forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Sortir du capitalisme, Jean Zin (discussion)

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ?
View previous topic :: View next topic  
Author Message
Deun



Joined: 14 Mar 2005
Posts: 1536
Location: Colombes(92)

PostPosted: 17 May 2010 15:02    Post subject: Sortir du capitalisme, Jean Zin (discussion) Reply with quote

Dans l’inventaire des critiques de l’économie qui reste à faire, il ne faudrait pas oublier Jean Zin dont on peut lire un texte de synthèse, « Sortir du capitalisme », ici :

http://jeanzin.fr/index.php?post/2010/01/26/Sortir-du-capitalisme

Ce qui est frappant dans ce texte est le manque de cohérence interne car

- Le capitalisme est défini à partir de sa dynamique productiviste

Quote:
Qu'est-ce donc que le capitalisme ? Ce n'est pas que tout soit marchandisé, ni leur accumulation, ce qui est un fait, mais que les marchandises soient de moins en moins chères


- Le titre de l’article est « Sortir du capitalisme »

- La proposition de Jean Zin est de sortir du salariat qu’il définit comme… l'envers du capitalisme

Bizarrement aucun lecteur de ce texte ne semble avoir remarqué qu’aucune des propositions de Jean Zin ne s’oppose au capitalisme, car si sa dynamique (doit se renouveler sans cesse, sous la pression de la concurrence, par l'innovation technologique.) s’impose, c'est pour des raisons matérielles, pour son efficacité dans l'amélioration de la productivité et du niveau de vie..

Les arguments de Jean Zin pour justifier la proposition d’un revenu garanti sont très proches de ceux d’un Robert Kurz théorisant sur le dépassement du travail abstrait (cf. texte L’honneur perdu du travail). En effet dans son texte Changer de système de production, le travail immatériel post-capitaliste se caractérise par sa non-linéarité, ce qui rend impossible son objectivation par sa mesure temporelle. Jean Zin rejoint là Robert Kurz qui ne dit pas autre chose quand il distingue la « dépense répétitive de force de travail » de la « supervision des composantes de la production », ce que Jean Zin appelerait le travail immatériel.

Cependant la différence entre les deux auteurs est que Kurz conçoit les technologies de l’information comme des automatismes supprimant le travail répétitif, tandis que pour Zin elles sont le support d’une argumentation pour justifier le revenu garanti grâce à la notion de « production immatérielle ». Dans cette nouvelle sorte de production il est difficile d’attribuer « la part de chacun dans des performances qui sont largement globales et collectives ». On retrouve l’argument de la difficulté sinon l’impossibilité d’objectiver le travail comme contribution individuelle, ce en quoi on peut être d'accord, mais par contre la conclusion qui est censée en découler est plus étrange, à savoir donner de l’argent à tout le monde sans se préocupper de leur contribution à la production.

Outre que cet argument est peu solide (pourquoi s’accrocher à l’idée que l’économie ne peut tourner qu’en indexant la valeur sur le temps de travail ? comment croire que la rémunération ait jamais correspondu à la contribution du travailleur ?), le problème de Zin est de proposer un système dont on a du mal à voir en quoi il diffère du système actuel.
D’un côté des monnaies locales, un revenu garanti, de l’autre des coopératives qui feront travailler les sans-emplois faisant office de « nouvelles forces productives », coopératives qui feront quoi ? Produire des marchandises et ainsi alimenter la fiscalité nécessaire à la distribution des revenus garantis ? Occuper des travailleurs non immatériels (car les "immatériels" sont évidemment bien mieux lotis qu'eux pour s'employer) à basse productivité ?
Comme l’économie sociale et solidaire, on ne voit pas quel est le point d’extériorité par rapport à l’économie actuelle qui justifierait de parler d’« alternatives » tellement c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
_________________
SDE dec.info socio. des épreuves
Back to top
View user's profile Send private message
Djinn_
Guest





PostPosted: 18 May 2010 13:51    Post subject: Reply with quote

Deun
Quote:
Les arguments de Jean Zin pour justifier la proposition d’un revenu garanti sont très proches de ceux d’un Robert Kurz théorisant sur le dépassement du travail abstrait (cf. texte L’honneur perdu du travail). En effet dans son texte Changer de système de production, le travail immatériel post-capitaliste se caractérise par sa non-linéarité, ce qui rend impossible son objectivation par sa mesure temporelle.


On pourrait généraliser les primes de résultat, voire payer tout le monde à la performance, comme les associés et les agents immobiliers. Ca dépasserait le travail abstrait...D'accord avec ce que tu dis plus loin, c'est "peu solide".

Quote:
On retrouve l’argument de la difficulté sinon l’impossibilité d’objectiver le travail comme contribution individuelle, ce en quoi on peut être d'accord, mais par contre la conclusion qui est censée en découler est plus étrange, à savoir donner de l’argent à tout le monde sans se préocupper de leur contribution à la production.


C'est aussi la proposition du distributisme de renverser MAM par AMA, mais ça ne tient pas. Ce n'est qu'au départ que l'argent est distribué. Une fois qu'il circule, c'est toujours par la vente de biens et de services marchands que certains en accumulent plus que les autres. La vraie séquence est AMAMAMAMA...., c'est un cycle.

Quote:
Outre que cet argument est peu solide (pourquoi s’accrocher à l’idée que l’économie ne peut tourner qu’en indexant la valeur sur le temps de travail ? comment croire que la rémunération ait jamais correspondu à la contribution du travailleur ?)


La fidélité à Marx des auteurs, je pense.
Back to top
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Sortir de l'économie ? All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group