez confiance en vous. Calmez votre paranoïa. Vous pouvez vivre en paix avec vos amis palestiniens. Vous vous ressemblez tant finalement !

Votre fou de ministre de la Défense (de la Guerre) déclare :
Quote:
Ce qui n'a pas marché par la force marchera avec davantage de force.


Paul Watzlawick nous a appris depuis plus de 30 ans que "Toujours plus de la même chose" n'aboutit qu'à renforcer le problème.

Comment avez-vous pu amener au pouvoir un homme aussi irresponsable et dangereux ?


Et à nous autres européens, je considère que c'est la fin des religions du texte. Chrétienté coupable de l'actuelle décadence occidentale : financière (comme disent les médias aux ordres), économique (ah, mince, les emplois ! et le pouvoir d'achat ?), mais surtout idéologique et philosophique.

C'est une décadence psychologique également. La religion catholique aurait dû nous amener tous à l'épiphanie, l'équivalent du "nirvana" ou sorte de "satori" permanent... Un état de conscience qui fait quitter le monde, tout en y étant en même temps.

Au lieu de cela, elle nous a enfermé, dans une sorte de schizoïdie narcissique. Cette perversion est visible dans le jeu médiatique : les médias de masse répètent inlassablement des messages glorifiants, humanistes, généreux... mais la réalité les contredit chaque jour.

Nous sommes incapables de nous remettre en question, pour pouvoir traiter décemment tous les problèmes qui nous submergent.

"L'occident est tellement vieux", comme dit Jean-Marie Pelt !

Décrochons !
Décrochons des monothéismes !

Comme en parle Jiddu, il est temps pour l'humanité de prendre son essor. Elle n'a plus besoin de se rassurer par des compilations de textes, écrits soi-disant directement de la main de Dieu ! Comment croire encore à de telles balivernes ? Nous avons passé l'âge de l'adolescence, et de la pensée magique !

Juifs d'Israël, juifs américains, juifs d'Europe, décrochez de la religion !
C'est "has been", et surtout très dangereux !

A tous mes frères.
xxi
Back to top
View user's profile Send private message
la_gata



Joined: 21 Jun 2010
Posts: 2

PostPosted: 21 Jun 2010 14:20    Post subject: a propos des visions Reply with quote

Salut
Très content

comme toi je suis aussi intéressée au chamanisme . j'ai eu un approche par hasard , différemment à toi , mes parents étaient des décroissants avant l'heure , et moi par opposition d'adolescence, j' avait entré dans la course pour la réussite sociale et l'argent .. dans ce souci j'avais quitté la maison familiale et mon pays , le Pérou , vers mes 20 ans, pour poursuivre des études universitaires ailleurs ,que j'ai fait avec un relative succès , et je m'étais marié avec un collègue comme dirait on ' de bonne famille'
a 30 ans j'avais tout dont j'avais rêvé , , un diplôme , un bon salaire, une PME , un appartement , une belle voiture, un mari et un fils avec qui je n'avais pas de problèmes particuliers . mais j'étais mal à l'aise.
je me disait de plus en plus que si la vie n'était que ça .. c'était quelque chose de très plate et sans aucun sens.
dans une année c'était devenu insupportable et j'ai décidé de tout plaquer et aller voir le monde . j'ai licencié les employés, j'ai vendu mes machines et j'ai dit a mon mari que je partais .. si il vouait venir avec moi il était le bienvenu mais sinon tant pis . et donc j'ai fait un petit passage au Pérou dire coucou a mes parents , et les coïncidences on commencé. et une soirée du 2003 je me suis retrouvé dans l'Amazonie nord en train de boire de l'ayahuasca.
cette soirée a changé ma vie a tout jamais . après en 7 années , il y a eu d'autres, au Pérou mais aussi en France, en compagnie d' amis , des chamans, de mes parents et mon actuel mari aussi .
pendant ces soirées , quand on communique avec les esprits des plantes ( oui c'est un peu incroyable pour les personnes que n'ont jamais entendu , mais les esprits des plantes prennent des formes anthropomorphes et vous parlent directement par telepatie dans votre langue ) elles vont vous apprendre ce qu' on dit ' la loi naturel' ou 'loi de l'ordre correct des choses'
de l'importance de la nature , de comprendre que nous seulement sommes des parties intégrants , pas les maitres . comprendre l'importance de l'unité dans la diversité , que c'est trés importante vivre d'accord avec tout ce qui existe dans l'univers . que nous sommes plus que matière et que l' énergie ( de nature vibratoire) est immortel .
quand on apprenne ça .. je vous assure, vous n'avez plus jamais peur de la mort.
comme toi .. je tente de parler autour de moi .. mais il s'agit d'un thème que n'est pas possible de discuter avec n'importe qui , surtout en occident.
a cause que malheureusement le chamanisme a eté discréditée pour des personnes comme castaneda et des 'formateurs' comme dites vous ,
ou des profiteurs voulant se faire de fric sur leur prochain .
ainsi que pour plein de 'autoproclamés chamans' dans les 5 continents.
dans tout cas si vous êtes déjà intéressés vous êtes sur la bonne voie
Très content
et si vous êtes destiné a être des chamans le moment venu les coïncidences vont s'enchainer pour que ça se realize ..
si vous voulez lire des expériences interessants
cherchez : les trois moitiés d' ino moxo , onaya shipibo conibo , chamanismo la via de la mente nativa.
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 06 Jul 2010 13:13    Post subject: Re: a propos des visions Reply with quote

Salut La Gata,
Très content

la_gata wrote:

dans une année c'était devenu insupportable et j'ai décidé de tout plaquer et aller voir le monde .

Ce qu'on appelle la "dissonance cognitive". Chaque être humain tend à maintenir une cohérence interne. Il y a parfois dissonance entre les actes et les valeurs personnelles : la meilleure réponse consiste à actualiser son environnement (ou "envoyer tout péter"). La décroissance procède d'un tel mouvement : mettre en cohérence ses actes avec ses valeurs, pour cesser de souffrir.

la_gata wrote:

et une soirée du 2003 je me suis retrouvé dans l'Amazonie nord en train de boire de l'ayahuasca.

Je n'ai pas encore eu l'occasion de vivre cette expérience. Je suis un peu peureux de nature, mais ça viendra sans doute.
Déjà, lorsque je fume un peu d'herbe, je me sens en harmonie avec la vie, et je me sens très amoureux des autres (alors qu'il y a plusieurs décennies, j'avais tendance à tomber dans la parano).

la_gata wrote:

cette soirée a changé ma vie a tout jamais .

Je comprends.

la_gata wrote:

pendant ces soirées , quand on communique avec les esprits des plantes

J'en ai entendu parler, et j'avais effectivement un peu de mal à y croire. Merci pour cette description assez précise. Petit détail technique : je ne suis pas certain que les esprits des plantes arrivent de l'extérieur : je pense qu'ils sont en nous, car nous sommes chacun un grain de l'univers. Chacun de nous a connaissance de l'ensemble de l'univers, car nous sommes de nature holographique. Mais dans des conditions normales de vie terrestre, nous n'avons pas contact avec cette connaissance gigantesque et effrayante. L'ayahuasca est un des chemins d'accès à cette connaissance.

la_gata wrote:

a cause que malheureusement le chamanisme a eté discréditée pour des personnes comme castaneda

Je ne pense pas que Castaneda ait discrédité le chamanisme. L'occident a trouvé tous les prétextes possibles pour discréditer le chamanisme, parce que le chamanisme met en danger l'occident.
Comme la décroissance.

la_gata wrote:

et si vous êtes destiné a être des chamans le moment venu les coïncidences vont s'enchainer pour que ça se realize ..

J'en suis persuadé.

Je t'envoie des baisers lumineux (un peu mauves et noirs).

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Santé et Nourriture All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2, 3 ... 11, 12, 13, 14  Next
Page 12 of 14

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group