forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Visions
Goto page Previous  1, 2, 3 ... , 12, 13, 14  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Santé et Nourriture
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 06 Jul 2010 14:17    Post subject: Reply with quote

Curieuse discussion. Je suis curieux.


Quote:
L'occident a trouvé tous les prétextes possibles pour discréditer le chamanisme, parce que le chamanisme met en danger l'occident.
Comme la décroissance.


Ah non!
La décroissance (au sens de baisse la consommation matérielle) ne met pas en danger l'occident, au contraire, elle permettra au système économique de perdurer matériellement, en évitant une autophagie totale.

Surtout, de la façon dont certains la présente (par ex. Georgescu-Roegen), elle reste en grande partie dans le paradigme scientifique. Elle passe, ou elle passera, comme une lettre à la poste. Elle fait de plus en plus débat, convainc de plus en plus de monde, telle que je le vois du mons, depuis 2002.
Ce n'est pas le cas du chamanisme, il me semble, que de croître à une vitesse exponentielle.
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 08 Jul 2010 22:31    Post subject: Reply with quote

Salut Jeuf,

Lorsque je dis que la décroissance met en danger l'occident, c'est qu'elle remet profondément en cause les croyances profondes de l'occident : le saint progrès, la sainte techno-science, le saint mépris du vivant et du corps (héritage catholique et platonicien).

Tant que la pensée occidentale ne se sera pas réellement mise à jour, les changements resteront superficiel.

Un exemple, la place du vélo sur la sainte bagnole.

Aujourd'hui à Lyon, record de pollution (l'air pue) et de bouchons : l'A7 est pleine des européens qui migrent du nord au sud, ça bouche les quais du Rhône, qui bouche les artères transversales Ouest-Est.

A vélo, j'ai l'impression d'être le seul à progresser dans un bourbier de bagnoles surchauffées, contenant chacune des gens excédés, vitres fermées et clim à fond. Parmi ces gens, il y en a sûrement qui n'ont pas trop de choix. Mais il y en a une multitude qui ne sont pas capables de remettre en question leurs habitudes. Parce qu'ils sont pris par leurs croyances, qu'on leur a bien tassés dans le crâne à coup de pub et de télé poubelle.

Je rentre de Hollande (Leiden et Amsterdam) : il y a des quartiers entiers sans bagnoles, grâce à une réglementation ferme. C'est un héritage historique et politique, que nous avons été pour l'instant incapables de construire en France.
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 06 Aug 2010 13:29    Post subject: Reply with quote

Objecteurs de croissance : forces de résistance


Une force sombre est en action depuis des siècles sur Terre, mais celle-ci redouble d'intensité depuis une dizaine d'années au moins.

L'argent, l'informatique et la manipulation psychologique sont les outils de cette force.

Des objecteurs de croissance sont présents, au cœur même du système : au sein de la finance internationale, de l'informatique pour les Directions des multinationales, au sein des consultants en management et développement personnel, qui opèrent une contre-attaque aux côtés des salariés et du monde syndical.

Les objecteurs de croissance constituent une force de résistance. Cette force les traverse et les guide dans l'action. Elle leur procure ses bienfaits : force morale, santé, énergie, épanouissement.

A tous mes frères.

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 06 Aug 2010 14:24    Post subject: Reply with quote

Hollande ...lYon en vélo , c'est pas mal !
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 29 Nov 2010 22:12    Post subject: Reply with quote

Kercoz wrote:
Hollande ...lYon en vélo , c'est pas mal !


Non, en train.
Si c'est la question de l'empreinte écologique que tu sous-entends,
j'ai fait mille fois pire : un aller-retour au Japon en avion en automne 2009.
Choqué Embarassé

Je n'avais sans doute pas pris l'avion depuis 30 ans...
Et j'ai été rendre visite à un ami qui y habite depuis 10 ans.
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 29 Nov 2010 22:36    Post subject: Reply with quote

La vie est imparfaite

C'est mon thème de réflexion du mois.

Tous les gens ne sont pas intelligents, ils meurent, ils tombent malades...
Pourquoi nous humains, avons-nous perdu nos poils de singes ?

Le projet du vivant est chaotique, imparfait.
Lorsqu'un spermatozoïde féconde un ovule, ça peut tourner à la catastrophe à un très grand nombre d'étapes.

Le code génétique est comme un programme informatique : il y a des bugs. Ils se corrigent en général tout seul, mais parfois, ça plante.

Nous véhiculons tous chaque jour des cellules endommagées, qui virent après une dizaine d'étapes, à un état de prolifération cancéreuse. Une tumeur s'organise et tente de survivre indépendamment du corps de son hôte, créant de façon in-autorisée un réseau vascularisé pour l'alimenter en oxygène et survivre. Le corps humain est un assemblage merveilleux, une alliance cellulaire très complexe, qui peut parfois être remise en cause, et entrainer la perte de l'ensemble.

La mortalité infantile, qui a fortement diminué en occident, presque disparu, nous rappelle l'imperfection du vivant.

La multitude de troubles psychologiques liés à des bugs lors des étapes de croissance d'un individu nous rappellent que cette croissance se fait de façon chaotique, avec une certaine logique, mais avec également une multitude d'éléments hasardeux. Il en résulte une imperfection permanente.

Si à l'échelle d'un individu, on peut considérer que le projet du vivant est imparfait, on peut considérer qu'à l'échelle de l'espèce, ce projet est proche de la perfection (l'espèce se reproduit depuis des milliers d'années).
Mais à l'échelle des espèces, une espèce nait, vit et meurt. C'est donc imparfait.

Il reste ce mystère de l'univers infini (qui ne peut pas être autrement qu'infini), et le mystère de l'existence même, idée qui me donne le tournis depuis la plus tendre enfance.

Je pense à ces vies imparfaites.
Celle de mon coiffeur, Jean-Claude, Bd Ste Barbe à Dunkerque, chez qui j'allais quand j'étais enfant dans les années '60. Il fait la manche dans la rue commerçante après avoir fait faillite.
J'étais loin de penser à un tel avenir lorsque j'étais son client enfant !

Je pense à la vie du brasseur, qui nous livrait de la bière et des limonades, qui s'est suicidé parce qu'il avait honte de son homosexualité (dans les années '80).

Je pense à ce jeune photographe lyonnais qui s'est également suicidé (vers 1999), honteux de son homosexualité.

Je pense à "Tam tam", ce jeune blondinet éternel adolescent, enregistrant tout et n'importe quoi sur un magnétophone à K7 à Lyon, mort de fatigue et de négligence.

Voilà des hommes aux destins tragiques, des vies imparfaites.
Il nous faut accepter l'imperfection de la vie, notre propre imperfection.

Paradoxalement, c'est cette acceptation qui peut nous mener vers l'ascèse, la gloire (au sens du corps glorieux et non des vanités terrestres), la sainteté (au sens énergétique du terme, et non au sens catholique).

Chaque individu tend vers la perfection.
Lorsqu'il l'atteint, il est temps pour lui de mourir.

Si je reprends le symbole de la dualité chamanique (Yin-Yang),
comme aurait pu dire Pierre Dac :
il y a sans doute de l'imperfection dans la perfection,
et de la perfection dans l'imperfection.

Perfection et imperfection ne sont qu'une seule et même chose.

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
Sylphide



Joined: 22 Oct 2010
Posts: 2

PostPosted: 29 Nov 2010 22:59    Post subject: Reply with quote

Anonyme,

ton dernier texte me fait penser au philosophe stoïcien Marc-Aurèle pour qui les imperfections n'étaient pas des défauts, au contraire il en a fait l'éloge :

« les accidents mêmes qui s’ajoutent aux productions naturelles ont quelque chose de gracieux et de séduisant. Le pain, par exemple, en cuisant par endroits se fendille et ces fentes ainsi formées et qui se produisent en quelque façon à l’encontre de l’art du boulanger, ont un certain agrément et excitent particulièrement l’appétit. De même, les figues, lorsqu’elles sont tout à fait mûres, s’entrouvrent ; et dans les olives qui tombent des arbres, le fruit qui va pourrir prend un éclat particulier. Et les épis qui penchent vers la terre, la peau du front du lion, l’écume qui s’échappe de la gueule des sangliers, et beaucoup d’autres choses, si on les envisage isolément, sont loin d’être belles, et pourtant, par le fait qu’elles accompagnent les œuvres de la nature, elles contribuent à les embellir et deviennent attrayantes. Aussi, un homme qui aurait le sentiment et l’intelligence profonde de ce qui se passe dans le Tout, ne trouverait pour ainsi dire presque rien […] qui ne comporte un certain charme particulier »
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 30 Nov 2010 0:34    Post subject: Reply with quote

salut Sylphide, et bienvenue !

tu nous emmènes vers la question esthétique.
plus que l'imperfection, le "défaut", l'inattendu... sont à la base du processus de création. c'est souvent l'erreur, repérée et exploitée, qui produit de la nouveauté.

on pourrait combiner ces deux idées : quelle est l'esthétique de l'imperfection de la vie ?

quelle est l'esthétique d'une vie "râtée" (quelqu'un qui se suicide par exemple) : pour la plupart des gens, cette vie sera considérée comme moche, glauque ou sordide.

je me souviens des jambes d'une femme de ménage dans mon enfance, ses bas couleur chaire... elle était moche à pleurer. mais peut-être que sa vie était merveilleuse. peut-être vivait elle la spiritualité d'une sainte-femme, une transe extatique ? en passant l'aspirateur... (je raille).

j'ai dans mon entourage une jeune femme gravement atteinte au cerveau, dont les jours sont comptés. elle a vécu à toute vitesse, avec une insouciance rare. sa vie est très imparfaite car elle va sans doute mourir avant 30 ans, mais peut-être aussi très belle, car très intense et inhabituelle, singulière.

lorsque je dis que chacun de nous se préoccupe de s'approcher de la perfection, c'est que chacun de nous se préoccupe de l'esthétique de sa vie.

même ceux qui ont des vies de merde se situent dans ce processus, sans le savoir en général.

alors, peut-être que les objecteurs de croissance sont un peu à part, puisqu'ils passent souvent plus de temps que les autres à réfléchir à cette question de l'esthétique de vie. comment donner plus de saveur à l'existence, au quotidien ?

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 01 Dec 2010 21:44    Post subject: Reply with quote

Mon grand-père aux mains propres


Lorsque j'étais enfant,
un jour, je me souviens,
j'avais les mains sales.

Mon grand-père m'a emmené à la salle de bain
et m'a fait un cours sur le lavage de mains.

Je me souviens des robinets à 4 pattes rondes,
qui couinaient quand on les tournait,
le lavabo vert clair massif...

Aujourd'hui, il est rare que je passe à table
sans m'être lavé les mains,
pour avoir cette sensation de fraicheur dans les mains,
et le plaisir de toucher le pain avec des mains sèches.

C'est un souvenir fort qui me reste de mon grand-père maternel.
Il reste peu de chose de quelqu'un.

A l'époque, il n'avait sans doute pas conscience
que ce petit moment passé ensemble
allait graver ma mémoire à tout jamais.

Nous n'avons pas conscience de la façon dont nous gravons
l'esprit de nos enfants et petit-enfants.

Ce qui nous parait important passe,
et des détails anodins prennent une importance considérable
dans ces jeunes esprits.

Il restera peu de chose de nous.
Comme les philosophes pré-socratiques :
des anecdotes,
qui résument à elles-seules
toute une attitude,
qu'on pourrait résumer dans mon cas
à l'attachement à la sensualité,
l'affection,
et la liberté.

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 11 Jan 2011 21:58    Post subject: Reply with quote

Habiter pleinement le temps

Après plusieurs mois d'errance, de quête, d'insatisfaction...
mon quotidien me semblait moche,
sans beaucoup d'intérêt.
J'avais tendance à attendre les moments un peu plus intenses,
et délaisser le reste.
De nombreuses tâches sérieuses d'adulte
me permettaient peu d'exprimer ma créativité.

je me suis remis à la posture zazen,
en attendant d'en avoir envie,
et sans m'imposer des durées trop longues : 15' par exemple.

Et ces temps-ci, quelque chose de nouveau est apparu que je tente de décrire ci-dessous.


Quote:
Habiter vraiment le temps,
habiter pleinement chaque instant,
chaque jour.

Etre présent à chaque chose,
chaque paysage,
chaque lumière,
chaque être.

Vivre la grâce de l'enfance retrouvée,
cette joie,
cette plénitude sereine.

Le regard du premier jour,
posé sur chaque instant.



Commentaire
J'ai pu passer plusieurs journées
en étant présent à tout ce que je faisais dans une journée.
Pour un bouddhiste, ça peut sembler évident.

Je me contente de peu.
Ce qui passe pour des corvées n'a plus d'importance.
C'est un temps qui passe, comme les autres,
ni moins intense, ni moins intéressant
que les meilleurs moments de ma vie.

C'est cette sensation que j'ai traduit par "habiter l'instant",
comme si mon corps prenait son aise dans cette abstraction qu'on appelle le temps.

Il y a une deuxième idée :
mon enfant intérieur s'ennuyait depuis quelques temps.
J'ai trouvé une voie pour l'utiliser pleinement,
le faire vivre harmonieusement.
Et celui-ci me fournit une énergie merveilleuse,
un entrait, un enthousiasme presque débordant
qui imprègne chaque instant,
même et surtout le plus banal.

Dans ce sens,
je peux dire que j'habite pleinement le temps
avec joie.

Cela passe par cette capacité de "décrocher" :
accepter d'interrompre des activités intellectuelles qui nécessitent une grande concentration,
pour discuter avec quelqu'un qui passe par hasard,
avec qui on a pas forcément des affinités immédiates...

Chantonner à vélo, l'air un peu niais sans doute,
avec un air de ravis de la crèche.
etc...
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 14 Jan 2011 15:02    Post subject: Reply with quote

Tout change et rien ne change


La société humaine évolue depuis ses débuts,
mais la vie d'un individu est toujours la même,
et ce qui tiraille une société est constant.

La décroissance témoigne de ce tiraillement,
entre grandiosité, dépression et juste mesure.

Il faut bien une vie pour retrouver tout ce qui était connu par Hildegarde von Bingen, qui nous semble si loin dans le passé, et si proche par l'attitude.

Se former à la poésie, la musique, le langage et la psychologie, l'usage médicinal des plantes, la méditation, l'ésotérisme, la philosophie et la politique.

Voilà un bien vaste programme, mais c'est celui de tout homme libre.

Il faut une vie pour retrouver ce qui a été perdu, et au bout de la vie, tout est perdu à nouveau. Cela peut sembler absurde.


Quote:
Les barbares choisissent de piller les biens et d'en jouir. Ils se font massacrer au détour d'un chemin.

Les marchands entassent l'or et le grain, mais tremblent quand vient leur mort.

Les rois rêvent de conquêtes : leurs fils meurent dans la bataille.

Le moine amoureux coule des jours paisibles, caresse l'armoise dans son cloitre, vit dans la reconnaissance de ses pairs, et sous le regard de ses ancêtres.


xxi
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 13 Feb 2011 19:41    Post subject: Reply with quote

Une force d'espoir traverse depuis peu l'Afrique du Nord.

La politique étrangère des USA est désavouée. La collusion européenne, française, est mise à jour.

Ben Ali, Moubarak...
A qui le tour : Sarkozy, Berlusconi ?

Bonne chance à la Tunisie et à l'Egypte.
Montrez-nous le chemin de la justice sociale.
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Santé et Nourriture All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2, 3 ... , 12, 13, 14  Next
Page 13 of 14

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group