forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Vaccin grippeA:DANGER de contrôle/moutonnerie: RESISTEZ
Goto page 1, 2, 3, 4, 5  Next
 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Santé et Nourriture
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Guest






PostPosted: 09 Nov 2009 13:12    Post subject: Vaccin grippeA:DANGER de contrôle/moutonnerie: RESISTEZ Reply with quote

Voir les vidéos sur cette page.

-- http://danger-vaccin-h1n1.blogspot.com/2009/09/dnger-vaccin-grippe-h1n1.html
Choqué Choqué

Bon on peut considérer la 1e voire la 2 comme pas très sérieuse, mais la la 3e ("vaccin de la grippe 1, un poison") est une conférence intéressante, d'un humour certain!!
Mort de rire
La 4e vidéo (montage avec ensemble des -rares- infos critiques passées à la télé) est absolument claire.
La 7e introduit la question des risques des fameux adjuvants.

Le bas de page démontre l'énorme opération financière. Aux EUA, les solutions naturelles contre la grippe sont violemment contrées par la FDA, accquise au libéralisme.

La vaccination (soi-disant) contre la grippe A/H1N1 est une vaste opération de manipulation et de pression internationale, dans laquelle les pouvoir occidentaux (américain surtout) se trouvent corrompus par des organisations et de grands groupes financiers. Le gouvernement américain est même prêt à mobiliser les services millitaires. Tout est fait pour faire peur, culpabiliser, rassurer... pour aller jusqu'au bout. En France, suite aux vastes critiques, L. Chatel dit que ce n'est pas obligatoire du tout, mais tout est fait en même temps pour convaincre et inciter vivement à le faire!
Mal ou Très fou

Ces vaccins sont inutiles, risqués et ne favorisent qu'une organisation de "criminels" intégré au système de la finance.

Désobéissez, ne vous laissez pas manipuler comme des moutons endormis par les forces de la police des cerveaux.
Back to top
Ajhasse



Joined: 15 Jun 2008
Posts: 484
Location: Campagne profonde

PostPosted: 09 Nov 2009 14:47    Post subject: Reply with quote

Entièrement d'accord !


http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2009/10/08/15351012.html


Vaccination H1N1 à l'école sans accord parental préalable ?





Quote:
Dimanche 8 novembre : ENFIN !!!

Sur France 2 le ministre de l'Education nationale Luc Chatel annonce que la vaccination dans les écoles commencera le 25 novembre.(article de La Croix)

Il prépare l'organisation de la vaccination dans les collèges et les lycées et a souligné que cette vaccination ne serait pas obligatoire.

Pour les enfants du primaire et des maternelles ils seront vaccinés de façon facultative dans les centres de vaccination de proximité où leurs parents pourront les accompagner.

Les parents devraient recevoir un bon de vaccination puis un questionnaire pour prendre en compte d'éventuels problèmes d'incompatibilité. Voir aussi l'article du Figaro



Toutes ces mesures plutôt rassurantes mais qui ont beaucoup tardé pour être annoncées semblent montrer qu'elles n'étaient pas forcément prévues ainsi au début et que la mobilisation a payé. Depuis la circulaire du 21 août qui annonçait la vaccination des enfants dans les écoles ainsi que de toute la communauté éducative....


Vous trouverez en pièces jointes des formulaires appropriés à envoyer à votre établissement scolaire en AR en trois exemplaires, un pour l'école, un pour votre enfant, un pour vous, prenez les devant, les enfants qui ne disposeront pas de ce formulaire pourrait être vaccinés quand même...

La circulaire du 21 août écrivait page 11 :


''Toute équipe de vaccination devra s'auto-vacciner lors de sa première vacation''


mais cela a été annulé par la circulaire du 28 octobre qui rend cette vaccination facultative en raison sans doute des protestations et surtout des difficultés à recruter des vaccinateurs. Je viens d'entendre sur Europe 1 les protestations d'une infirmière libérale réquisitionnée pour vacciner dans un centre ce qui l'empêchera de s'occuper de ses malades. Alors si en plus, en étant réquisitionnés sur ordre du préfet, les vaccinateurs devaient se vacciner entre-eux !!! De plus, une circulaire n'étant pas une loi il aurait fallu pour le moins un décret du premier ministre pour rendre cette vaccination obligatoire pour ce personnel.


En même temps, habituée que je suis aux pièges gouvernementaux aidés des grands brigands devant la détermination desquels rien ne résiste, j'émets une assez grande réserve, comme notre nouvel "invité" que j'invite d'ailleurs à se présenter...? Mort de rire :

http://danger-vaccin-h1n1.blogspot.com/2009/09/dnger-vaccin-grippe-h1n1.html
_________________
«La survie de la planète et le bien-être de ceux qui la peuplent, hommes et bêtes, passent par des actions courageuses qui ne viendront pas d'en haut, comme on le croit généralement.»Philippe DESBROSSES
Back to top
View user's profile Send private message
Ajhasse



Joined: 15 Jun 2008
Posts: 484
Location: Campagne profonde

PostPosted: 12 Nov 2009 11:12    Post subject: Reply with quote

Prévention grippe

http://forum.doctissimo.fr/medicaments/homeopathie/traitement-homeo-fond-sujet_150228_1.htm

Trouvé sur un autre forum santé:
Citation:
Quote:
Bonjour,

Un médecin m'a recommandé également ce traitement homéopathique.

Comme elle est, en plus, aromathérapeute et plusieurs autres spécialités..., elle m'a indiqué, pour remonter mon immunité avant l'hiver, de prendre chaque matin pendant un mois (octobre) une cuillère à café de miel+huiles essentielles préparé de la manière suivante :
- verser dans un pot de miel liquide de 500 gr(non chauffé de préférence, bref un vrai miel d'apiculteur) 2 gouttes d'huile essentielle de ravensara, 2 gouttes d'H.E. de pin et 2 gouttes d'H.E. d'eucalyptus. Bien mélanger. Un pot suffit pour la cure.
Attention : pour les personnes de + de 55 ans, ne mettre qu'une seule goutte d'H.E.. Ne surtout pas donner à des petits-enfants.
C'est assez fort au début, mais ensuite le goût s'estompe.

Bonne journée.

_________________
«La survie de la planète et le bien-être de ceux qui la peuplent, hommes et bêtes, passent par des actions courageuses qui ne viendront pas d'en haut, comme on le croit généralement.»Philippe DESBROSSES
Back to top
View user's profile Send private message
Fabinoo



Joined: 16 Aug 2005
Posts: 779
Location: Hte Corse

PostPosted: 12 Nov 2009 15:42    Post subject: Reply with quote

Quote:

''Toute équipe de vaccination devra s'auto-vacciner lors de sa première vacation''

Ils auraient suggéré de se petit-suissider, ç'aurait été moins ridicule.
Back to top
View user's profile Send private message
bioman



Joined: 28 Sep 2009
Posts: 112

PostPosted: 13 Nov 2009 13:54    Post subject: assoce HE antivirales Reply with quote

AUTOMEDICATION POUR SE PROTEGER DE LA GRIPPE et d'autres affections virales:

HE
Le truc Ravintsara/Eucalyptus (le Pin est plutôt à utiliser en traitement) ça marche mais seulement à condition d'avoir une assez bonne hygiène de vie globale et de le faire sur plusieurs jours, en prévention, 2-3 fois par jour (mais même une fois ça fait effet).

On peut aussi utiliser d'autres Huiles Essentielles:
- le thym à feuilles de sariette,
- la sariette des montagnes,
- le giroflier,
- l'origan (antibactérienne/virale majeure et stimulante)

Mais il est vrai que le RAVINTSARA est particulièrement indiqué contre les diverses infections virales (agit aussi contre l'angoisse, les bronchite/rhumes, les troubles nerveux...)

Plutôt que le Pin, l'aromathérapie scientifique recommande de choisir, avec l'Eucalyptus radiata, l'ORIGAN (il combat grippe et asthénies).
On peut mélanger 2 gouttes d'HE d'ORIGAN, 1 d'eucalyptus radiata (toujours dans presque 1 c. à soupe de miel/huile vierge...) puis, à qq heures d'intervalle, prendre 2-3 (pas plus) de ravintsara.

Attention, utiliser de préférence l'Eucalyptus Radié (et non les autres, moins appropriés ou efficaces). Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans et aux femmes enceintes.


Homéopathie
Bon, ça marche sur certaines personnes ou pas mais voilà ce qui est préconisé:
prendre 10 granulés de Influenzinum 9CH (ou 15)
4 jours plus tard, prendre 10 granulés de Serum de Yersin 9CH OU 1 mini-tube idem de 15CH.
à répéter ensuite deux fois: un mois et deux mois après
(et bien sûr supprimer camomille et menthe le jour des prises).
Back to top
View user's profile Send private message
Ajhasse



Joined: 15 Jun 2008
Posts: 484
Location: Campagne profonde

PostPosted: 16 Nov 2009 10:49    Post subject: Reply with quote

Citation:
H1N1 : grand écart sur l’Atlantique - Huile de requin vs Brouillard de grippe - Source : DECAP’ACTU
jeudi 12 novembre 2009
La campagne de vaccination qui bat son plein au Etats-Unis consiste en une "vaccination" par spray nasal de Flumist (littéralement "brouillard de grippe") contenant 3 souches VIVANTES de virus de la grippe. Il est clairement mentionné dans la notice du Flumist que celui-ci peut rendre malade et contagieuse pendant trois semaines toute personne aux défenses immunitaires faibles, ce qui est le cas de plus de la moitié de la population américaine.
Euro-squalène contre US-Flumist
Dans ces conditions, on se réjouit que ce "vaccin" américain soit strictement interdit en Europe ! Reste à relever que si les USA utilisent le Flumist avec tous les risques que cela implique, c’est pour une raison toute simple : suite aux procédures intentées par les vétérans de la 1ère guerre du golfe, le squalène est interdit par une loi fédérale dans tous les USA. C’est le même squalène que contient le vaccin Pandremix pour lequel Madame Bachelot "invite" les entourages des nourrissons à ses faire piquer.
La quantité moyenne de squalène injectée chez le soldat U.S. par la vaccination contre l’anthrax pendant et après la guerre du Golfe était de 34,2 microgrammes par litre. le vaccin Pandremix contient 10,68 mg de squalène par 0,5 ml. Cela correspond à 21,36 grammes par litre, soit un million de fois plus de squalène par dose. (source : site Internet The Military Vaccine Resource Directory & document officiel de l’EMEA)

L’étude retenue par le juge de la Cour fédérale américain pour interdire l’usage du squalène révèle que ce fut l’autre cause du Syndrome de guerre du golfe chez 25% des 697.000 soldats américains. Si on considère que 175.000 des 697.000 soldats furent officiellement reconnus affectés par le syndrome de la Guerre du Golfe et qu’un quart l’étaient par le squalène, on arrive au résultat suivant : l’usage du squalène au faible dosage américain provoquait des dégâts plus ou moins graves dans 6,28% des cas. A quoi pouvons-nous nous attendre avec un dosage 1 million de fois supérieur ? Malheureusement, je crains que nous n’allons pas tarder à le savoir.

Résister, une question vitale
Il faut rendre hommage au 90% de médecins qui ont courageusement résisté aux injonctions et aux manœuvres d’intimidation de Mme Bachelot, dont l’irresponsabilité ne s’explique que par sa carrière de chargée de communication de l’industrie pharmaceutique, (ICI Pharma puis Soguipharm) carrière qu’elle a simplement poursuivie au ministère de la Santé.

Cet exemple de résistance du milieu médical éclaire nos concitoyens qui s’apprête eux-aussi à résister à la campagne honteuse visant d’abord à culpabiliser les parents puis à manipuler la population par des mensonges éhontés tel que celui qui figure sur "l’invitation" :

"La qualité, la sécurité et l’efficacité des vaccins utilisés ont faits l’objet d’une étude rigoureuse de la part des autorités sanitaires dans le cadre des autorisations de mise sur le marché (AMM)."

Pour que vous soyez réellement informés, voici la mise en garde et les conseils avisés d’un neurochirurgien réputé :

Personne ne devrait accepter le vaccin contre la grippe porcine....il s’agit d’un des vaccins les plus dangereux jamais conçus. Il contient un adjuvant nommé squalène (MF-59) . Il a été montré que ce produit pouvait provoquer de graves maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, l’arthrite rhumatoïde et le lupus. Il s’agit de l’adjuvant vaccinal qui a été mis en cause dans le syndrome de la Guerre du Golfe qui a tué plus de 10.000 soldats et provoqué une augmentation de 200% de la maladie de Lou Gehring (sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot (ALS), maladie mortelle.

Le virus H1N1 tue en provoquant une « tempête de cytokines », entraînant le système immunitaire à réagir de manière excessive. C’est la raison pour laquelle il tue des jeunes personnes et provoque une maladie plus légère chez les personnes plus âgées dont le système immunitaire est davantage affaibli. Ce vaccin est un puissant stimulateur de l’immunité qui rend le virus capable d’une beaucoup plus grande létalité .

La meilleure protection est la vitamine D3. Il faudrait dès que possible en prendre 5000 UI (IU en anglais) par jour et quand la maladie commence à s’étendre, augmenter la dose jusqu’à 15.000 UI par jour. La vitamine D3 module la réaction immunitaire, réduisant le risque de réactions excessives. Elle stimule le corps à produire ce qu’on appelle des peptides antimicrobiens (antimicrobial peptides) puissants destructeurs de virus qui ne font pas intervenir l’immunité. L’effet est proportionnel à la dose administrée. Plus la dose de vitamine D3 est élevée, meilleure la protection. Les huiles de poisson contribuent également à réduire une réaction immunitaire excessive. Une cuillère à café par jour serait suffisante. ( La meilleure est l’huile de poisson Norvégienne au citron Carlson ) . En cas de symptômes graves, prendre une cuillère à café deux fois par jour. Divers antioxydants peuvent aussi être utiles comme le curcuma, le « quercetin », l’extrait de pépin de pamplemousse, la vitamine C , ainsi que la vitamine E naturelle. Un apport multi minéraux/vitamines est aussi essentiel.

Puis-je vous demander de répandre ce message. Les gens doivent savoir comment se protéger.

Dr RUSSELL L. BLAYLOCK, M.D.



http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve184
http://r-sistons.over-blog.com/
_________________
«La survie de la planète et le bien-être de ceux qui la peuplent, hommes et bêtes, passent par des actions courageuses qui ne viendront pas d'en haut, comme on le croit généralement.»Philippe DESBROSSES
Back to top
View user's profile Send private message
Fabinoo



Joined: 16 Aug 2005
Posts: 779
Location: Hte Corse

PostPosted: 16 Nov 2009 20:49    Post subject: Reply with quote

Quote:
La meilleure protection est la vitamine D3. Il faudrait dès que possible en prendre 5000 UI (IU en anglais) par jour et quand la maladie commence à s’étendre, augmenter la dose jusqu’à 15.000 UI par jour. La vitamine D3 module la réaction immunitaire, réduisant le risque de réactions excessives. Elle stimule le corps à produire ce qu’on appelle des peptides antimicrobiens (antimicrobial peptides) puissants destructeurs de virus qui ne font pas intervenir l’immunité. L’effet est proportionnel à la dose administrée. Plus la dose de vitamine D3 est élevée, meilleure la protection. Les huiles de poisson contribuent également à réduire une réaction immunitaire excessive. Une cuillère à café par jour serait suffisante. ( La meilleure est l’huile de poisson Norvégienne au citron Carlson ) . En cas de symptômes graves, prendre une cuillère à café deux fois par jour. Divers antioxydants peuvent aussi être utiles comme le curcuma, le « quercetin », l’extrait de pépin de pamplemousse, la vitamine C , ainsi que la vitamine E naturelle. Un apport multi minéraux/vitamines est aussi essentiel.


Je confirme que ce passage est largement étayé par pas mal d'études scientifiques.
Back to top
View user's profile Send private message
cervesia



Joined: 20 May 2009
Posts: 491
Location: toul, lorraine

PostPosted: 17 Nov 2009 17:36    Post subject: Reply with quote

ah ah j'ai reçue ce jour mon ordre d'extermination !!! mais chuis pas un cafard moi merde alors !!! Mal ou Très fou

et je retiens cette petite phrase (dans la lettre )

" la qualité, la sécurité et l'efficacité des vaccins utilisés ont fait l'objet d'une évaluation rigoureuses de la part des autorités sanitaires, dans le cadre des autorisations de mise sur le marché "

ben tiens va dire ça aux victimes de la grippe vaccino-induite....! ceux qu'on nie.... et qu'on comptabilise avec juste les morts d'une supposée grippe....

et il y a un doute sur les AMM..... qui concerneraient surtout les précédents vaccins contre la supposée grippe aviaire...

je vais l'accrocher au mur, avec la foto de bac-helot j'ai toujours besoin de cibles pour les fléchettes....
Back to top
View user's profile Send private message
Ajhasse



Joined: 15 Jun 2008
Posts: 484
Location: Campagne profonde

PostPosted: 17 Nov 2009 20:28    Post subject: Reply with quote

Cervesia:>>
Quote:
je vais l'accrocher au mur, avec la foto de bac-helot j'ai toujours besoin de cibles pour les fléchettes....
Mort de rire
Je veux bien concourrir aussi ! Mort de rire
_________________
«La survie de la planète et le bien-être de ceux qui la peuplent, hommes et bêtes, passent par des actions courageuses qui ne viendront pas d'en haut, comme on le croit généralement.»Philippe DESBROSSES
Back to top
View user's profile Send private message
cervesia



Joined: 20 May 2009
Posts: 491
Location: toul, lorraine

PostPosted: 17 Nov 2009 22:16    Post subject: Reply with quote

viens quand tu veux ma belle ! on jacassera ensemble enfin si tu veux bien jacasser avec une vieille corneille ! Mort de rire
Back to top
View user's profile Send private message
Ajhasse



Joined: 15 Jun 2008
Posts: 484
Location: Campagne profonde

PostPosted: 18 Nov 2009 8:48    Post subject: Reply with quote

cervesia wrote:
viens quand tu veux ma belle ! on jacassera ensemble enfin si tu veux bien jacasser avec une vieille corneille ! Mort de rire

Mais oui !
Pies et corneilles sont de la même famille, en plus !... Mort de rire
Notre cible pourrait être...une vieille perroquette déplumée ?...
_________________
«La survie de la planète et le bien-être de ceux qui la peuplent, hommes et bêtes, passent par des actions courageuses qui ne viendront pas d'en haut, comme on le croit généralement.»Philippe DESBROSSES
Back to top
View user's profile Send private message
criton



Joined: 01 Feb 2006
Posts: 5
Location: Paris

PostPosted: 18 Nov 2009 13:07    Post subject: Reply with quote

J’ai lu le lien. Dire qu'il y a collusion entre labo et pouvoir dans le but de se faire du fric à l'occasion la pandémie est une chose, qui est d’ailleurs relativement banale et peu surprenante. Mais en conclure qu'on veut nous empoisonner est une erreur de raisonnement. Je cite longuement la prose : http://danger-vaccin-h1n1.blogspot.com/2009/09/dnger-vaccin-grippe-h1n1.html

" Tel est le second objectif de cet article : vous faire partager quelques-unes de mes nombreuses questions et interrogations à propos de cette fameuse pandémie de grippe H1N1, et vous inviter à y répondre par vous-même puis à tirer vos propres conclusions.

Pourquoi, Madame Bachelot (ministre de la santé en France) a-t-elle demandé début février 2009, à un groupe de légistes constitutionnalistes, un mémo sur la question suivante : l’imposition d’un plan de vaccination à toute la population serait-elle illégale et anticonstitutionnelle ? Ce sur quoi les experts l’ont rassurée, invoquant qu’une situation exceptionnelle et qu’un état d’urgence sanitaire justifiait amplement qu’on supprime toutes les libertés individuelles !

Pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé a-t-elle modifié, le 27 avril 2009, sa définition de la pandémie ? Auparavant, pour déclarer une pandémie, les contraintes étaient beaucoup plus sévères ! Maintenant, il suffit que la maladie soit identifiée dans deux pays d’une même zone OMS !

Comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine (H1N1) a été déposé en 2007 (bien avant la réapparition du virus disparu depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918) ?

Par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l’intuition d’aller signer un contrat d’investissement d’un montant de 100 millions d’euros, le 9 mars 2009, pour la construction d’une usine de fabrication de vaccins contre la grippe ? Et devinez où ! Au Mexique, là où justement, le foyer de la pandémie a pris naissance !

Pourquoi aucun média et aucun expert scientifique ne rappellent que la grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes, soit plus de 1.000 morts par jour (ce sont les chiffres officiels de l’Organisation Mondiale de la Santé) ?

Pourquoi tous les médias du monde répètent-ils quotidiennement que le virus de la grippe A H1N1 va provoquer une hécatombe de victimes, alors que les faits démontrent qu’il s’agit d’une simple grippette (moins grave que la grippe saisonnière ordinaire) qui n’a fait que 2.000 morts en plus de cinq mois ? La grippe ordinaire en aurait fait, pendant ce même laps de temps, 200.000 morts !

Pourquoi, malgré ces chiffres de morbidité et de mortalité insignifiants (2.000 au lieu de 200.000), la plupart des pays du Monde ont passé des commandes faramineuses pour des centaines de millions de doses de vaccin, et ce, dès le mois de juin 2009 ?

Autrement dit, pourquoi met-on en place des mesures exceptionnelles cette année, alors que la grippe est moins virulente que les autres années ?

Qu’est-ce qui, dans les faits, justifie de telles décisions alors qu’il n’y a rien d’exceptionnel ?

Pourquoi des lois d’exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu) ?

Pourquoi le Ministre de l’Intérieur Français a-t-il rappelé tous les réservistes de l’armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite) « de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l’été 2009 » (c’est-à-dire septembre) ?

Pourquoi l’armée américaine vient d’être déployée sur tout le territoire des Etats-Unis ?

Pourquoi plus de 800 camps de concentration ont-ils été installés aux Etats-Unis, ces dernières années (pour l’instant, ils sont vides) ? Pourquoi sont-ils gérés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency), qui intervient lors des grandes catastrophes sur le territoire (comme lors du cyclone Katrina) ?

Pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district ?

Pourquoi 600 neurologues britanniques ont-ils reçu, le 29 juillet 2009, une lettre confidentielle du Health Protection Agency (HPA), les invitant à être particulièrement attentifs à la future recrudescence du syndrome de Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative gravissime déclenchée la plupart du temps par l’acte vaccinal) ? Et pourquoi cette même agence n’a-telle pas prévenu le public qui va « bénéficier » de cette campagne de vaccination ?

Comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72 kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents, alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet accident absolument impossible ? Impossible sauf si l’acte devient volontaire. Cela m’a été confirmé par un docteur en biologie.

Pourquoi ne nous dit-on pas que le vaccin contre la grippe, depuis 40 ans qu’il existe, n’a jamais eu d’impact positif sur l’incidence de cette maladie, au contraire ? Une étude internationale a démontré que les vaccinés attrapaient plus souvent la grippe que les non vaccinés.

Pourquoi nous cache-t-on qu’en 1918, ce sont les personnes vaccinées qui sont mortes de la grippe espagnole, et pas les non vaccinées ? Cela voudrait-il dire qu’elles ont été tuées par le vaccin lui-même, et pas par la grippe ?

Si les vaccins ont si peu d’effets secondaires, comment les autorités sanitaires expliquent-elles que le nombre de scléroses en plaques en France est passé de 25.000 à 85.000, suite à la campagne de vaccination contre l’hépatite B ?

Pourquoi nous cache-t-on que toutes les épidémies du XXe siècle ont été déclenchées par des campagnes de vaccination préalables ?

Pourquoi autorise-t-on de mettre dans le futur vaccin contre la grippe H1N1, un adjuvant tel que le squalène (dans une proportion un million de fois plus importante – j’ai revérifié les calculs, car je n’y croyais pas !), alors que la Chambre des Représentants l’avait reconnu explicitement responsable du syndrome de la première guerre du Golfe, syndrome qui avait rendu 180.000 GI’s malades (25 % des soldats) suite à l’injection du vaccin contre l’anthrax ? À noter que le squalène avait été interdit par un juge fédéral en 2004 !

Pourquoi les premières populations visées par la vaccination sont-elles les femmes enceintes et les enfants, alors qu’habituellement, ce sont les vieux qu’on vise ? Eux, paraît-il, auraient une mémoire immunitaire de la grippe espagnole de 1918 !!!

Pourquoi les procédures de vaccination obligatoire seront-elles confiées, non pas à des médecins, mais à des étudiants volontaires et des militaires ?

Pourquoi aucun médecin et aucun hôpital ne pourra dispenser les vaccins eux-mêmes ? Craindraient-ils de faux certificats ?

Pourquoi 50 % des médecins anglais disent qu’ils refuseront de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’ils n’ont pas confiance en la procédure de préparation ?

Pourquoi présente-t-on le Tamiflu comme un antiviral efficace, alors que toutes les campagnes d’utilisation de ce produit se sont révélées catastrophiquement inefficaces ? De plus, ce médicament provoque de nombreux désordres psychologiques et neuronaux, allant jusqu’à provoquer des suicides en nombre chez ceux qui en consomment !

Pourquoi les autorités sanitaires, censées vouloir notre bien et notre protection, autorisent-elles qu’un nouveau type de vaccin (ce sont leurs mots) soit testé directement sur des centaines de millions de cobayes (c’est-à-dire nous), sans que les protocoles normaux de Mise en Marché ne soient respectés, et sans aucune garantie d’innocuité dudit vaccin ?
Je pourrais continuer comme cela encore des heures. Mais je m’arrête là, car les autres questions iraient toujours dans le même sens. Je n’ai plus le temps, pour l’instant, de vous mettre toutes les références d’articles des journaux officiels (le Monde, le Figaro, le Daily Post, le Journal du dimanche, etc.), des sites officiels (de l’OMS, de Baxter, d’Aventis, de Sanofi-Pasteur, etc.) et des déclarations de scientifiques pro-vaccinalistes que j’ai consultées !
Vous trouverez tout cela sur mon site, d’ici la fin du mois de septembre. Mais je vous garantis sur l’honneur que toutes les questions que je pose ci-dessus se basent uniquement sur des lectures de documents officiels et accessibles à tous ! Ce ne sont pas des allégations, des suppositions, des supputations de théoriciens du grand complot ! C’est cela qui fait qu’il est impératif de se poser de telles questions ! Et de tirer les conclusions qui s’imposent.

Il y a, par contre, une question que je vais poser : comment un virus aussi bénin va-t-il s’y prendre pour tuer des millions de personnes ? Ça, c’est la question à un million de dollars !!!
Eh bien c’est l’histoire des pandémies du passé qui nous apporte la réponse.
La recette est simple (en douze étapes, déjà expérimentées en 1918 avec succès) :

On annonce qu’un foyer d’une nouvelle grippe vient d’apparaître au Mexique et que c’est très grave, car c’est un virus animal qui s’est transmis à l’homme !

On annonce ensuite 350 morts en une semaine, pour rectifier ensuite le décompte à 8 morts. Mais tout le monde a retenu qu’il y avait eu beaucoup de morts dès le début (ça ne vous rappelle rien, ça : le 11 septembre, on nous a annoncé à la télévision 40 à 50.000 morts dans les Twin Towers – ce qui a justifié la croisade contre les forces du Mal – puis, on a révisé le nombre de morts à 2.974)

On annonce à grand renfort de publicité quotidienne que ce terrible virus se propage à une vitesse incroyable sur toute la planète (alors que par ailleurs, aucun laboratoire du monde ne dispose de la souche du virus pour confirmer que c’est bien ce virus qui est en cause, et pas le virus ordinaire – on reconnaît par ailleurs que la grippe porcine ne présente aucun symptôme spécifique par rapport à ceux de la grippe ordinaire – alors, comment font-ils pour compter le nombre de cas ???)

Devant le peu de virulence dudit virus, on nous annonce que ce gentil virus (finalement) va muter et va devenir TRÈS méchant, et que l’on sait qu’il va muter à une date précise (celle de la sortie des vaccins, quelle coïncidence quand même !)

Pendant tout ce temps, on prépare des produits en laboratoire dont on dit qu’ils sont des vaccins, et dans lesquels on mélange deux souches de la grippe porcine, deux souches de la grippe aviaire et une souche de la grippe humaine (cocktail tout à fait explosif, lorsqu’il sera injecté dans le corps !). De plus, on rajoute (en plus grande quantité que d’habitude) des adjuvants (mercure, aluminium et squalène), reconnus pour leur grande toxicité.

Peu avant la sortie des soi-disant vaccins (qui sont en réalité, ici, des armes bactériologiques), les médias se déchaînent pour nous annoncer qu’il y a une recrudescence de cas de grippe. Même si les médecins ne prennent plus la peine de vérifier s’il s’agit bien du même virus, le peuple est tellement hypnotisé qu’il ne réfléchit plus. Il est persuadé que la mutation annoncée est en train de se réaliser.

On annonce aussi que tous les vaccins ne seront pas disponibles immédiatement et qu’il y aura des chanceux qui pourront en bénéficier tout de suite, et d’autres devront attendre jusqu’à quatre mois pour enfin recevoir le vaccin salvateur ! À noter que nous en sommes là, pour l’instant, dans la chronologie des événements.

Dès la sortie des premières armes bactériologiques déguisées en vaccins, le bon peuple apeuré court se faire vacciner volontairement, dans les centres spécialement préparés à cet effet (et encadrés par des militaires). Ici au Canada, les gens s’inscrivent sur des listes d’attente pour être certains d’être parmi les premiers vaccinés !

Dès l’injection du vaccin, le cocktail préparé soigneusement par les laboratoires entraîne la mutation et la combinaison des différentes souches dans le corps du patient, rendant les virus extrêmement mortels. Dans le même temps, les adjuvants auront mis par terre le système immunitaire. La Tamiflu sera utilisé pour provoquer une surinfection (cas déjà observés dans plusieurs pays) entraînant immédiatement la mort de la personne. Conséquence : il y aura des milliers de morts parmi les premières populations vaccinées.

On nous dira alors que, malheureusement, ce qu’on craignait est arrivé : le virus a muté sous une forme mortelle. On attribuera la cause des décès au virus, et pas au gentil vaccin censé nous protéger ! Une panique s’emparera de la population, qui réclamera qu’on les vaccine d’urgence.

Vu la gravité de la situation sanitaire, vu les troubles engendrés, d’une part par ceux qui réclameront avec force leur vaccin, d’autre part par ceux qui accuseront les autorités sanitaires de génocidaires, l’état d’urgence sera déclaré dans tout le pays et le plan de vaccination obligatoire sera mis en place.

Ceux qui refuseront de se faire vacciner devront se cacher ou disparaître pendant un temps suffisamment long, à moins qu’on ne les fasse disparaître dans des camps de concentration prévus à cet effet. Ce scénario, je vous l’écris en cette nuit du 9 au 10 septembre 2009. Je ne le fais pas du tout de gaieté de coeur. Restons debout et conscients.

Dans cette longue citation, rien n'est étayé par des faits (qui? où? quand? source?), ça mélange les questions prétendument sans réponse, les affirmations, les sous entendus, les spéculations, il y a pas mal d'affirmations fausses (le hoax sur le rappel des gendarme en france par ex : il s'agit en fait d'une modification de détail des règles de la procédure de rappel, procédure qui existe déjà depuis des décénies).
Aucune preuve n'est fournie. Ce n'est pas à moi de prouver que ce qu'il dit est faux, c'est à l'auteur de prouver ses accusations, de même que ce n'est pas à moi de prouver que le père noel n'existe pas.
Poser des questions orientées auquelle l'auteur ne sait pas répondre n'est pas et ne sera jamais assimilable à une preuve. L'auteur joue sur le sentiment de ne pas savoir pour tenter de persuader le lecteur.

A des personnes comme nous qui craignent à juste titre les entourloupes du pouvoir et qui vivent avec un sentiment d'impuissance face au cours du monde, ça fait croire qu'on nous cache quelque chose de pire qu'on ignore, c'est bien, ça nous donne la belle explication qui nous soulage de notre désarroi, la grande signification englobante qui explique tout, celle qui a soulagé pas mal de gens devenus mystiques (dieu l'a voulu), ou racistes (c'est la faute au complot mondial des juifs) et autres dingues en quête de pureté.

Il n'y a pas de preuve, il y a des suggestions de mobiles, l'affirmation de précédent dans l'histoire (sans preuve), c'est les mêmes procédés (accusation par mobile et affirmation de précédent du type qui vole un oeuf) qui ont été utilisés par l'antiterrorisme contre les anar de Tarnac par exemple... Ce genre de procès d'intention délirant a aussi fait ses preuves contre les juifs. Même mécanisme dans diverses polices politiques : on déteste son adverse, on le croit capable de tout, on considère tout ses agissements comme suspect, on croit deviner ses intentions, on a pas de preuve mais on condamne.

La page wikipédia me semble beaucoup moins délirante au sujet de l’adjuvant dont on parle partout :


Squalène
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Le squalène aussi parfois appelé spinacène ou suprène est un hydrocarbure, triterpène, isoprénoïde à trente atomes de carbone et de 50 atomes d'hydrogène, de formule : (E) 2,6,10,15,19,23-Hexaméthyl-2,6,10,14,18,22-tétracosahexène..
Ses six unités d'isoprène sont toutes en conformation trans.
C'est un lipide naturellement produit par tous les organismes supérieurs y compris les humains (Il est notamment retrouvé dans le sébum humain) et c'est un intermédiaire essentiel dans la biosynthèse du cholestérol, d'hormones stéroïdes et de la vitamine D chez l'Homme [1].
Il est présent en grande quantité dans l'huile du foie des requins d'où son nom, et en moindre quantité (0.1 à 0.7 %) dans l'huile d'olive et dans d'autres huiles céréalières ou provenant de l'amarante , des semences, de son de riz, de germe de blé... Le squalène commercialisé est principalement extrait de foies de requins. Il est utilisé dans des produits de beauté et dans certains vaccins, ce qui a suscité des controverses quant à l'innocuité de ces vaccins.
Propriétés [modifier]

Squalène de Requin [modifier]
C'est un composé de faible densité (densité de 0.855, qui en fait un produit plus léger que l'eau) qu'on trouve souvent stocké dans le corps des poissons cartilagineux tels que les requins qui n'ont pas de vessie natatoire et qui doivent donc réduire leur densité corporelle avec des graisses et des huiles. Le Squalène est chez le requin essentiellement stocké dans le foie.
Il est une des causes de surpêche du requin, qui était chassé pour ses ailerons, mais dont les foies commencent à être vendus pour produire des gélules supposées bonnes pour la santé. Des préoccupations environnementales (forte régression des requins) et sanitaires (le foie des poissons stocke aussi des toxines préoccupantes pour la santé) ont motivé son extraction à partir de végétaux[3].
Usage médical [modifier]
Sous la forme d'une émulsion ajoutée à la substance vaccinante pour rendre le vaccin plus immunogène[4], du squalène a été utilisé depuis 1997 dans un vaccin antigrippal (FLUAD, de Chiron, contre la grippe saisonnière) à raison d'environ 10 mg de squalène par dose. Ce vaccin a été approuvé dans les agences de santé de plusieurs pays européens, mais non par la FDA (Food and Drug Administration) américaine qui n'a pas autorisé son utilisation aux États-Unis [5]. Comme tous les vaccins contenant des squalènes, ces émulsions ont un aspect blanc laiteux.
Le squalène est utilisé comme adjuvant vaccinal, notamment des vaccins expérimentaux ; antipaludéen, ou anti-grippes ciblant les virus émergents H5N1 puis en 2009 H1N1[6], en tant que :

* constituant breveté du système adjuvant AS03[7] utilisé par GlaxoSmithKline ;
* constituant breveté du système adjuvant MF59[8] utilisé par Novartis.

Il a été développé dans les années 1990 par Ciba-Geigy (société intégrée dans le patrimoine de Novartis) et Chiron, acquis par Novartis en 2006 [9].
Controverse à propos de son impact sur la santé [modifier]
Le squalène est utilisé comme cosmétique, mais aussi comme un adjuvant immunologique de vaccins.
Il a existé une controverse sur les avantages et les dangers du squalène utilisé en tant qu'adjuvant vaccinal [10],[11], en particulier quand il est injecté [12],[13],[14]. Ces doutes ont été relayés par la presse nord américaine [15] et ont été réexprimés en Europe à l'occasion de son utilisation dans certains vaccins antigrippaux. Il y a eu des tentatives pour associer squalène et syndrome de la guerre du Golfe, reposant sur le fait qu'on supposait que du squalène était présent dans les vaccins contre le charbon administrés à certains militaires lors de la guerre du Golfe en 1991[16]. Une étude avait retrouvé chez 95% des patients atteints d'un syndrome de la guerre du golfe des anticorps anti-squalène, alors qu'aucun vétéran asymptomatique n'avait ces anticorps[17]. Il s'est finalement avéré que les vaccins soupçonnés ne contenaient pas de squalène, que le rapport initial comportaient des faiblesses techniques, et que la plupart des adultes, qu'ils aient reçu ou pas des vaccins contenant du squalène, possèdent des anticorps contre cette substance[18].
Après avoir répondu en s'appuyant sur des études à tous ces doutes, l'OMS affirme que le squalène utilisé dans les vaccins ne fait pas courir de risque significatif, même si une surveillance reste nécessaire, notamment dans certaines tranches d'âge.
Usage cosmétique
Cette molécule est utilisé en cosmétique dans les crèmes hydratantes comme agent pénétrant rapidement la peau sans laisser de traces ou sensations grasses sur la peau et se mélangeant bien avec d'autres huiles et vitamines.
Le Squalane est une forme saturée hydrogénée de squalène dans lesquels les doubles liaisons chimiques ont été éliminées par hydrogénation. Ce produit étant moins sensible à l'oxydation, il est plus communément utilisé dans les produits de beauté que le squalène.
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Santé et Nourriture All times are GMT + 1 Hour
Goto page 1, 2, 3, 4, 5  Next
Page 1 of 5

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group