forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Racisme d'Etat et Identité nationale
Goto page 1, 2  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Ruvon



Joined: 14 Oct 2009
Posts: 119
Location: Lyon / Saint Etienne

PostPosted: 03 Nov 2009 10:25    Post subject: Racisme d'Etat et Identité nationale Reply with quote

Bon, c'est la mode, alors, c'est quoi pour vous l'Identité Nationale ?
Z'êtes français d'abord ? Z'avez vos papiers ?

Trêve de conneries, je vais déjà donner mon avis.

Je suis français. C'est un fait. Je suis né ici, de parents français. Ca pourrait se résumer à ça, finalement.

Mais développons.

Histoire, tradition, culture, religion, valeurs, idéal de société

Histoire : ben un beau bordel, des tromperies, des coucheries, des soumissions à des despotes en tous genre, une révolution suivie directement d'une soumission à un empereur, entre deux colonisations de populations privées de leur liberté, massacres de masse, esclavage.
Depuis ça va un peu mieux, mais des gros passages qu'on essaie de nous faire oublier, entre les collabos, la guerre d'Algérie, la protection d'"amis" dictateurs en Afrique...

Tradition : bourgeoise ou prolétaire ? Grandes familles nobles de propriétaires, riches et industrielles, contre Jaurès, Blum, des grands noms du syndicalisme et du combat pour les conditions de travail (36...). Tradition commune ?...

Culture : grands noms de l'écriture, de la peinture, de la sculpture, de la philosophie, de la musique... La France garde une place de choix dans la culture mondiale ; récemment on a inventé la Tektonik, quand même. Mais sauf dans le rap où certains croient savoir écrire, l'anglais est la langue utilisée dans la musique.

L'identité, c'est aussi la langue ? C'est une bonne question, pas suffisante mais je pense un peu indispensable quand même. Dans le sens où quand on vit quelque part on apprend la langue, et quand on accueille des gens d'ailleurs on leur apprend la langue. C'est dans les deux sens.
Sur ce point j'ai du mal avec ceux qui ne souhaitent pas s'ouvrir, apprendre un nouveau mode de pensée, surtout qu'il n'y a rien de plus simple quand on vit sur un territoire.

Religion : oui, la France a une longue histoire compliquée avec la religion. Et si la religion dominante est effectivement le christianisme, il parait qu'on a connu les lumières, l'ouverture, la réflexion, la laïcité, qui n'est pas : pas de religion, mais : respect des religions et égalité de traitement des croyances.
Bref, cet élément ne doit pas être pris en compte pour définir l'identité nationale, ou s'il est pris en compte, c'est le respect des autres croyances qui doit caractériser l'identité nationale.

Valeurs et idéal de société : tout ce qui a pu être écrit pendant la révolution, ou le siècle des Lumières a été foulé aux pieds par la colonisation et l'asservissement aux lois du marché, qui ont remplacé dans l'ordre des priorités tout aspect social ou idéal de société.
Aujourd'hui l'idéal de société, c'est la croissance, la richesse, l'accumuler et le dépenser. Pas une certaine égalité sociale, une fraternité sociale, une liberté de pensée.
Tout ceci a été balayé par une propagande (née de la démocratie) très efficace, qui place la réussite financière au dessus de tout idéal.

Bref, l'identité nationale, c'est un ensemble de choses qu'on veut nous faire passer comme un élément de division des communautés. Alors que l'identité nationale n'a jamais existé, on a toujours connu DES identités nationales. Avec des visions présentées comme VRAIES, d'autres tolérées, et certaines combattues.
Mais pour ceux qui viennent d'autres pays, c'est quelque chose à construire, à modeler, comme à chaque génération, comme à chaque évolution historique.
C'est en constante évolution, et on peut en trouver plusieurs par pays.

Est-ce important qu'on décide qu'il y en ait UNE VRAIE ? Ou est-ce plus important qu'on accepte qu'il y en ait plusieurs ?

On peut essayer de la construire pour exclure ceux qui ne correspondent pas. On peut essayer de la construire en ouvrant différentes possibilités pour les individus, tous différents et tous égaux...

Je sais pas si j'ai raison, si j'ai tort dites le moi Sourire

edit : J'ai (Bug-in) renommé le topic, qui s'apellait juste "Identité nationale" pour généraliser le propos, reprendre la discussion, et éviter un nouveau sujet.
Back to top
View user's profile Send private message
chipolata



Joined: 09 Feb 2009
Posts: 86

PostPosted: 03 Nov 2009 10:57    Post subject: Reply with quote

Au début on parlait de nationalité pour définir un lieu de provenance, voir naissance et culture acquise. Le terme identité nationale définis surtout ce que les politiciens veulent inclure dans une description fermée et catégorisant des personne qui désire être reconnus comme étant porteur de la localisation géographique rattaché. Non pas pour défendre une culture face à la mondialisation marchande et sa dévorante soif de normalisation, et lissages ethniques. Mais surtout pour donner une justification face à des obligations et un moyens de fichages structuré reposant sur l'émotionnel avec un sous argument de défense du patrimoine culturel/historique.

Je ne me reconnaît pas en ce terme qui est une fabrication politicienne et non un désire de racine pour se structurer historiquement.
Back to top
View user's profile Send private message
jiheff



Joined: 05 Dec 2003
Posts: 291

PostPosted: 03 Nov 2009 11:03    Post subject: Reply with quote

Pas besoin d'avoir une identité spéciale pour se reconnaitre Français, il ne faut pas confondre identité et citoyenneté.
_________________
Objectif décroissance.
Back to top
View user's profile Send private message
Ruvon



Joined: 14 Oct 2009
Posts: 119
Location: Lyon / Saint Etienne

PostPosted: 03 Nov 2009 11:09    Post subject: Reply with quote

En fait, l'idée c'est que le ... gouvernement ... lance une "enquête" là dessus.

http://www.debatidentitenationale.fr/

donc je suis d'accord sur la différence. Seulement certains parlent de cette "identité", donc je me demande comment les objecteurs de croissance imaginent, acceptent, envisagent cette idée.
Citoyenneté, le mot n'est pas lâché. Mais quelle différence fais tu, toi ?
Back to top
View user's profile Send private message
Sylviane



Joined: 21 Feb 2009
Posts: 208

PostPosted: 03 Nov 2009 12:39    Post subject: Identité nationale Reply with quote

Moi je ne suis pas française; je viens d'un pays où est est attaché à ses racines et sa culture mais sans plus...On est pas franchemment attaché à notre pays; même si les belges se font repérer Cool (on a même pas de grande fierté nationnal; on est content quand un belge se démarque; et encore; surtout les médias Mort de rire )

C'est personnel mais je trouve que cette idée d'indentité national est intolérable et fachisante...Bon je suis bien placé pour la savoir; nos problèmes communautaires sont plus des enjeux politique qu'autre chose; et quand on a une politique qui dérrape à ce point là; il faut dire non...

Maintennant comment s'opposer en temps que citoyen dans un délire pareille; je voudrais bien le savoir! Mais ce genre d'idées puent...J'ai pas la sollution, mon pays est en train d'imploser; nous n'avons déjà plus le même droit civiques au nord et au sud; sans parler des personne sans papiers qui n'en ont aucuns pour ainsi dire...J'ai honte de le dire que j'ai pas personelement trouver de sollution contre cet état de fait qui empire!
Back to top
View user's profile Send private message
chipolata



Joined: 09 Feb 2009
Posts: 86

PostPosted: 03 Nov 2009 14:35    Post subject: Reply with quote

jiheff wrote:
Pas besoin d'avoir une identité spéciale pour se reconnaitre Français, il ne faut pas confondre identité et citoyenneté.


Tu auras beau le plaider, si "ils" décides que tu devra porté ta marque d'identité nationale que tu te ressente français ou non tu sera assimiler malgré toi, et c'est justement là que le débat imposé est pervers, ils essaye de confondre attachement culturel, et lieux de naissance.
Back to top
View user's profile Send private message
Ruvon



Joined: 14 Oct 2009
Posts: 119
Location: Lyon / Saint Etienne

PostPosted: 03 Nov 2009 14:53    Post subject: Reply with quote

chipolata wrote:
ils essaye de confondre attachement culturel, et lieux de naissance.


Tout à fait d'accord avec cette analyse. Cette volonté est complètement idiote mais en droite ligne du chemin actuel...

On ne choisit pas où on nait, mais on choisit ce que l'on est...

Le problème, c'est bien évidemment que c'est une tentative de diviser, de séparer les gens en fonction de leur origine.

J'en profite pour en rajouter une petite ligne : non, je ne crois pas que respecter les lois de la république soit une condition pour être français. Pour 2 raisons : quand la loi est immorale, et quand ceux là même qui veulent nous classer par respectabilité la violent régulièrement, elle perd tout son sens...

Ce qui me donne envie de citer la signature de bug-in sur les lois et les voleurs.

Désolé de cet aparté, mais je lis trop de commentaires de ce genre en ce moment (pas ici, hein...)
Back to top
View user's profile Send private message
bioman



Joined: 28 Sep 2009
Posts: 112

PostPosted: 03 Dec 2009 15:05    Post subject: RANCISME Reply with quote

Fou
Ça pue le patrouillotisme > E. Besson: "Il ne s'agit pas de nationalisme mais de patriotisme!" CQFD, souci inutile exploitant la peur des gens (surtout ceux qui votent) à des fins électoralistes.

Présidentiables en 2007: que des encartés "catholique de confession", alors que LES DEUX-TIERS des Français se disent ou agnostiques ou athés.

Quand on ne veut pas parler des vrais problèmes, on en fabrique d'autres.
Et ça donne des leçons quand on n'en a vraiment pas besoin de la part de ces élites vaniteuses!

C'est du fRANCISME prétentieux.
Back to top
View user's profile Send private message
sylva



Joined: 18 May 2007
Posts: 228

PostPosted: 03 Dec 2009 15:30    Post subject: Reply with quote

Quote:
.J'ai pas la sollution, mon pays est en train d'imploser; nous n'avons déjà plus le même droit civiques au nord et au sud; sans parler des personne sans papiers qui n'en ont aucuns pour ainsi dire...J'ai honte de le dire que j'ai pas personelement trouver de sollution contre cet état de fait qui empire!


bref.... au royaume de Belgique, la situation empire !!
arf... Mort de rire
_________________
La Terre est bleue comme une orange. Paul Eluard
Il n'y a que la fiction qui dise le vrai. Vladimir Nabokov
Un écran, ça empêche de voir ; c'est sa fonction.
Back to top
View user's profile Send private message
bug-in



Joined: 13 Mar 2003
Posts: 4057
Location: prox. Montpellier

PostPosted: 13 Aug 2010 10:05    Post subject: Reply with quote

Racisme : l'ONU s'inquiète du « discours politique » français

Quote:
A Genève, depuis deux jours, le Comité de l'ONU pour l'élimination de la discrimination raciale (CEDR) examine la situation de la France, qui a ratifié la convention correspondante en 1973. Face aux délégués français, les experts s'inquiètent de la recrudescence du racisme « dans le discours politique ». Le carnet de circulation des gens du voyage « rappelle l'époque de Pétain », a déclaré l'un d'eux.

C'est Waliakoye Saidou, le représentant du Niger, qui a fait cette dernière déclaration, en ajoutant que ce carnet de circulation « effraie » les membres du CEDR. Il s'est aussi étonné « des déclarations politiques récentes », et que « les politiques en France maltraitent à ce point le droit français et notamment la Constitution ».

Les 18 membres du CEDR s'expriment en qualité d'experts, et pas au nom de leur pays. L'expert français, l'ancien premier avocat général à la Cour de cassation Régis de Gouttes, n'a pas le droit de prendre la parole pendant l'examen de la situation de son pays.

L'expert togolais, Dieudonné Ewomsan, a évoqué les déclarations de Nicolas Sarkozy, le 30 juillet :

« Le discours du chef de l'Etat n'est pas seulement discriminant, c'est aussi une incitation à la haine. »

Le Turc Gün Kut s'est dit « inquiet du racisme dans le discours politique ». Lui aussi s'est demandé si le retrait de la nationalité pour certains délinquants d'origine étrangère était « compatible avec la Constitution ».
Le rapport du CEDR est attendu dans dix jours

Selon Julie Gromellon, la représentante permanente de la Fédération internationale des Ligues de droits de l'Homme (FIDH) à Genève, qui assiste aux débats, ces questionnements sur le respect de la constitution d'un pays sont « assez rares » :

« D'habitude, les experts s'interrogent sur la conformité d'une politique nationale par rapport à la convention. Mais là, les membres du comité ont été choqués par les récentes déclarations au plus haut niveau de l'Etat.

Ils critiquent l'attitude générale de la France, qui non seulement ne reconnaît pas les discriminations raciales, mais en nie aussi l'existence. Ils reprochent à la France de se retrancher derrière les principes de “liberté, égalité, fraternité” pour dire que “tout va bien”. »

Par ailleurs, selon l'AFP, les experts ont salué l'annonce « inattendue » faite par la délégation française de la préparation d'un plan national de lutte contre le racisme. Les envoyés du Quai d'Orsay ont présenté un rapport de 90 pages résumant les mesures prises en France depuis 2005, date du dernier examen par le comité.

Le CEDR rendra son rapport sur la situation française dans une dizaine de jours. Même si la France a signé la convention de l'ONU, rien ne l'oblige à mettre en oeuvre les recommandations du CEDR.

Julie Gromellon considère que « seule la pression des ONG » pourra amener la France à appliquer ces mesures. « On attend plus de la France, patrie des droits de l'Homme, que d'autres pays », note-t-elle.


copie : http://www.rue89.com/2010/08/12/racisme-lonu-sinquiete-du-discours-politique-francais-162015
_________________
Pour des communautés libertaires écocentrique et affinitaire

Participer a libérer et cultiver les conditions locales et pérennes d’existences et d’autodéterminations des vivants, sans domination.
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 18 Aug 2010 21:47    Post subject: Reply with quote

Salut à tous-tes,

La France traverse une grave crise... d'identité ?

Une majorité de Français, sous influence médiatique, a élu l'ami des industriels et de ceux qui détiennent les médias de masse. Nous nous gaussions de Berlusconi et de son italie extrêmisante, nous avons la même chose aujourd'hui !

La crise économique désavoue notre gouvernement d'incompétents bling-bling. Mais que fait le PS ? Il sert le même discours absurde de "relancer la croissance pour sauvegarder l'emploi". C'est au PS qu'il reviendrait de tenir les propos de Ruvon ci-dessus à propos de la "Sociale". Au lieu de cela, c'est effectivement le triomphe du chiffre sur le sens.

L'appel des Glières a proposé le terme : une "société limite". Notre président est à deux doigts de basculer dans un régime vichysant light.
Il s'arqueboute sur ses positions historiques : rameuter les bons gros cons-ervateurs, cathos, racistes, chefs d'entreprises qui ne voient que leurs charges et leurs impots, des incultes, télégobeurs, etc...

La France traverse donc une période de régression.
Pas de projet de société, tout au moins au niveau national.

Les entreprises sont pressurées par les fonds d'investissement et la mondialisation : les salariés sont face à des monstres : les entreprises. Le faible contre le fort. Avec le consentement lâche de la plupart des responsables politiques. Combien de temps ce jeu abject pourra-t-il durer ?

Pourtant des projets de société sont à l'oeuvre, localement. La décroissance en fait partie. Mais ça ne passe que dans Silence et pas sur les télés bling-bling.

Tarte à la crème donc que ces petites affaires d'identité nationale, de Rom expulsés en avion, etc... Nos roitelets cherchent à faire diversion. A sortir enfin de l'abime béant qui s'est ouvert sous leurs pieds avec l'affaire Woerth-Bettencourt-UMP-Mediapart...

Faut-il aider le PS à faire front contre le front UMP ?
Passer à l'action directe ?

Ou continuer à promouvoir la décroissance localement, en ignorant superbement les imbéciles qui nous servent de gouvernants ?

Je rappelle que la Commune d'Oaxaca a réussi à vivre sans maire pendant plus de 6 mois. Les politiques ne sont pas d'une grande utilité quand leur rôle se borne à interdire tout ce qu'ils peuvent, et oppresser les populations.

Rappelons-nous également que l'UMP est lui-même parcouru par de grandes tensions et incohérences. Faisons pression sur les politiques, maires, députés... UMP, PS et autres. Ils doivent comprendre que la donne actuelle n'est pas viable. Les objecteurs de croissance, en tant que minorité agissante, ont un rôle à jouer.

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
Kercoz



Joined: 20 Sep 2008
Posts: 967
Location: bordeaux

PostPosted: 19 Aug 2010 7:05    Post subject: Reply with quote

La notion d' "IDENTITE" provient d'un besoin , ancré au plus profond de nous par des millénaires de formatage, de se référer au "groupe" .
L'individu n'existe pas en tant que tel depuis sa "mise en société". L'unité de base c'est "le groupe ET l'individu" . Je veux dire le groupe suffisamment peu nombreux pour que CHACUN connaisse chacun et puisse interagir avec .
Cette référence est Identitaire . La structure "normale est fractale/parcellisée avec des liaisons amour/haine entre groupe similaire (mais non identique) aux liaisons entre individus .
Changer ce modèle structurel , c'est ce que les civilisations essaient de faire et échouent lamenrablement pour raison de boostage entropique.
Si l'altérité est source d'emmergeance de "savoir" ,il est necessaire qu'elle reste altérité et ce contact n'est positive que pour l'individu . Pas pour le groupe , puisque l'altérité s'afafiblit a chaque contact .
En core une fois , il faut differencier le interets des individus de ceux du groupe et de ceux de l'(espèce ....tous trois differents et souvent opposés .
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société All times are GMT + 1 Hour
Goto page 1, 2  Next
Page 1 of 2

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group