forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

De la décroissance à la sortie de l'économie
Goto page Previous  1, 2, 3
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ?
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Maxime David



Joined: 09 Jun 2008
Posts: 15

PostPosted: 13 Jun 2008 9:23    Post subject: Reply with quote

Je ne trouve pas d'exemples satisfaisant d'acte que l'on peut qualifier de purement subjectif auquel on assignerait une valeur purement abstraite. Une œuvre d'art ?
Dans les activités de base de la vie marchandisées, de quoi parles-tu ? Des activités de service à domicile ? Cette marchandisation à outrance est-elle une condition de "l'économisme", ou une conséquence ? Pour ma part, il me semble que ce n'est que la conséquence d'un autre phénomène, celui du rapport salaire/temps de travail.
Plus le temps de travail nécessaire à assurer la subsistance d'un individu augmente, plus la sphère du travail rogne sur le temps qu'il consacrait auparavant à des activités non marchande... Me trompe-je ? Roulement des yeux
Back to top
View user's profile Send private message
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 15 Jun 2008 21:24    Post subject: Reply with quote

Maxime David wrote:
La promesse de devenir capitaliste faite à l'ouvrier, cela correspond donc à quoi ? A la propagande de l'idéologie capitaliste ?


Oui, mon message était ironique, juste pour montrer que la morale n'était pas forcément absente du fonctionnement de l'économie. A partir du moment où croit que l'argent peut s'équivaloir à des efforts (ce qu'on appele le travail), alors il devient difficile de critiquer l'économie autrement qu'à la marge, et encore... non ?

Maxime David wrote:
Mais donc, quand tu parles de sortir de l'économie, de quels mécanismes économiques parles-tu ? De l'épargne, apparemment pas. De la valeur marchande, alors ?


L'économie : l'activité humaine se mesure sous la forme d'une valeur (réification), cette valeur la résume entièrement et permet à cette activité de s'emboîter avec les autres par achat/ventes (circulation marchande), indépendamment de ce que peut en appréhender l'auteur (aliénation).
Back to top
View user's profile Send private message
Maxime David



Joined: 09 Jun 2008
Posts: 15

PostPosted: 17 Jun 2008 8:45    Post subject: Reply with quote

J'aime bien quand on en arrive aux définitions, ça permet de voir où se cachent les quiproquo Clin d'oeil
Voici celle de Clément : "l’économie c’est l’organisation totale de la satisfaction des besoins de nos vies au travers de l’échange marchand"
Et voici la (les) mienne(s) :
Economie : "oikos" et "nomia", ce qui signifie "gestion du foyer".
Ecologie : "oikos" et "logos", ce qui signifie "discours sur le foyer".

Donc pour moi, quand il est question de "sortie de l'économie" sur ce forum, il est donc question de "sortie de la valeur marchande", ce qui n'a rien à voir avec l'économie au sens large et "grec" du terme !
On peut même pousser le bouchon en disant que, comme l'économie veut dire aussi la gestion du foyer, "sortir de l'économie" voudrait dire "ne plus être économe" et donc... dépenser sans compter !
C'est pour ça que ce topic soulève pour moi pas mal d'interrogations, parce que j'ai l'impression qu'il y a des glissements qui rendent le propos un peu hermétique... Clin d'oeil
Back to top
View user's profile Send private message
Laurent



Joined: 22 Dec 2003
Posts: 908
Location: Région parisienne

PostPosted: 17 Jun 2008 12:31    Post subject: Reply with quote

Il faut quand même constater que ce qu'on appelle « économie » dans le langage courant n'a plus grand chose à voir avec la gestion du foyer ; il s'agit d'une définition marginale. Le glissement sémantique n'est pas le seul fait de Clément, mais de la société tout entière, s'engouffrant dans le totalitarisme marchand.

Cela dit, dépenser sans compter est bel et bien une façon parmi d'autres de s'extraire de l'idéologie de la valeur.
Back to top
View user's profile Send private message
RastaPopoulos



Joined: 25 Feb 2008
Posts: 164
Location: Bordèu / Euskal Herria

PostPosted: 17 Jun 2008 15:11    Post subject: Reply with quote

Oui la c'est un peu de la mauvaise foi sémantique hein. Sourire

Lorsque l'on analyse une chose, on ne s'intéresse pas à la super définition du dictionnaire étymologique machin-chose. On part du sens qu'à une idée dans la ou les époques où elle s'inscrit. Or Clément ne parle pas d'il y a 2000 ans, il parle du présent et des quelques siècles qui le précèdent. C'est donc dans ce cadre là, dans cette époque, que l'on doit replacer tel ou tel concept/idée/mot.
_________________
La décroissance, ça sent mauvais.
Back to top
View user's profile Send private message
bug-in



Joined: 13 Mar 2003
Posts: 4057
Location: prox. Montpellier

PostPosted: 17 Jun 2008 15:26    Post subject: Reply with quote

Quote:
sortie de la valeur marchande", ce qui n'a rien à voir avec l'économie au sens large et "grec" du terme !


Erreur sémantique!
Le sens grec de économie apparait dans le texte de xénophon (1èere occurence du mot économie) et il signifie gestion du monde et pas du foyer!

Il suffit de lire le texte original pour s'en appercevoir, quand l'auteur parle de l'économie il parle pas d'un lieu en particulier, ni d'une maison Sourire
_________________
Pour des communautés libertaires écocentrique et affinitaire

Participer a libérer et cultiver les conditions locales et pérennes d’existences et d’autodéterminations des vivants, sans domination.
Back to top
View user's profile Send private message
Djinn_
Guest





PostPosted: 17 Jun 2008 21:02    Post subject: Reply with quote

C'est ptet pas grec, mais on parle aujourd'hui d'économie familiale...
Back to top
Deun là
Guest





PostPosted: 18 Jun 2008 7:45    Post subject: Reply with quote

Je ne savais pas que Les Echos, Capital, Challenge, La Tribune, Economie matin etc étaient des magazines traitant des interactions familiales quotidienne...
Ni même que le ministère de l'économie de l'industrie et de l'emploi traitait essentiellement de la gestion du budget de famille, des tours de vaisselle et du nettoyage de la gazinière.
Back to top
Maxime David



Joined: 09 Jun 2008
Posts: 15

PostPosted: 18 Jun 2008 14:42    Post subject: Reply with quote

Mmm. Micro et macro-économie ne seraient pas liées, alors ?
Back to top
View user's profile Send private message
Deun là
Guest





PostPosted: 19 Jun 2008 9:12    Post subject: Reply with quote

"Liées", le mot est faible... Donc tu es d'accord que limiter le périmètre de l'économie à la sphère domestique c'est s'exposer à pas mal de malentendus.
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ? All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2, 3
Page 3 of 3

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group