forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Décroissance : risques liés au chômage massif ?
Goto page Previous  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ?
View previous topic :: View next topic  
Author Message
lead



Joined: 08 Sep 2009
Posts: 220

PostPosted: 28 Oct 2009 1:03    Post subject: Reply with quote

ouais ouais ,j'ai tout de meme du mal a te suivre Sourire t'arrive a lire les livre de Bourdieu? ,punaise ,j'ai essayé la distinction j'ai vite laché l'affaire .

zyzek c'est qui c'est lui http://video.google.com/videoplay?docid=2613856137579513241# ??

je réfléchi pas mal sur la place de l'intolérance dans la spiritualité en ce moment ,et j'en viens a me dire ,que devant un acte que je qualifie d'intolérable je peux ,je dois pouvoir avoir une réponse physique ou psychique assez forte pour stopper l'agresseur .

un exemple : un homme qui agresse un enfant , je laisse la spiritualité de coté pour laisser l'animal en moi lui sauter a la gorge ,après c'est beaucoup de méditation pour remettre toutes les planète ..éventuellement si mon geste est trop violant je devrai prévoir de rentrer en transe pour m'en libérer Mort de rire
_________________
Il se peut que j'emploie des mots dans un sens qui n'est pas le votre.
Back to top
View user's profile Send private message
Fabinoo



Joined: 16 Aug 2005
Posts: 779
Location: Hte Corse

PostPosted: 28 Oct 2009 8:43    Post subject: Reply with quote

Quote:
un homme qui agresse un enfant , je laisse la spiritualité de coté pour laisser l'animal en moi lui sauter a la gorge

Moi aussi, je sauterais à la gorge de l'enfant. Faut pas les laisser grandir, après ils deviennent cons.
Back to top
View user's profile Send private message
cervesia



Joined: 20 May 2009
Posts: 491
Location: toul, lorraine

PostPosted: 28 Oct 2009 13:38    Post subject: Reply with quote

p***in !!! fabinoo !!! t'es kon !!!! Mort de rire Mort de rire Mort de rire
Back to top
View user's profile Send private message
lead



Joined: 08 Sep 2009
Posts: 220

PostPosted: 28 Oct 2009 13:39    Post subject: Reply with quote

il a trop grandi Mort de rire

attend que mon inscription soit valide je vais venir trollé la nutrition Mort de rire
_________________
Il se peut que j'emploie des mots dans un sens qui n'est pas le votre.
Back to top
View user's profile Send private message
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 28 Oct 2009 17:56    Post subject: Reply with quote

C'etait plus joli avec Y , mais bon , c'est ZIZEK et le mien n'a pas de chapeau . "plaidoyer pour l'intolerence"
http://209.85.229.132/search?q=cache:E4fCUQMacUgJ:www.boojum-mag.net/f/index.php%3Fsp%3Dliv%26livre_id%3D297+zizek+intolerance&cd=3&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a
.
Je crois u'il s'en fout un peu de la spiritualité ZIZEK, sa démarche est de dire , comme K.LORENZ , que c'est l'agressivité qui nous fait bouger , et que si on l'a inhibée pour nous socialiser comme toutes les especes sociales , c'est pour la reporter en dehors du groupe . C'est un putain d'instinct et c'est indélébile (dans les gènes). Juste on peut le freiner par des rites (culturels eux , mais vachement vieux )et comme c'est ce qui nous fait bander , faut pas le suprimer (c't'une image). La politique au sens "propre" (putain d'oxymore!),ne se peut faire sans l'agressivité. C'est NECESSAIRE pour un tas de truc , meme qd c'est utilisé négativement (voir Bizounours).
Tu as une vue trop "faits divers" du truc .
L'agressivité est "inhibée des centaines de fois par jour par des petits "RITES" (rituels inconscients), histoire de ne pas se mettre sur la tronche . Comme un code barre quoi ! t'imagine a chaque trait noir tu est déconnecté du réel et passe en mode automatique ...tu es dé-saffecté , sorti l'affect craignos !, juste 1/4 de seconde .
Back to top
View user's profile Send private message
lead



Joined: 08 Sep 2009
Posts: 220

PostPosted: 28 Oct 2009 18:13    Post subject: Reply with quote

je suis d'accord aussi ,je ne tolère plus beaucoup de chose moi non plus ,et souvent mes amis me le reproches gentiment et me disent que l'on doit accepter les choix des autres ,chez moi ils sont prié de déposer les téléphone a l'entré de ma demeure par exemple .interdit les cigarettes .

si je ne tolère pas l'acte d'une personne et que je lui dit ,je lui montre mon intéret pour sa personne

en ces temps d'imposture universelle ,dire la vérité est devenu un acte révolutionnaire (G.O)

zizek je vais me pencher sur ses arguments Clin d'oeil

si tu as une bonne citation de zizek je suis preneur

la tolérance c'est toléré mais pas vraiment accepter
la tolérance est une douleur qui nuit au bien etre !
_________________
Il se peut que j'emploie des mots dans un sens qui n'est pas le votre.
Back to top
View user's profile Send private message
SophieMaxou
Guest





PostPosted: 29 Oct 2009 8:30    Post subject: Re: Le livre de Monsieur Lahille Reply with quote

Je confirme, Viviane, j'ai aussi beaucoup apprécié ce guide. Je voulais savoir si Philippe Lahille donne des conférences, où, quand ? Quelqu'un peut-il me renseigner ?
merci


Viviane B wrote:
Bonjour à tous
J'ai lu le livre de Philippe Lahille dont il propose un extrait plus haut. Je voulais dire que ce livre m'a beaucoup marqué et surtout aidé. Il est très simple (pourrait-il en être autrement) mais très juste et utile. Il ne manque pas non plus d'humour... car la simplicité volontaire est tout sauf triste !
Viviane
Back to top
cervesia



Joined: 20 May 2009
Posts: 491
Location: toul, lorraine

PostPosted: 29 Oct 2009 12:25    Post subject: Reply with quote

Décroissance : risques liés au chômage massif ?

ben le vrai risque c'est que les chômeurs arrivent à s'en sortir sans travailler ? ce qui me semble un bon risque !
parce qu'il faudrait savoir à qui doivent profiter les fruits d'un dur labeur ???
à celui qui bosse ? ou à une enflure d'actionnaire qui lui ne branle rien ???
Back to top
View user's profile Send private message
Ruvon



Joined: 14 Oct 2009
Posts: 119
Location: Lyon / Saint Etienne

PostPosted: 29 Oct 2009 14:24    Post subject: Reply with quote

cervesia wrote:

parce qu'il faudrait savoir à qui doivent profiter les fruits d'un dur labeur ???
à celui qui bosse ? ou à une enflure d'actionnaire qui lui ne branle rien ???


Là, y a des gens qui te répondraient : "à celui qui bosse ? ou à une enflure de chômeur / étranger qui touche des allocs ?"

Ce sera pas mon cas, mais l'actionnaire n'est qu'un profiteur d'un système, qu'un utilisateur. Le problème c'est le système.

Parce que le travail, je n'envisage pas vivre sans. Mais je veux dire activité régulière. Remplir sa vie avec quelque chose qui nous plait.

Et ça, c'est indispensable à la vie en société. Je n'envisage pas de vivre SEUL, pour mon PROPRE compte... Mais ensemble, parce que y a des choses que je ne sais pas faire et qui ne me plaisent pas mais qui plaisent à d'autres... bref.

L'enflure d'actionnaire n'est qu'un élément constitutif d'une situation économique où le travail ne découle pas d'une nécessité pour la communauté humaine, mais d'une recherche de profit.
Et là, on peut gueuler autant qu'on veut, mais sans changer les règles du jeu, pas de changement du comportement des joueurs...
Back to top
View user's profile Send private message
loulie



Joined: 12 Jan 2009
Posts: 282

PostPosted: 29 Oct 2009 16:06    Post subject: Reply with quote

D'accord avec Ruvon ...

La responsabilité des autres qui profitent assis sur leur cul, c'est pas MON problème, et je ne les insulte pas en les traitant de ci et de ça non plus, !

cM'est une discussion de saloon ( ou de salon de coiffure !) mais ensuite, il faut se regarder et se remettre en question soi-même.

Le fruit de mon labeur doit profiter en premier lieu au quotidien dans lequel je vis qui comporte ; moi, ma famille et mes amis, les oiseaux et les biches du boisé que je protège, le potager, les bâtiments qui sont maison, hangar et ateliers...
Ce labeur là occupe la plus grande partie de mon temps et sert à construire et entretenir MON mode de vie.
De ce choix découle que je ne serai JAMAIS au chômage et que j'ai développé de multiples habiletés pour toujours m'en sortir.
Mes facultés, et mes élans créateurs se sont développé pour assumer ma vie, les imprévus, les accidents, les projets et les entreprises lucratives occasionelles et changeantes

Il est à distinguer d'un emploi salarié dont une partie est empochée par le sytème avant même qu'il ne vous atteigne. Ensuite, on vous fait croire que ça vous revient en programmes sociaux et gestion collective.
De ce système découle la dépendance, les limitations quant à l'apprentissage des habiletés pour répondre aux besoins fondamentaux du quotidien..,et le chômage... une autre forme de dépendance tout aussi lucrative pour le système qui vous tient bien en laisse.

Le problème C'EST le système obèse qu'il est devenu impossible de réformer, d'améliorer ... le système ne vit pas, il ne pense pas, il tourne tout seul ...

Ce que vous appellez ''risques liés au chômage massif'' c'est en fait ''risques liés au désoeuvrement '' des individus qui ne savent plus faire grand chose par et pour eux-mêmes... C'est de ce côté qu'il faut ''travailler'' ... poser sur la table les vrais besoins des êtres vivants, dont vous êtes et réapprendre à y répondre sans passer toujours systématiquement par des intermédiaires ( producteurs industriels de n'importe quoi emballeurs, transporteurs, publicistes, gérants, vendeurs, administration publique et privée...) qui constituent actuellement le tissu social ! un tissu social fait de non-production ! et de non-communication ! auquel vous participez en continuant de ''laborer'' pour le système... et qui est inculqué aux enfants par l,exemple ! pensez à ça aussi...

lou
Back to top
View user's profile Send private message Send e-mail
foutrak
Guest





PostPosted: 28 Nov 2009 16:56    Post subject: dérive Reply with quote

lead wrote:
un exemple : un homme qui agresse un enfant , je laisse la spiritualité de coté pour laisser l'animal en moi lui sauter a la gorge


mauvais exemple... compatible avec les totalitarismes (image de la pureté innocente de l'enfant avec Hitler, Sadam Hussein, Poutine... chez nous aussi). Donner la fessée, est-ce agresser un enfant? Psychologiquement, je le pense, mais pour autant, dès lors que ça n'est pas trop grave, on ne va pas défoncer les portes des gens pour réprimer les agissements. Idem, on utilise cette image idéale de l'enfant pour menacer de très lourdes sanctions l'accès permis (même recherché) d'un-e mineur-e à du matériel pornographique. C'est non seulement disproportionné mais récent (années 1990) et non applicable pour tout. Ce type de problèmes amène à réfléchir autrement qu'en s'en tenant à des positions de bonne conscience, qui peuvent avoir comme effet pervers de fabriquer des agresseurs et des criminels quand ils n'en sont pas réellement.
Back to top
NéoBio



Joined: 04 Feb 2010
Posts: 100

PostPosted: 04 Feb 2010 19:54    Post subject: Re: Décroissance : risques liés au chômage massif ? Reply with quote

Aloha Zen wrote:
Bonsoir,

Une idée, ou plutôt une réflexion, m'est venue à propos de la décroissance : est-elle sans risque pour le chômage ?

En effet, qui prône un ralentissement drastique de la consommation, engendre nécessairement une baisse de production. Or, qui dit baisse de production dit tout aussi bien (?) restructurations, délocalisations,.... et chômage !

La décroissance est-elle sans risque sur les millions d'ouvriers qui composent le monde économique ? Si la décroissance pouvait s'appliquer en masse, tant de gens au chômage sur un court labs de temps ne risqueraient-ils pas de créer, bien malgré eux, une très grande crise économique mondiale, comme au début des '70 ? Les États seraient-ils en mesure de payer tous ces chômeurs ?

En l'attente de vous lire...
Aloha Zen.


impossible de les payer, impossible de les nourir
un jour il y aura un nouvel équilibre c'est sur

quand on sera revenu à zéro rejet de co2 fossile on aura un monde basé sur l'agriculture et une petite industrie de subsistance
du coup il n'y aura pas beaucoup de chomeurs , mais on travaillera surtout pour manger
_________________
forum en coopérative
oléotransition
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ? All times are GMT + 1 Hour
Goto page Previous  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Next
Page 2 of 7

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group