forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Relations entre Science et Technique
Goto page 1, 2, 3, 4  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Science - technique - energie - ressources
View previous topic :: View next topic  
Author Message
ktche



Joined: 15 Jun 2004
Posts: 1383

PostPosted: 20 Apr 2007 15:00    Post subject: Relations entre Science et Technique Reply with quote

Puisque cette section du forum propose d'associer des réflexions conjointes sur Science et Technique, j'aimerais y lancer un fil de discussion sur les relations entre ces deux domaines.

Pour l'entamer, voici le point de vue d'un sociologue et économiste américain : Thorstein Veblen


Pour Thorstein Veblen, il y a distinction entre vie (pratique) et pensée (théorie) en ce que la première est orientée pragmatiquement, tandis que la deuxième l’est par une simple curiosité. La recherche scientifique relèverait de cette deuxième orientation en tant que jeu. Cependant, ce jeu a lieu dans un contexte d’expériences vécues qui forme les « habitudes de vie » conditionnant les « habitudes de pensée » d’une culture donnée, elles-mêmes fournissant des schémas d’interprétation pour les faits expérimentaux ordonnés par la Science. Or, dans les sociétés industrielles dans lesquelles s’est développée la science moderne, l’aspect technologique a pris de plus en plus d’importance : « men have learned to think in the terms in which the technological processes act. Les hommes ont appris à penser dans les limites dans lesquelles les processus technologiques agissent » [(1908) 1990 The place of Science in Modern Civilization]. De nombreuses approches critiques sont fondées sur le caractère instrumental de la recherche scientifique, aussi bien dans ses modes de pensée que dans ses pratiques (Habermas, Marcuse, Heidegger…). Elles font toutes abstraction du coté ludique et imprédictible de la pensée scientifique et ne permettent donc pas de mettre en lumière les déterminations de la science par la technologie qui résultent de la part croissante qu’elle occupe dans la culture.

Ce qui est interessant avec cette approche, c'est qu'elle permet de mettre à jour un mécanisme potentiel de déterminisme technologique, sans pour autant avoir à le chercher dans une "essence de la technique", mais bien plutôt dans les changements culturels opérés par les pratiques. Deun avait proposé une notion de construction sociale de l'autonomie technicienne illustrée par le fonctionnement du marché de la prestation informatique. Veblen permet d'envisager une construction pratico-culturelle de cette autonomie. J'avoue que cela est une piste qui me séduit car elle pourrait assoir plus fermement la pertinence d'un renversement par l'exemplarité des pratiques en complément des leviers sociaux.

En un sens, Veblen nous dit que le Sens de L'Humus est plus déterminant que le réseau Alliance Paysans Consom'Acteurs Ile-de-France
Back to top
View user's profile Send private message
bug-in



Joined: 13 Mar 2003
Posts: 4057
Location: prox. Montpellier

PostPosted: 20 Apr 2007 16:56    Post subject: Reply with quote

La science à toujours été lié à la technique.
A condition de partir d'une définition de la technique qui ne soit pas uniquement les techniques dures.
La morale est la technique pour parvenir au bonheur nous propose lalande, un peu grossièrement. Elle n'a rien de matérielle, mais elle demeure une technique.

Le problème n'est pas l'implication science et technique, le problème est quelle techniques s'implique dans la science ?

A mon avis.
_________________
Pour des communautés libertaires écocentrique et affinitaire

Participer a libérer et cultiver les conditions locales et pérennes d’existences et d’autodéterminations des vivants, sans domination.
Back to top
View user's profile Send private message
ktche



Joined: 15 Jun 2004
Posts: 1383

PostPosted: 20 Apr 2007 17:27    Post subject: Reply with quote

bug-in wrote:
La science à toujours été lié à la technique.


Oui, mais comment ? et pour quelles "raisons" ? Et tout aussi important que le lien en lui-même, quels sont les discours sur ce lien ? Comment évoluent-ils ? Qu'est-ce que l'histoire des discours sur ce lien peut apporter à la critique du phénomène technique ellulien, par exemple ?

On voit bien que la dichotomie opérée par Veblen heurte notre conception actuelle d'une Science non autonome, parce qu'on la considère aujourd'hui comme déterminée soit par la technique, soit par le social. Cependant, sa vision permet tout de même d'aboutir à un déterminisme technologique aux accents elluliens (c'est-à-dire, non essentialistes), mais par le détour culturel dans la mesure où, pour lui, la culture est déterminée avant tout par les pratiques. Ca m'interpelle au niveau du vécu, comme dirait l'autre...
Back to top
View user's profile Send private message
bug-in



Joined: 13 Mar 2003
Posts: 4057
Location: prox. Montpellier

PostPosted: 20 Apr 2007 21:21    Post subject: Reply with quote

Je ne crois pas en l'autonomie de la technique.
Je pense que la nouveauté qui fait problème vis a vis de la technique qui se mèle à la science est que les techniques employé par certaines sciences sont le fait et la possibilité que d'une élite, car les matériaux sont rares.

L'autonomie de la technique d'ellul à mon avis est mauvaise, elle fait penser a un fatalisme tel qu'elle est impossible à combattre.
Il y a bien un développement sans précédent des techniques dures, mais il n'a pas lieu partout et n'importe comment, certains ont plus de poid que d'autres dans les choix de ces techiques.
_________________
Pour des communautés libertaires écocentrique et affinitaire

Participer a libérer et cultiver les conditions locales et pérennes d’existences et d’autodéterminations des vivants, sans domination.
Back to top
View user's profile Send private message
Jeuf



Joined: 14 Nov 2004
Posts: 1506
Location: 63 et 75

PostPosted: 21 Apr 2007 12:33    Post subject: Reply with quote

Ktche wrote:
Pour Thorstein Veblen, il y a distinction entre vie (pratique) et pensée (théorie) en ce que la première est orientée pragmatiquement, tandis que la deuxième l’est
[...]
dit que le Sens de L'Humus est plus déterminant que le réseau Alliance Paysans Consom'Acteurs Ile-de-France

J'ai rien compris.


Pleure ou Très triste
Edit : remise de ce petit dessin (je croyais l'avoir déjà mis après avoir édité hier?)
qui aide à saisir l'état d'esprit du scripteur


Last edited by Jeuf on 22 Apr 2007 12:44; edited 1 time in total
Back to top
View user's profile Send private message
ktche



Joined: 15 Jun 2004
Posts: 1383

PostPosted: 21 Apr 2007 13:26    Post subject: Reply with quote

Jeuf wrote:
J'ai rien compris.


Je note. On en parle la prochaine fois qu'on se croise.
Back to top
View user's profile Send private message
Deun pas logué
Guest





PostPosted: 22 Apr 2007 16:34    Post subject: Reply with quote

bug-in wrote:
L'autonomie de la technique d'ellul à mon avis est mauvaise, elle fait penser a un fatalisme tel qu'elle est impossible à combattre.



Ellul wrote:
Il est évident, et cette remarque vaut pour toute la suite de ce développement que, lorsque je dis que la technique "n'admet pas", "veut", etc. je ne la personnifie nullement : j'emploie seulement un raccourci théorique autorisé : en réalité ce sont les techniciens de tout rang qui portent ces jugements et ont cette attitude et son totalement imbus, imprégné de l'idéoloie technicienne, tellement inclus dans le système que leurs jugements et attitudes vitales en sont directement l'expression : on peut en référer au système lui-meme.
(Le système technicien, p. 134)

Ellul wrote:
Du moment que c'est technique, c'est légitime et toute contestation est suspecte. La technique devient puissance de légitimation : c'est elle, ainsi, qui maintenant valide la recherche scientifique, nous le montrerons plus loin. Ceci est très remarquable, car jusqu'ici l'homme avait toujours cherché à référer ce qu'il faisait à une valeur supérieure qui à la fois jugeait et fondait cette action, cette entreprise. Or, ceci disparait au profit de la technique. L'homme de notre société à la fois discerne cette autonomie exigée du système (qui ne peut progresser que s'il est autonome) et attribue autonomie à ce système en l'acceptant comme légitime en soi. Ce n'est évidemment pas à la suite d'un conflit entre deux divinités personnifiées, Morale-Technique, que celle-ci acquiert autonomie ! c'est l'homme qui, devenu véritable croyant et fidèle de la technique, la prend pour objet supreme : car il faut bien que soit supreme ce qui porte sa légitimité en soi-meme et n'a besoin de rien pour etre justifié !

(p. 155)[/list]
Back to top
bug-in



Joined: 13 Mar 2003
Posts: 4057
Location: prox. Montpellier

PostPosted: 22 Apr 2007 17:14    Post subject: Reply with quote

Justement, je ne pense pas que la valeur institué par les personnes soit la technique, mais bien plutôt la recherche de l'accumulation, de toujours plus, aussi bien en économie qu'en autre chose. Et c'est cette recherche d'accumulation qui ensuite voit la technique comme une possibilité efficace de l'exercer.

Bref, pas d'autonomie de la valeur technique à mon avis.
_________________
Pour des communautés libertaires écocentrique et affinitaire

Participer a libérer et cultiver les conditions locales et pérennes d’existences et d’autodéterminations des vivants, sans domination.
Back to top
View user's profile Send private message
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 23 Apr 2007 10:50    Post subject: Reply with quote

Qu'est-ce qu'on cherche à accumuler avec Internet par exemple ?
Back to top
View user's profile Send private message
Guest






PostPosted: 23 Apr 2007 14:43    Post subject: Reply with quote

bug-in wrote:
Justement, je ne pense pas que la valeur institué par les personnes soit la technique, mais bien plutôt la recherche de l'accumulation, de toujours plus, aussi bien en économie qu'en autre chose. Et c'est cette recherche d'accumulation qui ensuite voit la technique comme une possibilité efficace de l'exercer.

Cela me parait bien possible mais alors pourquoi dans de sociétés non capitalistes, les recherches d'accumulation n'ont pas donné d'avancées techniques? Le gars qui avait un moulin et qui voulait plus de blé (ou de blé) faisait deux moulins, il ne cherchait pas à améliorer la productivité de son moulin et à en augmenter l'intensité capitalistique.

Deun wrote:
Qu'est-ce qu'on cherche à accumuler avec Internet par exemple ?

Des connaissances (ou des connaissances) par exemple.

Dams
Back to top
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 23 Apr 2007 16:31    Post subject: Reply with quote

ktche wrote:
En un sens, Veblen nous dit que le Sens de L'Humus est plus déterminant que le réseau Alliance Paysans Consom'Acteurs Ile-de-France


Déterminant des changements sociaux ?
Je ne sais pas si c'est ça que tu veux dire, mais effectivement dans les Amap, les amapiens restent assez éloignés de la production agricole. De plus, le producteur en Amap ne peut facilement expérimenter d'autres techniques agricoles, vu qu'il y a la contrainte de fournir des légumes. Pour ce qui est de l'agriculture, on est dans le pratique. Au sens de l'Humus, l'expérimentation est au contraire possible.

Par contre, les Amap expérimentent sur un autre terrain, dans un autre domaine pratique qui est le lien producteur-consommateur. En se constituant collectivement en débouché économique d'une activité, on fait un premier pas vers la réappropriation collective de cette activité.
Cette démarche vient compléter utilement ce qui peut être transformé à l'autre bout, c'est-à-dire des techniques agricoles, en vue d'une autonomisation de l'ensemble producteur+consommateurs... encore faut-il que cette autonomie soit désirée, ce qui est loin d'être le cas.
Mais indépendamment de cela, en participant sur place au travail dans une ferme en maraîchage bio fournissant son Amap, on ouvre la boîte noire de la production légumière. On a ainsi explicités tous les "intrants" au sens large, c'est-à-dire tous ce qui est acheté et non produit sur place (outils mécaniques motorisés, fuel, paillage bio dégradables ou non, amendemants et engrais traitement biologique, plants, etc). L'existence de ces intrants signe à la fois une hétéronomie du groupe et une carence en terme d'agronomie biologique, cette dernière visant une autofertilité de la ferme (chaque intrant, chaque maladie, mettant en évidence un déséquilibre et une mauvaise pratique agricole).
Back to top
View user's profile Send private message
ktche



Joined: 15 Jun 2004
Posts: 1383

PostPosted: 23 Apr 2007 16:54    Post subject: Reply with quote

Deun wrote:
Déterminant des changements sociaux ?


Oui, par l'enchainement "pratiques" -> "tournures d'esprit" -> "référence culturelle" -> "changements sociaux"

Tu fais bien de citer tout ce qui, dans le contexte d'une AMAP, peut constituer ces pratiques qui influent les tournures d'esprit. C'est d'ailleurs souvent un moment "critique" pour la cohésion et la motivation d'un groupe lorsqu'il se trouve confronté concrètement à ces enjeux... Ce moment là ne se resoud pas toujours dans le sens de plus d'autonomie et le projet peut s'étioler, mais sa réussite individuelle et collective en fait toute la "joie de vivre".

C'est d'ailleurs bien pour celà que je fais la distinction entre les pratiques vécues dans une AMAP et le travail "d'ingenierie sociale" qui me semble à l'oeuvre au niveau de l'Alliance IDF (= tentative de structuration et de "visibilisation" d'un mouvement sur la base d'un "contrat", la charte)
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Science - technique - energie - ressources All times are GMT + 1 Hour
Goto page 1, 2, 3, 4  Next
Page 1 of 4

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group