forum.decroissance.info » Forum Index forum.decroissance.info »
Lieu d'échanges autour de la décroissance
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Gérard Collomb, maire de Lyon

 
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société
View previous topic :: View next topic  
Author Message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 21 Aug 2010 16:14    Post subject: Gérard Collomb, maire de Lyon Reply with quote

Salut à tous-tes,

Je propose de compiler les infos à propos de notre bien cher maire de Lyon, Gérard Collomb.


En résumé
- Gérard Collomb n'aime pas la décroissance (est-il capable d'en donner une définition précise, ou sait-il pertinemment qu'elle remet en question son statut d'oligarque, ce qui lui est insupportable ?),
- Gérard Collomb est-il PS ou UMP ?
- Qui représente le maire de Lyon : les lyonnais en général, ou ses amis entrepreneurs ?


Rappel, pour ceux qui ne vivent pas à Lyon
Quelques semaines après son élection, il a été opéré du... colon. Amusant, non ? Mais y a-t-il un rapport ? Son nom de famille le grattouillait-il ?

Y a-t-il une généalogie politique Collomb, un gouvernement familial ? Je ne suis pas suffisamment lyonnais pour pouvoir répondre à cette question. On trouve une rue "Aimé Collomb", un ancien pont "Francisque Collomb", a priori sans lien de parenté... Mais qu'importe. Notre brave Gérard allait-il devoir se mesurer au vieux patriarche Francisque ?

Certains diraient : "Collomb est un maire de son époque". Comme Jacques Pradel était un maire de son époque, surnommé "le fou", et croqué délicieusement avec un entonnoir sur la tête par Cabu (encore jeune à l'époque). Est-ce l'époque qui était folle, ou son maire ?
Pradel aimait le béton : il a rasé une des plus belles places d'Europe, la place Carnot, pour y installer un "bunker", l'échangeur de Perrache dans lequel circule l'autoroute A7 et son célèbre "tunnel de Fourvière" qui bouchonne en permanence (contrairement à ce que nous avait annoncé l'ancien maire, Michel Noir : "le bouchon saute").

"Zizi" Pradel a commencé à raser le haut de la Montée de la Grande Côte, qui comptait de somptueuses maisons Renaissance. Un homme d'art, André Malraux, s'est interposé, et a également empêché la disparation du quartier St Jean, aujourd'hui classé au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Notre époque d'aujourd'hui est-elle toujours folle ? A qui la politique donne-t-elle le pouvoir ? Aux chefs d'entreprises, aux salariés, ou à des gens comme nous : des objecteurs de croissance ?

Notre maire nous représente-t-il ? A lire ses déclarations à propos de la décroissance, Gérard Collomb ne représente pas les objecteurs de croissance lyonnais. Il n'a même pas la subtilité de nous flatter, comme il le fait avec de nombreuses "communautés" : manifestations commerciales, artisans et modistes, cercles privés d'entrepreneurs, diner annuel du CRIF au Casino "Le Lyon vert", etc. Nos voix électorales sont tellement peu nombreuses qu'il peut en faire l'économie !

Lyon est une grande ville, mais une ville profondément bourgeoise, un peu comme Dijon, bien plan-plan... Une ville d'administrateurs de biens, qui se retrouvent pour faire la fête dans des boites de nuit bien ringuardes, dans des péniches sur les quais où les patrons sont des potes, ambiance VIP et "grandes folles", avec les potes banquiers, commerçants... Tout le monde se connait, c'est très sympa.

A Lyon, les artistes ne sont pas les bienvenus. Les administrateurs de bien comprennent quand on leur parle "continuité", "routine", "gestion", "chiffres", "projets". Quand on leur parle d'art, de poésie, de culture, ils répondent "oui, oui, c'est très bien" et replongent le nez dans leurs dossiers.

Lyon possède une télévision locale (TLM), dirigée par... un chef d'entreprise. TLM appartient essentiellement au Progrès, le journal local très conservateur, et au Crédit Agricole. Les émissions tournent toujours plus ou moins autour du fric : plateaux avec des chefs d'entreprise, mode et shopping, boites de nuit... Une horreur.

En 2004, sur l'invitation de Vincent Cheynet et l'association Casseurs de pub, avec une poignée d'activistes, nous avons réussi à bloquer pendant une heure une mascarade honteuse : le "Road show" Renault, qui consistait à faire circuler en pleine ville des Formule 1. Paradoxe, la semaine suivante, je travaillais pour Renault SA au technocentre de Guyancourt, le site devenu célèbre pour ses suicides quelques années plus tard, et à quelques mètres d'une parcelle OGM fauchée à la même période (mais je n'y suis pour rien, je vous assure !).

La F1 à Lyon 2004

Dans la presse locale, Gérard Collomb s'est exprimé sur ce qui était sans doute pour lui une anecdote ridicule, et a qualifié l'interruption de «stupide» !
http://www.liberation.fr/societe/0101500734-les-antipub-perturbent-le-spectacle-de-formule-1

Quand on constate l'acharnement de Gérard à vouloir construire un Stade pharaonique, sans doute pour faire plaisir à son ami Jean-Michel Aulas, patron d'une société d'informatique locale (Cegid), et propriétaire du club de foot qui a fait la renommée de Lyon hors des frontières (ça tient à peu de chose, on se souvient de la même manoeuvre de Georges Buch junior avec son club de foot local), on se demande...

qui est stupide ?


Last edited by anonyme XXI on 31 Jan 2011 14:49; edited 8 times in total
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 21 Aug 2010 16:19    Post subject: Reply with quote

Une fois n'est pas coutume, je repique de l'info depuis notre site ami et non-nauséabond (contrairement à nous, il faut s'y faire) : decroissance.org

Quote:
Gérard Collomb, maire PS de Lyon, 22-1-2010.
« à tous ceux qui rêvent d’immobi lisme et de décroissance, je dis continuez comme ça et dans quelques années on ne pourra proposer à nos enfants que des postes d’employés de service dans les châteaux occupés par de riches industriels indiens ou chinois. »

http://www.decroissance.org/index.php?chemin=insultes




Une page intéressante, à propos du stade, et qui répond à la déclaration ci-dessus :
Quote:
Gérard Collomb et le péril jaune !

Lors des voeux du Sytral, le Président du Grand Lyon nous a rappelé que “dans développement durable, il y a surtout le mot développement“… et la suite de son intervention a été un plaidoyer “pro domo” autour du changement, du rôle moteur des investissements publics pour inciter les projets privés et de “ces gens” qui s'opposent à tous ses projets !

Il a affirmé que “tous ceux qui rêvent d'immobilisme et de décroissance” allaient nous conduire d'ici quelques années à faire de nos enfants: “des employés de service dans les châteaux occupés par de riches industriels indiens ou chinois“, un remake du film de Jean Yanne: “Les Chinois à Lyon” en quelques sorte ! Le fameux “plombier polonais” a été relégué au placard pour ce nouveau type d'icône un peu plus exotique et et pour mieux stigmatiser cette lourde menace jaune, les voila maintenant parés du titre de “châtelain” !

Non, nous ne rêvons pas Monsieur Collomb, le DEVELOPPEMENT ne peut être que DURABLE, et justement POUR NOS ENFANTS Monsieur Collomb. Le projet de Grand $tade ne sera jamais un château… peut-être en Espagne pour certains et les seuls emplois durables qui pourraient être créé seraient des emplois de stadiers !

Vous nous accusez de rêver d'immobilisme et de décroissance, parlons plutôt de réflexion et de questionnement pour ce qui nous concerne:

* REFLEXION sur un projet qui ne créera pas d'emplois, qui obérera nos finances publiques et ne créera AUCUNE VALEUR AJOUTEE. On aura affecté des ressources publiques à un projet hasardeux qui ne permettra pas de contrer la dés-industrialisation actuelle… même pire elle renforcera la ponction fiscale sur l'ensemble du tissu économique et fera baisser notre compétitivité.
* QUESTIONNEMENT sur les motivations des promoteurs de ce projet, sur nos priorités actuelles en matière économique et écologique. Quel est le “business plan” du Grand Stade ? Nos investissements publics ne peuvent-ils pas servir à des projets plus efficaces ? Le Grand Lyon est-il en train de fouler aux pieds ses engagements en terme d'environnement ? (à lire absolument)

Ce projet que vous défendez Monsieur Collomb est un projet irréaliste et inconséquent. Il ne peut qu'appauvrir la communauté et desservir l'ensemble des agents économiques. Notre monde vit de bulles en bulles, celle du “foot-business” éclatera comme les autres, avec ou sans les Chinois !

http://lesgonespourgerland.unblog.fr/2010/01/27/gerard-collomb-et-le-peril-jaune/




Gérard Collomb a la trempe d'un chef et il le montre. Quand un adversaire se met en travers de sa route, il l'abat.

Gérard Collomb a-t-il bien fait de retirer sa délégation d'adjoint à Étienne Tête ?
On peut ajouter la question : Gérard Collomb (PS) est-il vraiment de gauche ?
On en parle ici : http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/content/collectedinfo/80485
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 22 Aug 2010 10:42    Post subject: Reply with quote

Gérard Collomb est moderne : il a un blog.

Entre autres, un article sur le Vélo'V, un de ses succès politique avec les berges du Rhône.

Chose amusante, à aucun moment on ne lit que Vélo'V vient d'une initiative industrielle, celle du publicitaire JC Decaux, qui a trouvé en échange des vélos un marché publicitaire juteux : la multiplication miraculeuse des "sucettes" (par 1,5 de mémoire), et un marché captif jusqu'en 2013 (toujours de mémoire).

Au début, le garde-boue rouge devait même servir de support publicitaire. Et puis quelqu'un au Grand Lyon a du sans doute s'y opposer, et imposer le logo "Grand lyon".

Vélo'V a été largement critiqué par la revue Silence! et l'association Pignon sur rue. Bizarrement, on ne trouve pas beaucoup de remise en cause du système Vélo'V sur le blog... Un post supprimé par l'admin, c'était peut-être ça ?

J'ai participé à la pétition pour la mise en place de contre-sens cyclable organisée par Pignon sur rue. Quelques semaines plus tard, j'ai reçu une lettre imprimée sur un papier en relief, expliquant que la mairie allait mettre en place une charte des bonnes pratiques à propos des "modes doux" (en gros, comment éviter que les vélos roulent sur les trottoirs en faisant appel au savoir-vivre...) : une réponse automatique complètement à côté de la plaque. Non seulement, on a pas de nouvelles de cette charte, mais surtout, aucune réponse à propos des contresens cyclable.

L'article est-il de sa main ? Il n'est pas signé. Quand on analyse le style du texte ci-dessous, on peut rapidement penser que cet article a été rédigé par un communiquant : jeux de mots débiles (typique des communiquants de mairies ou d'entreprises), beaucoup de chiffre, un article trop technique pour un maire.


Quote:
vendredi 4 juin 2010
Vélo'V

" Soyons gonflés... Allons jusqu'au bout ! "


Vélo'V a 5 ans ! Pour fêter cet événement, nous avons fait appel au talent de l'artiste Ben dont la rétrospective au musée d'art contemporain de Lyon se poursuit jusqu'au 11 juillet. Ben a eu la gentillesse de signer le slogan de ces 5 ans de Vélo'V : "Soyons gonflés !" Un beau clin d'oeil décliné sur les affiches et les t-shirts créés pour l'occasion.

Gonflés ? Il fallait forcément l'être, il y a 5 ans, quand on a lancé ce concept du vélo en libre service. J'aime à rappeler que Lyon était alors la première grande ville de France à tenter l'expérience. Depuis, l'idée a fait son chemin et le modèle lyonnais a conquis toutes les métropoles européennes et même au-delà, puisque les Etats-Unis et l'Asie vont bientôt s'essayer à ce mode de déplacement alternatif.


Gonflés ? Les chiffres, eux, ne le sont pas ! Vélo'V, c'est 42000 abonnés, pour 18000 locations jour avec 4000 vélos répartis sur Lyon et Villeurbanne dans près de 350 stations. En 5 ans, Vélo'V a battu tous les records : 28 millions de locations dans le Grand Lyon, 58 millions de km parcourus ! Résultat : ce sont près de 12000 tonnes de CO2 en moins rejetées chaque année sur notre agglomération.

Gonflés ? On peut aussi le dire des usages et du trafic cyclistes qui ont plus que doublé depuis cinq ans. Car Vélo'V a entraîné dans sa roue un véritable engouement des Lyonnais pour la petite reine ! Le vélo, c'est aujourd'hui 2,5% des transports dans notre agglomération. Autre chiffre à retenir : celui des quelques 350 cycles restaurés quotidiennement. Vélo'V, on l'aime, alors faisons en sorte de le préserver au maximum !

Gonflés ? A coup sûr, vous devrez l'être, ce dimanche, pour relever le défi des 5 ans de Vélo'V : rallier, à Vélo'V, les 1200 m séparant la place Saint-Paul de l'esplanade de Fourvière ! Un vrai challenge pour tous les Vélo'veurs gonflés qui se verront remettre un cadeau à l'arrivée. Soyons nombreux à les soutenir ! Départ de 11h à 14h depuis Saint-Paul. De 15h à 18h, je vous donne également rendez-vous sur les berges du Rhône pour un après-midi "anniVélo'V". Je serai présent aux côtés des plus grands utilisateurs de Vélo'V. Pour l'anecdote, le recordman est un Lyonnais de 70 ans. Ces quatre dernières années, il a utilisé 5200 fois Vélo'V !

Au fond, la grande réussite de Vélo'V, c'est d'avoir su créer un mode de consommation tout à fait innovant. Pour filer la métaphore, je dirais que Lyon fait la course en tête depuis 5 ans dans cette nouvelle manière d'appréhender les déplacements dans la ville. Dimanche, c'est cette formidable innovation au service du mieux vivre ensemble que nous allons fêter. Longue vie à Vélo'V !

Toutes les informations sur le site Soyons gonflés ! et sur la page Facebook de Vélo'V.

http://gerardcollomb.blogspot.com/2010/06/velov.html



Lyon en tête depuis 5 ans ? Il n'y a pas de Vélo'V à Amsterdam, mais ça fait 30 ans que les hollandais ont atteint 30% de déplacement en vélo en agglomération. A comparer aux 2,5% lyonnais !

On se demande si Ben est un artiste... ou un publicitaire. En tout cas, il sait manipuler les techniques publicitaires à merveille. Pendant plusieurs semaines, le visuel Ben était omniprésent. Un parfait fasciste.

Il a eu la gentillesse... Gratuite ?

Pour qui nous prend-tu, Gérard Collomb ?
Pour des imbéciles ?
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 20 Oct 2010 19:12    Post subject: Reply with quote

Gérard Collomb se fait le collaborateur zélé de notre cher président pour expulser les basanés indésirables.

A la question "Est-il encore socialiste ?",
je réponds "Non ! Et l'a-t-il jamais été ?"

http://rebellyon.info/Friche-RVI-la-tension-monte-d-un.html
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 23 Jan 2011 11:40    Post subject: Reply with quote

23 janvier 2011

A l’attention du Président du Grand Lyon (version courte)

En participant au groupe "Déchets", je pensais participer à une réflexion sur l'ensemble des déchets traités sur le territoire du Grand Lyon. Or je me rends compte que nous nous limitons aux seuls déchets ménagers, soit 1/3 des déchets seulement.

Les 2/3 des déchets proviennent de l’industrie et de la distribution, et la société civile ne semble avoir aucune visibilité sur ce volet majoritaire, dans lequel nous pouvons soupçonner des gâchis importants, des négligences, une absence de réflexion et d’orientation politique, voire une collusion entre pouvoir politique et pouvoir économique.

Le corps politique, à savoir l’Etat, le Département et le Grand Lyon, ont-ils le pouvoir et la volonté de contraindre les industriels, afin de réduire leurs productions de déchets, ainsi que leurs consommations d'énergies et de matières ? Qu’en est-il des nombreuses pollutions, et des risques sur la chaine alimentaire et la santé des citoyens ? (exemple : les PCB dans le Rhône)

Concernant les déchets ménagers, qui nous intéressent ici, à nouveau la question consiste à savoir comment le Grand Lyon pourra garantir un contrôle efficace et sincère des industriels auxquels la gestion de ces déchets sera confiée (Véolia par exemple), dans un esprit de réduction de l'empreinte écologique, de réduction des coûts (réduction des impôts du contribuable), et de respect des salariés.

Pour finir, « dites-moi ce que vous jetez, je vous dirai qui vous êtes ». On peut juger une société à la quantité et la qualité de ses déchets. Ce sujet des déchets ne fait pas rêver ! Pourtant il est éminemment politique, et c’est un point d’entrée concret pour agir sur l’écologie. La réduction des déchets, par la réduction des consommations d’énergies et de matière, sous-tendent un nouveau projet de société. Or, plus que jamais, la France a besoin d’un projet de société : faites-nous rêver(1), Monsieur Collomb !

xxi
Citoyen volontaire.


(1) : Gérard Collomb, maire PS de Lyon, 22-1-2010.
Quote:
« à tous ceux qui rêvent d’immobi lisme et de décroissance, je dis continuez comme ça et dans quelques années on ne pourra proposer à nos enfants que des postes d’employés de service dans les châteaux occupés par de riches industriels indiens ou chinois. »

http://www.decroissance.org/index.php?chemin=insultes
Back to top
View user's profile Send private message
anonyme XXI



Joined: 18 Oct 2005
Posts: 1177
Location: Lyon

PostPosted: 14 Feb 2011 23:15    Post subject: Reply with quote

31 janvier 2011

A l’attention du Président du Grand Lyon (version longue)

«Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.»
Marcel Pagnol

Nous sommes les objecteurs de croissance, nous sommes ces imbéciles qui rêvent et transforment le monde, et dont vous avez qualifié l’action de stupide. En septembre 2004, la mairie de Lyon mettait gratuitement les quais de la ville et ses services techniques à disposition de l’industriel Renault SA, pour organiser une démonstration de Formule 1. Dans le même temps, le Grand Lyon organisait le « mois des modes doux », faisant l’éloge du vélo, afin de diminuer la présence de l’automobile en ville. Une poignée d’objecteurs de croissance sont intervenus pour questionner la cohérence politique du Grand Lyon.

Aujourd’hui à nouveau, je viens vous questionner sur la cohérence de votre ligne politique : on ne peut pas traiter la question des déchets, c’est-à-dire leur réduction (et non leur mode de traitement technique), sans questionner la consommation, et le système qui pousse artificiellement cette consommation : la publicité.

Or en novembre 2004, le Grand Lyon a à nouveau fait preuve d’incohérence, en attribuant à la société JC Decaux l’exclusivité d’un marché publicitaire, appelé pudiquement « mobilier urbain », pendant 13 ans. Et faut-il le rappeler, la publicité sert en grande partie les intérêts de l’industrie… automobile !

Le film « The story of stuff » montre 5 étapes dont le consommateur a rarement conscience : extraction, production, distribution, consommation, destruction. La raréfaction des énergies fossiles et des matières premières nous obligent à recycler les déchets pour les réinjecter dans la production. Mais le recyclage ne suffira pas, et nous comprenons maintenant que nous devons réduire nos consommations matérielles.

Le Grand Lyon participe depuis plusieurs années au recyclage, mais que fait-il pour inciter à réduire et à réutiliser ? L’action du Grand Lyon dans le traitement des déchets ménagers ne suffit pas à répondre à cette question politique, lorsque nous apprenons que les 2/3 des déchets proviennent de l’industrie et de la distribution, et que ces déchets sont confiés au Département. Quelle visibilité avons-nous sur le Conseil Général ? Quelle est son pouvoir réel sur le monde industriel ?

Les objecteurs de croissance donnent l’exemple, en pratiquant la « simplicité volontaire » : notre empreinte écologique avoisine 1,5 quand la moyenne française est à 3. Notre résultat au test de Nicolas Hulot atteint -15 lorsque le score prévu va de 0 à 10. Mais la responsabilité individuelle ne suffit pas pour modifier profondément la société industrielle : c’est la décroissance, projet collectif et politique, que nous appelons de nos vœux.

La France compte aujourd’hui 4 millions de chômeurs, autant de précaires, et le reste : des salariés contraints par la peur du chômage. « Sauvegarder l’emploi » est une promesse non tenue par les gouvernements, de droite ou de gauche depuis plus de 30 ans. Parce que cette promesse est basée sur un mensonge, relayé et martelé par des médias de masse contrôlés par le pouvoir économique. « Relancer la croissance pour sauvegarder l’emploi » est une aberration : c’est la croissance qui crée le chômage.

« Travailler plus pour gagner plus », pour quoi faire ? Pour avoir deux voitures par ménage, parce qu’il faut deux voitures... pour aller travailler ? Depuis 30 ans, les français sont deux fois plus riches, et consomment deux fois plus d’antidépresseurs. Nous ne croyons plus en la « valeur travail », délocalisée en Chine, sous des gouvernements de droite comme de gauche. Le travail a été mis à mort par la puissance de l’argent.

Pour finir, d'après vous, la décroissance nous transformerait en valets des Indiens et des Chinois. Pourtant, à laisser faire les délocalisations, c'est bien ce qui risque d'arriver. La décroissance - ou « Ecologie politique » - remet fortement en question l’essentiel de l’éventail politique : UMP, PS, Les Verts.

Etes-vous encore capable de nous séduire, et de nous faire rêver à un projet de société ?
« Moins de biens, plus de lien » : ce slogan de la décroissance est-il trop socialiste ?

xxi
Back to top
View user's profile Send private message
Display posts from previous:   
This forum is locked: you cannot post, reply to, or edit topics.   This topic is locked: you cannot edit posts or make replies.    forum.decroissance.info » Forum Index -> Politique - Culture - Société All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  
You can post new topics in this forum
You can reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot vote in polls in this forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group