forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Le BRF : Le bois raméal fragmenté
Goto page 1, 2, 3  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Science - technique - energie - ressources
View previous topic :: View next topic  
Author Message
lecolo
Guest





PostPosted: 11 Oct 2008 15:07    Post subject: Le BRF : Le bois raméal fragmenté Reply with quote

Pour toinou et autres curieux,

(bon je viens de me faire effacer le messsage, je recommence!!!!
Sinon, où as tu entendu parlé de BRF par moi, pas ici il me semble...)

Les tailles de feuillus (pas de résineux) sont souvent brûlées...

Le Brf consiste à utiliser des tailles de feuillus, branches de moins de 7 cm de diamètre, mais 5 encore mieux, fraîches et aussitôt broyées.

Plusieurs méthodes sont utilisées (Jackauss, Hébert,...) et peu d'étude réelles en France ...

L'humification de ligneux offre une supériorité // humification d'herbacées, car la décomposition fait intervenir, entre autre des champignons. Beaucoup de résultats contradictoires en fonction de la méthodes, de la nature du sol, de la région, des essences, etc...

Les plus :
-couverture (=protection du sol et des organismes) du sol
- développement de champignons "auxiliaires"
- rétention de l'azote (voire une faim d'azote" vers les 2, 3e mois)
- Aggradation du sol : les sols remontent, à l'inverse de l'agriculture conventionnelle
- Capture du carbone (CO2 de l'air->photosynthèse) sur le sol.
-augmentation des vers de terre, et donc aération du sol....
- apparition "normale" de champignons (qui entre en concurrence avec des champis néfastes)


Etant renié par la recherche (y'a que BASE qui exppérimente, mais avec des déchets pollués en cadeau!) , c'est à chacun de faire partager son expérience, ici :

http://andre.emmanuel.free.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=818&postdays=0&postorder=asc&start=15

http://www.onpeutlefaire.com/forum/index.php?act=ST&f=73&t=4293&s=

Les deux ouvrages de référence sont dispo à la mégabibliothèque de Rennes (grâce à qui???)

le BRF, de Jacques Dupêtit
De l'arbre au sol, de Gilles Domenec et Elléa...


Si intéressés, venir participer/lire le forum "les jardins de BRF".

A noter que durant les premiers mois, il faut mieux n'y planter que des fèves ou autres fabacées (pas besoin d'azote). puis ça marche bien pour les vivaces et les fraisiers/framboisiers.

Si vous n'avez pas de broyeurs, scruter les travaux d'élagage (=déchets pour eux), ou faites-en au sécateur ou marteau...

A bientôt, ici
http://andre.emmanuel.free.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=818&postdays=0&postorder=asc&start=15 Clin d'oeil
Back to top
lecolo
Guest





PostPosted: 16 Oct 2008 19:00    Post subject: BRF :je vois que ça intéresse ^_^ Reply with quote

Très content Salut, Très content
au lieu de faire plein de fautes, le site des éditeurs des 2 livres précités:
http://www.terran.fr/im_products/1/thumb/141.jpg "Le BRF, vous connaissez? (Bois Raméal Fragmenté)"de Jacky dupéty (désolé, Jackauss) qui relate son expérience personnelle du BRF (A lire asolument ! ) Clin d'oeil
et l'autre (que je n'ai pas lu entièrement, écrit par Eléa Asselineau (lilirevival) et Gilles Domenech, qui est plus du journalisme scientifique, très complet, très large étude de diverses expériences.
http://www.lerouergue.com/ (site en flashplayer, "De l'arbre au sol : Les
Bois
Raméaux
Fragmentés".

qui participent souvent au forum, http://andre.emmanuel.free.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=818&postdays=0&postorder=asc&start=15, ainsi que Jacky.

Les opportunités du BRF ne se limitent pas qu'à la culture d'aliments de qualité, mais avant tout une amélioration des sols (qui se meurent).

BReF, ceS techniqueS du BRF nous offrent un espoir et déjà des limites.

Pour tout ceux qui s'intéresse au vivant...

Bonnes lectures, bonnes rencontres, bonnes expériences...
Back to top
lecolo
Guest





PostPosted: 04 Nov 2008 7:20    Post subject: BRF suite Reply with quote

Bonjour,

je fais remonter ce post car la période froide arrive ;
c'est le repos (relatif) de la nature, donc le moment d'élaguer, tailler (à ce sujet, préférer la taille dite "douce", par exemple : Manuel de taille douce
arbres fruitiers et d'ornement
Alain Pontoppidan
128 pages, nombreux dessins, ici, http://www.terrevivante.org/sources/catalogue.asp )
Back to top
fredon



Joined: 11 Dec 2008
Posts: 10
Location: Bretagne

PostPosted: 06 Mar 2009 16:35    Post subject: Reply with quote

salut lecolo,
je suis en train de lire le livre de jacky dupety , et je me demandait si tu connaissait dans la région des gens qui pratique le brf ou qui pourrait former a cette technique .
merci d'avance
Back to top
View user's profile Send private message
lecolo
Guest





PostPosted: 07 Mar 2009 13:11    Post subject: technique Reply with quote

Salut Fredon!

Sympa que ce sujet intéresse qq'un!

"je suis en train de lire le livre de jacky dupety , et je me demandait si tu connaissait dans la région des gens qui pratique le brf ou qui pourrait former a cette technique . "
Ben oui : moi! Très content
Sérieusement, t'es dans quel coin? Moi, je suis à Chantepie.

(au fait, le bouquin de Jacky est UN exemple de mise en application, et transpire aussi de SA philosophie. pour une connaissance plus large, il y a le bouquin de Gilles et Eléa, et leur site :http://andre.emmanuel.free.fr/phpBB2/index.php )

"LES" techniqueS deS BRF sont multiples, dues à différents paramètres :
-les rameaux : le diamètre, les essences , mélangées ou non, la fraîcheur, les tanins...
- le broyeur : et donc la taille et formes des copeaux (chips)
- l'épandage simple ou enfouissement direct
- l'épaisseur épandue
- la composition du sol et sa texture
- l'utilisation : pour des arbres-arbustes ou potagers (voire jardinière)
- exclure (ou limiter à 10-20%) les résineux
- ...

Sinon, sur St Jacques de la Lande, y'a l'association l' A.N.E. qui propose un broyeur en prêt contre cotisation.

Faut regarder aussi sur le bord des chemins si y'a pas des tas "oubliés"...


Tu veux en faire quoi, exactement?

PS : protections INDISPENSABLES!
casque oreilles (sauf si t'es déjà sourd),
gants,
pas de vêtements qui accrochent,
voire des lunettes de protection ou visière si l'engin en fout partout...

tu peux t'inscrire sur le forum cité plus haut, j'y suis plus souvent que sur celui-ci.

BRFement...

lecolo
Back to top
lecolo2



Joined: 07 Mar 2009
Posts: 10

PostPosted: 07 Mar 2009 13:51    Post subject: Reply with quote

Salut!
Bon! Du coup, j'ai fini par m'inscrire...depuis le temps.

pour compléter un peu, quitte à me répéter, il y a aussi la méthode J. Hébert du précompostage,
il y a aussi pour les agriculteurs KONRAD SCHREIBER, au sud de Rennes, l'un des plus calés sur les semis directs, sous couvert de BRF

Outre les erreurs (non prévues), il y a aussi le phénomène de "faim d'azote" qui "gèle" l'absorbtion d'azote durant 2 à 3 mois (mais riens n'empêche des semer des légumineuses, fabacées,... qui s'en moquent)
Perso, je ne conseille pas de combler ce manque par un apport (compost ou purins). Cette phase étant naturelle dans le processus de mycorrhysation : il faut que les champignons opèrent pour dégrader la lignine.
Il est préférable qu'il reste humide et "chaud" (quitte à bacher, provisoirement) au départ
Il peut y avoir aussi une surpopulation de limaces la première année (avant l'arrivée de carabes ou des autres auxiliaires)

je refile le lien du site (c'est collé au-dessus)
http://andre.emmanuel.free.fr/phpBB2/index.php
dans lequel y'a tous les liens, et plein de personnes qui font leurs expérimentations (permaculture, biodynamie, bio, écolos, ...ou pas.

Sinon, pour le broyeur, mieux vaut se renseigner auprès de ses voisins, familles, assos, pour mutualiser l'utilisation, voire l'achat, préférer de l'occasion, etc.... C'est quand-même beaucoup d'énergie (fossile ou nucléaire) à la fabrication et à l'utilisation ...

Sinon, penser aussi à faire des tailles "raisonables", pas d'exploitations, afin de de préserver ce qui nous reste de nature vivante.

Bon, A +
Back to top
View user's profile Send private message
Fabinoo



Joined: 16 Aug 2005
Posts: 779
Location: Hte Corse

PostPosted: 07 Mar 2009 17:05    Post subject: Reply with quote

Quote:
Salut Fredon!

Sympa que ce sujet intéresse qq'un!


Quand on lance une recherche sur ce forum avec le terme BRF, on obtient 28 réponses. Ca intéresse des gens, et on en a déjà pas mal parlé Clin d'oeil
Back to top
View user's profile Send private message
lecolo2



Joined: 07 Mar 2009
Posts: 10

PostPosted: 08 Mar 2009 20:23    Post subject: Reply with quote

Salut Fabinoo du SensDeL'Humus!
Ca ne faisait que 5 mois que j'avais écrit le dernier message... Y'avait personne à y répondre (sur cette rubrique "Rennes").
Sinon, je pense que le meilleur forum pour avoir des renseignements là-dessus reste "lesjardinsdeBRF". (je fais du rabbattage! Mort de rire )
C'est vrai que le BRF ça intéresse de plus en plus de gens, sans compter ceux qui en font sans le savoir...

PS : sinon, j'ai pas dit trop de conneries?
A+
Back to top
View user's profile Send private message
Fabinoo



Joined: 16 Aug 2005
Posts: 779
Location: Hte Corse

PostPosted: 08 Mar 2009 20:49    Post subject: Reply with quote

Faudrait que je revienne un peu sur les jardins de BRF. Mais bon, on peut pas être partout.
Je suis en train de tester le BRF en Corse sur de l'osier. Le pari est que le BRF devrait me permettre de faire pousser de l'osier en zone relativement sèche (550mm/an ici), avec une irrigation modérée (je pense quand même qu'il faudra donner autour de 300mm/an).
Back to top
View user's profile Send private message
fredon



Joined: 11 Dec 2008
Posts: 10
Location: Bretagne

PostPosted: 08 Mar 2009 22:09    Post subject: Reply with quote

salut lecolo
j'ai été un peu sur les forums et c'est une technique très intéressante le principe est d'une logique implacable mais la mise en œuvre semble plus complexe il y a quand même énormément de facteur à rentrer en ligne de compte pour y arriver . Depuis quand pratique tu et à quel échelle sans être trop indiscret . J'habite en côtes d'Armor mais je connait bien chantepie et ça m'intéresserait de voir tes travaux je suis actuellement en reconversion je débute une formation en maraichage bio avec le cffpa du rheu à la fin du mois j'ai un projet d'installation avec des potes agriculteurs eux en vaches laitières et transformation . de plus je travaille la traction animale depuis bientôt deux ans : débardage, travaux agricole et attelage : c'est dire que je suis prêt à tout essayer mais avec un minimum connaissance et d'exemple la théorie c'est bien beau mais c'est pas grâce au livres qu'on devient paysan. kenavo
Back to top
View user's profile Send private message
lecolo2



Joined: 07 Mar 2009
Posts: 10

PostPosted: 09 Mar 2009 11:02    Post subject: Reply with quote

Salut Fredon,
(depuis qq jours je regarde par morceaux le seigneur des anneaux... coïncidence...)

Tout d'abord, je ne suis ni maraîcher, ni arboriculteur ; donc si MES expériences foirent, ça n'a aucune conséquences, pour MOI.
J'ai un diplôme dans le paysage, et je fais du jardinage auprès de particuliers. Personnellement, j'ai un très petit jardin (en partie potager).

En ce qui concerne le BRF en agriculture, genre céréales, je te conseille de contacter directement Konrad schreber, qui doit être du coté de Guichen (il est pas "branché bio" ("responsable de millions de mort"), mais il est très calé sur les semis sous couvert, et le Brf en particulier.

Concernant le maraïchage, tu as dû voir les nombreuses déconvenues des différents protagonistes, surtout la première année. Le plus sage est de faire des essais sur différentes parcelles, et de ne pas mettre tous les oeufs dans le même paniers :

La "faim d'azote" peut durer plus ou moins longtemps, donc par exemple, en appliquant 5cm maintenant (mars), il y a peu de chance que tu puisses y planter des tomates avant juin-juillet!!! (le semis faut oublier)
En première culture, il faut s'appuyer sur les fabacées (qui poussent sans azote du sol, mais le captent de l'air, et le stockent) par exemple,les fèves (j'ai esayé les Aguadulce, et ça a marché l'année dernière sur du BRF de pommier épandu sur 3 à 6 cm, fin février, semées en mars, terre argileuse). D'autres ont essayé avec de pois chiches, des pois,...

La méthode "J. Hebert, consiste à laisser le BRF en tas, buttes (environ 60 cm) pendant plusieurs mois, (sans montée de T°) de le retourner une ou deux fois et de maintenir lune humidité constante. D'y ajouter de la terre argileuse (pour le complexe argilo-humique = stabilité de l'humus). Il épand 15 cm, je crois? La "faim d'azote ne se fait pas ressentir. (j'ai perso jamais essayé)

Pour, le maraîchage, je conseillerai ; pas de branches mortes (donc "du frais"), pas de conifères, pas de branches dont le diamètre est supérieur à 5 cm, et de limiter le risque des tanins en (chêne) en utilisant du mélange.

La faim d'azote peut être accentuée par un broyat très fin, ou une épaisseur d'épandage trop grande (sup à 5 cm).

Ce sur quoi il y a des résultats, c'est les petits fruits (perso , j'ai ça a marché sur les framboisiers).

De même, y'a des résultats sur les arbres fruitiers (là, l'épandage peut atteindre 15 cm, voire plus pour de très vieux arbres. En plus de nourrir, l'ameublissement peut aider à lutter contre le chancre du pommier (= terre asphyxiée)

L'intérêt d'une ferme, c'est de s'approvisionner avec ses propres haies (protection des vents, abri des auxiliaires) , au lieu de les brûler.

MES RESULTATS :
Perso, l'année dernière, en qq mois, la terre s'est assombrie, s'est ameublies, et y'a des vers de terre juste au dessous du sol. (récup d'un tas délaissé quelques semaines au bord d'un chemin).
Des pommes de terre ont été "saines".
Les fèves ont pris direct. les tomates , tardives certes, étaient saines.

Cette année, j'ai acheté un broyeur qui broie fin. J'ai tamisé à 1 cm max.
J'ai épandu environ 2 cm max sur des buttes. L'angélique en place grandit super vite. J'ai semé des carottes sans autre protection : elles ont commencé à germer (dedans), et la terre est super-meuble. Jusque là, j'ai jamais réussi à faire partir des carottes, terre argileuse, mais bon, c'est pas encore gagné...).
Les "déchets" du tamisage me servent pour des mini-allées, qui pourront servir de planches l'années prochaines (voire dès cette années pour des patates.

Bon, j'ai été long, et j'ai pas tout dit.

Sinon, dans le 22, il y a Crépidule à Laniscat (oléocène, lesjardinsdebrf, onpeutlefaire, éco-bio.info) qui a une expérience positive pour le pommier et très moyenne pour le potager.

A+

Sinon, t'as visité le site de Fabinoo?
Back to top
View user's profile Send private message
cervesia



Joined: 20 May 2009
Posts: 491
Location: toul, lorraine

PostPosted: 10 Dec 2009 22:50    Post subject: Reply with quote

tu broies n'importe quel type de branchages ? je vais avoir un petit jardin qui est à moitié envahi par des grands rejets de sumac vinaigrier : tu crois que je peux les intégrer ?
y-a-t-il des végétaux à exclure ?
merci
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Science - technique - energie - ressources All times are GMT + 1 Hour
Goto page 1, 2, 3  Next
Page 1 of 3

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group